Video time
10:34 min

FDJ : l’engagement sociétal et des parties prenantes, moteur du développement durable

Par : Chloé Vasseur
12 mai 2021
Temps de visionnage10:34 min

Avec 30 000 points de vente en France, 2 500 collaborateurs engagés et 50 000 emplois créés et pérennisés à travers le territoire, la FDJ est un acteur majeur de l'activité économique. Parmi ses enjeux sustainable, la préservation de l’environnement et plus particulièrement des forêts. Vincent Perrotin, Directeur RSE Groupe à la FDJ était présent lors du Sustainable Leaders Forum pour parler de l’engagement de la société mais aussi de l'importance d'une collaboration étroite avec les parties prenantes. 

Chaque année, la FDJ produit près de 2 milliards de papiers à gratter. L’impact des jeux de grattage sur les forêts a poussé la FDJ à se mobiliser rapidement pour inverser la tendance et limiter son impact. C’est dans cette lignée que le leader du jeu d’argent français produit depuis 2012, 100% de ses supports à partir de papier certifié FSC issus de forêts gérées durablement. Cette action s’inscrit dans une démarche environnementale et une trajectoire carbone fixée à horizon 2025.

Vincent Perrotin présente les 3 sujets Sustainable de la FDJ

  • Créer un mouvement dans l’ensemble des loteries sur le sujet pour convertir les acteurs aux papiers FSC notamment.
  • Soutenir les efforts qui visent à concevoir des indicateurs de l’impact des entreprises sur la biodiversité
  • Contribuer positivement à la préservation des écosystèmes forestiers en France, notamment en soutenant des projets pilotes avec la WWF France et International Paper Forêt Service. 

Pour structurer ses relations avec les parties prenantes, la FDJ a choisi de construire un dialogue de manière progressive et cumulative. D’abord avec la société civile, en mettant en place deux instances de dialogues spécifiques : Un comité d’expert jeux responsables en 2010 et un laboratoire sociétal qui rassemble addictologues et chercheurs. Parmi les autres parties prenantes, les organisations professionnelles des détaillants, avec lesquels la FDJ aborde les sujets de préservation des commerces de proximité notamment. 

Le troisième niveau concerne, pour Vincent Perrotin, le dialogue multi parties prenantes.  

La FDJ a constitué un comité des parties prenantes, composé de 13 membres, qui rassemble tous les acteurs et permet de structurer un dialogue autour des enjeux clés de l’entreprise comme : le jeu responsable, [...] les enjeux de data et d’IA et et les enjeux environnementaux.

- Vincent Perrotin, Directeur RSE Groupe (FDJ)

Pour conclure, Vincent Perrotin choisit de partager 4 bonnes pratiques pour encore mieux avancer avec ses parties prenantes selon la FDJ : 

  • Structurer les choses progressivement, créer un dialogue de confiance.
  • Travailler et réfléchir à la composition de ces enceintes, inclure les bonnes expertises.
  • Travailler sur le fond.
  • Prendre en compte les attentes des parties prenantes pour montrer sa sincérité et sa volonté de progrès commun.  

Retrouvez dès à présent l’ensemble des interventions du Sustainable Leaders Forum !

CTA Replay Sustainable Leaders Forum