Video time
09:51 min

Essonne : la diversification des déplacements pour répondre aux mutations de la mobilité

Par : Claire Plassart
1 avril 2021
Temps de visionnage09:51 min

Alors que l’Essonne est un département aux forts enjeux de développement entre une forte augmentation de la population et un taux d’emploi parmi les plus faibles, les besoins de mobilité évoluent. François Durovray, Président du conseil départemental de l’Essonne, partage l’approche du département face à ces enjeux : la diversification des déplacements.

Les besoins de mobilité augmentent en Essonne et se font principalement par la voiture. Un des grands enjeux est de diversifier au maximum les déplacements. Le réseau routier a la capacité d'accueillir de nouveaux besoins de mobilité.

- François Durovray, Président du conseil départemental (Essonne)

  • En effet, en Essonne, on constate une grande contrainte de déplacement entre le domicile et le lieu de travail. Il s’agit donc de faire face à la croissance de population et à ces contraintes de mobilité. 
     
  • Les actions mises en place : les besoins des populations évoluent très rapidement tandis que les décisions politiques et les projets liés à des infrastructures se font sur un temps très long. Ainsi, le département de l’Essonne travaille sur la rénovation des RER, et une meilleure connexion avec la région au travers de la ligne 18 du Grand Paris Express. Face à la saturation des infrastructures routières, des plans d’aménagement de la voirie sont engagés. Pour François Durovray, les besoins continuent à croître et il faut trouver d’autres alternatives. 
C’est en grande couronne que l’avenir se joue.

- François Durovray, Président du conseil départemental (Essonne)

  • Les priorités pour avancer : face à la multiplicité des décideurs en Ile de France et des crédits à mobiliser, François Durovray s’attache à faire avancer dans le débat public des idées nouvelles. Ainsi, une première gare autoroutière a été lancée à Bris-Sous-Forge. Ce projet permet de mieux utiliser les infrastructures autoroutières pour développer des lignes de bus express, accessibles sur l’autoroute, avec un temps d'utilisation réduit et assuré. 
     
  • Répondre aux mutations et réduire l’empreinte carbone de la mobilité : Il y a des attentes fortes sur la circulation active, des pistes cyclables, des enjeux de mobilité piétonne…. L’Essonne travaille en parallèle sur l’extension d’un réseau de bornes électriques, mais aussi sur le sujet de l’hydrogène. L’enjeu est de tirer profit de la crise pour vivre davantage sur le territoire. La crise a permis aux citoyens de vivre et travailler sur le même territoire grâce au télétravail. Pour le futur, il s’agit de raisonner en échelle de bassin de vie pour attirer des activités économiques en Essonne, et ainsi augmenter le taux d’emploi.  

Retrouvez dès à présents l’ensemble des interventions du Sustainable Mobility Forum !