Video time
04:57 min

France Urbaine : le défi des mobilités dans les métropoles

Par : Lionel Koffi
1 avril 2021
Temps de visionnage04:57 min

Quels sont les principaux enjeux à prendre en compte pour la mobilité dans les métropoles, à l’échelle nationale ? Expert du sujet, Etienne Chaufour, Directeur Île-de-France chargé de l’éducation, des solidarités et des mobilités de France Urbaine, nous partage son point de vue sur les tendances en cours dans les métropoles.

  • Etienne Chaufour expose sa vision et ses retour d’expérience sur les projets de mobilité en cours dans les métropoles. À la question "Quelles sont les tendances, dans ce contexte de crise, pour les mobilités dans les métropoles ?", Etienne Chaufour explique que la crise sanitaire nous a d'abord démontré 3 éléments :
    • Dès le début, certains, malgré l’incertitude, ont accepté de continuer leur activité pour ne pas aggraver la situation (conduire des bus ou camions de livraison, gérer les poubelles, etc.).
       
    • Tous les facteurs d’isolement ont été décuplés pendant la crise : ceux qui n'avaient pas d’alternatives aux transports en commun pour se déplacer étaient en reste, provoquant l’isolement social dû à l’absence de mobilité.
       
    • Aujourd’hui, on est reparti sur d’autres sujets, donc après la crise il faudra "rattraper le temps perdu" et "le décupler", pour rattraper et réparer ces facteurs d’isolement social, comme l’autosolisme.
       
  • Quand on lui demande si les métropoles se mobilisent davantage pour favoriser les mobilités douces et pour avoir un mix plus diversifié en matière de mobilité, l'expert répond que la mobilisation est effective mais doit être encore approfondis car c’est en milieu urbain qu’on en souffre le plus, mais aussi que le potentiel des marges de manœuvre est le plus fort.
On va mettre en place des zones à faibles émissions d’abord dans les 11 territoires qui ont été condamnés par la justice européenne, parce qu’ils dépassent les seuils.

- Etienne Chaufour, Directeur Île-de-France - En charge de l’éducation, des solidarités et des mobilités (France Urbaine)

  • Cela signifie qu’il faut accompagner tous les citoyens, au-delà des centre-villes, par des aides mais aussi par des solutions de métropoles accrues ou smart cities. Les autorités locales doivent créer des offres de mobilité là où elles n’existent pas encore : autopartage, covoiturage, freefloating... "Il faut aller au-delà des métropoles avec une vision plus large ouvertes aux territoires et aux zones moins denses", conclut-il.

Retrouvez dès à présents l’ensemble des interventions du Sustainable Mobility Forum !