Video time
07:54 min

Lorient Agglomération : les enjeux de la mobilité dans la ville et l’agglomération

Par : Chloé Vasseur
1 avril 2021
Temps de visionnage07:54 min

La ville est devenue sujette à une accélération des transformations structurelles et organisationnelles en termes de mobilité. Projets d’énergie verte, plan de transports ré imaginé, multi modalité… Lorient Agglomération est à la pointe, n’hésitant pas à aller au-delà des obligations gouvernementales pour s’inscrire dans une réelle démarche de durabilité. Maria Colas, conseillère municipale et 8e vice-présidente chargée des mobilités de Lorient Agglomération était présente sur la scène du Sustainable Mobility Forum pour nous partager la vision de sa ville.

  • Lorient Agglomération est une ville séparée par un cours d’eau. Un constat qui rend plus difficile la mise en place de projets de mobilité. Ce qui s'apparentait donc à une contrainte est finalement devenu un atout, affirme Maria Colas. Les liaisons entre les deux rives sont assurées par le Transrade, la solution locale de transport maritime qui fait jusqu’à 14 allées-retour par jour. Près de 900 000 personnes empruntent le bateau annuellement, et ce chiffre est en constante augmentation assure Maria Colas.
     
  • Maria Colas insiste sur la logique de multi modalité qu’a voulu suivre et promouvoir l’agglomération : Les passagers du Transrade peuvent embarquer avec leur vélo, permettant un trajet domicile-travail propre. De plus, l’embarcadère est directement desservi par un arrêt de bus. Cette multimodalité est incité à travers les nombreux projets de mobilités de la ville, notamment à travers son plan vélo et son plan de transport en commun qui a pour but d’intégrer la mobilité douce et verte dans le quotidien des 207 000 Lorientais.
     
  • Parmi ces projets, la filière hydrogène à Lorient Agglomération a de beaux jours devant elle : Maria Colas affirme que l’usage de l’hydrogène à Lorient n’est pas quelque chose de nouveau. "Lorient est en train de rechercher la production d’énergie verte, nous allons lancer le cahier des charges pour la construction d’un bateau hydrogène mais aussi des bus hydrogènes” […] il va falloir produire l’hydrogène, se servir de l’hydrogène mais surtout former des personnes autour l’hydrogène, notamment autour de la maintenance des bateaux." Une initiative qui assure un avenir durable mais aussi des emplois pour les habitants de la ville du Morbihan. En ce qui concerne les ressources, la ville de Lorient réfléchit à la mise en place de stations-service hydrogènes maritimes, révèle Maria Colas. 
  •  
  • L’objectif de Lorient Agglomération énoncé par Maria Colas est bien d’inscrire son territoire dans la transition écologique et de devancer la législation. Car à ce jour, seuls les territoires de plus de 250 000 habitants sont astreints à la diminution des gaz à effet de serre. "Malgré la crise sanitaire qui a fortement impacté les transports en commun, nous allons continuer d’investir dans les transports propres et verts."
     
  • Pour Maria Colas, le futur de Lorient à l’horizon 2030 passera par des transports plus diversifiés, des transports propres, des pistes cyclables, une incitation tarifaire pour les transports mais aussi une communication efficace pour informer tous les usagers qu’il existe des alternatives propres et rapides à leurs trajets quotidiens en voiture. Des parkings relais et de co-voiturages pour réduire l’entrée des voitures en ville seront également mis en place.

Retrouvez dès à présents l’ensemble des interventions du Sustainable Mobility Forum !