Video time
11:14 min

Arkéa Banque : comment accompagner et financer la transition énergétique ?

Par : Nadia Domec
12 mai 2021
Temps de visionnage11:14 min

En 2021, l’économie circulaire ou la transition écologique deviennent des concepts clés d’un futur éthique. Bertrand Blanpain, Président du Directoire chez Arkéa Banque Entreprises et Institutionnels était présent sur la scène du Sustainable Leaders Forum afin de présenter les projets de la banque en termes de transition énergétique et l’importance d’un accompagnement de ses clients sur le long terme.

Arkéa Banque E&I a une culture historiquement tournée vers la transition écologique. "Nous avons été créés au début du 20e siècle en Bretagne à Landerneau. C’est un prêtre qui a mis en place une caisse solidaire à cause de difficultés, de la famine. Donc cet ADN de solidarité et d'accompagnement des projets territoriaux est chevillé au corps au niveau de l’ensemble du groupe", raconte Bertrand Blanpain. En effet, Arkéa Banque E&I dispose de deux fédérations dans les plus grandes régions agricoles françaises : le Crédit Mutuel de Bretagne et le Crédit Mutuel du Sud-Ouest. Ainsi, elle perpétue une tradition écologique en accompagnant les agriculteurs dans leurs projets depuis de nombreuses années. 

Le biogaz : vers une économie circulaire 

L’agriculture est une activité qui s’est transformée ces dernières années : "c’est un des domaines d’activités qui a le plus investi vers le développement durable, et l’économie circulaire en est un exemple", reprend Bertrand Blanpain. Afin d’entreprendre une économie circulaire, les agriculteurs transforment les déchets produits par leur activité en trois phases : 

  1. L’agriculteur apporte ses déchets auprès d’une usine de méthanisation.
  2. L’usine transforme ces déchets en deux matières : 
    • Un digestat qui est un biofertilisant réutilisé par des industriels ou des agriculteurs.
    • En gaz destiné à être commercialisé auprès de transporteurs routiers pour financer les stations de biogaz et des opérateurs nationaux.
  3. La commercialisation permet d’être vertueux, de proposer des sources de revenus supplémentaires aux agriculteurs, de créer des emplois sur un territoire en partant des déchets et de contribuer à l’indépendance énergétique de la France.

Arkéa Banque E&I finance divers projets de transition

Arkéa Banque E&I a participé à deux projets récents : 

  • Dans le Sud-Ouest, du côté de Confolens en Charente, un regroupement d’une dizaine d'agriculteurs a fondé une usine de méthanisation. La banque a participé au montage de l’opération et a financé 50% de ce projet. Un projet local de 385 kilowatts de production.
     
  • Arkéa Banque E&I a également accompagné deux partenaires, Méridiane et Evergaz, qui ont créé une plateforme de 9 usines de méthanisation sur toute la façade Ouest de la France et dans le Grand-Est. Arkéa a réalisé toute la structure de ce projet d’envergure.

L’objectif de la banque est d’établir des partenariats de long terme. Ainsi, pour favoriser la transition environnementale, notamment au travers du biogaz, certains dispositifs ont été mis en place : 

  • Un produit d’épargne qui sert moins d'intérêts, mais dont les intérêts non servis aux clients financent des projets sélectionnés par les clients : l'épargne verte. 
  • Des fonds ISR (Investissement Social et Responsable) depuis 3 ans.
  • Le prêt PACTE (prêt à impact), mis en avant par les médias et les clients.
Les clients sont ambassadeurs, le principe est clair. En fonction des axes de progrès définis avec un cabinet indépendant ETI finance, les indicateurs sont revus chaque année. S’ils sont tenus, cela peut aller vers une économie de 20% des intérêts sur un projet financé par Arkéa.

- Bertrand Blanpain, Président du Directoire (Arkéa Banque Entreprises et Institutionnels)

En conclusion

"Arkéa essaie d’être agile, répondre aux projets qui parfois ne rentrent pas dans les cases. On essaie d’être innovants, c’est ce que l’on a fait avec le prêt Pact, on est à l’écoute de ce qu’attendent nos clients. On essaie également de continuer à accompagner les territoires, nous sommes une banque historiquement régionale, nous sommes un vrai partenaire des acteurs locaux, des décideurs économiques. Nous sommes confiants, il y a encore plein de belles choses à faire", conclut Bertrand Blanpain.


Retrouvez dès à présent l’ensemble des interventions du Sustainable Leaders Forum !

CTA Replay Sustainable Leaders Forum