Video time
11:54 min

Michelin : l’innovation au service de la transition durable

Par : Maxime Tricoire
12 mai 2021
Temps de visionnage11:54 min

Si le secteur du transport est un des plus polluants au monde, cela n’empêche pas les entreprises du milieu de lutter activement contre le réchauffement climatique. C’est le cas de Michelin qui a mis son esprit d’innovation au service la transition écologique. Présent sur la scène du Sustainable Leaders Forum, Bertrand Bonhomme, Sustainable Development Vice President de Michelin a partagé avec l’audience la vision du groupe français.

En introduction, Bertrand Bonhomme revient sur la composition du Groupe Michelin. Connu pour sa production de pneumatique, le groupe opère également dans de nombreuses autres industries. De manière globale Michelin est présent dans 17 pays avec 129 unités de production, embauche 137 000 collaborateurs et génère chaque année près de 20,5 milliards d’euros de chiffre d’affaires. Cependant comme le rappelle l’expert, "au-delà de ces chiffres, Michelin c’est plus que cela. C’est une entreprise qui existe dans son monde. Ce monde gagnera 2 milliards de citoyens supplémentaires d’ici 2050. Ces personnes auront également le droit à accéder à l’éducation, à la santé… et pour cela, ils ont besoin d’une mobilité durable." Pour Michelin, cette nouvelle mobilité devra être sécurisée, accessible, efficiente et verte. Ces 4 piliers sont aujourd’hui les composantes de la raison d’être de l’entreprise. 

Ces piliers sont la fondation de tout. Cette raison d’être doit se traduire par une ambition. Notre souhait est de réussir à associer la performance économique, la création de valeur et le respect de l’environnement. C’est notre point de départ fondamental.

Bertrand Bonhomme, Sustainable Development Vice President (Michelin)

L’action de Michelin s’organise autour de 5 éléments :

  • Fédérer autour d’un projet, dans le cas de Michelin il s’agit de "Vision" un pneumatique sans air, totalement recyclable, et dont la bande de roulement peut être remplacée pour s’adapter aux différents terrains. "À partir du moment où nous avons proposé ce produit, nous avons emporté l’adhésion des collaborateurs. […] C’est également une sorte d’étoile polaire qui donne à nos chercheurs un but à atteindre", explique Bertrand Bonhomme.
  • Communiquer sur son ambition, à savoir tendre vers une gamme de produits composée à 100 % de matériaux recyclés d’ici 2050.
  • Avoir une analyse du cycle de vie, pour chaque produit. Cette dernière doit entre autres inclure des indicateurs liés à l’impact carbone et à la biodiversité. Michelin a également créé une charte commune d’éco-conception, adoptée par l’ensemble des entités du groupe, afin de créer une modification profonde dans son catalogue.
  • Collaborer avec d’autres acteurs : Michelin a en ce sens lancé "Movin’On", un espace dédié à la collaboration avec des partenaires externes.
  • Adopter des principes fondateurs, dans le cadre de Michelin ce pilier stipule qu’un nouveau produit doit, à poids égal fournir plus de performance, et inversement.
  • Respecter la voix du client, c’est-à-dire ne pas seulement innover sur des produits que l’on pourra monnayer, mais également produire des innovations dont la valeur n’est pas monnayable, mais qui s’avèrent être des "droits à jouer" pour l’avenir.

Pour conclure, Bertrand Bonhomme prend en exemple 3 innovations lancées récemment par le Groupe Michelin :

  • Le pneu E-Primacy, qui est un pneu éco-responsable permettant de réduire la consommation de carburant (et donc les émissions de CO2) et va permettre d’augmenter l’autonomie des véhicules électriques. Il garantit en outre la sécurité durable du premier kilomètre du pneu jusqu’à son dernier, de manière à lutter contre l’obsolescence programmée.
  • Le service Michelin Solution, qui s’adresse principalement aux transporteurs. Ce dernier propose, plutôt que de facturer l’achat du pneu, de facturer le nombre de kilomètres parcourus, la tonne de marchandises transportées ou le nombre d’atterrissages effectués.
  • ResiCare, un produit issu de la recherche qui a vocation à être plus durable et à respecter l’environnement. "Au fur et à mesure que l’on s’est aperçu que d’autres applications étaient envisageables pour ce matériau, nous l’avons mis à disposition de nos clients."

Retrouvez dès à présent l’ensemble des interventions du Sustainable Leaders Forum !

CTA Replay Sustainable Leaders Forum