Video time
10:35 min

Los Angeles : les enjeux de la mobilité durable

Par : Keltoum Lehbab
1 avril 2021
Temps de visionnage10:35 min

"Il n'y a rien qui n'a pas changé à la suite de la pandémie à LA". Comme l’explique Julia Thayne De Mordaunt, Office Mobility Innovation Lead auprès du Maire de Los Angeles Eric Garcetti, la pandémie a eu un impact considérable sur la mobilité durable et la qualité de l’air à Los Angeles. Présent sur la scène du Sustainable Mobility Forum, elle évoque les enjeux de la mobilité durable à Los Angeles.

  • Au commencement de la pandémie, Los Angeles a connu une baisse extrême du trafic automobile, avec une réduction de 70% des kilomètres parcourus. "Nous avons tous été surpris de constater que nous avions la meilleure qualité d'air parmi les 97 premières villes du monde", explique Julia Thayne. Plus de 300 000 personnes dépendaient des transports en commun durant la pandémie. Les habitants souhaitent se sentir à l’aise et en sécurité dans les transports en commun et qu’ils s'adaptent à leurs horaires. Ainsi, la question que tout le monde se pose à Los Angeles est la suivante : comment arriver à ce futur de mobilité durable. La ville a réussi à obtenir un meilleur impact sur la qualité de l'air, et sur le trafic pendant la pandémie. Los Angeles espère rester sur cette voie. 
     
  • Le programme "Slow Street" de Los Angeles, représente l’opportunité pour les habitants d'identifier les rues de leur quartier avec une priorité aux piétons et aux cyclistes. Il s'agit d'un programme temporaire visant à calmer le trafic automobile et à rendre les rues d’un quartier accessibles aux piétons et aux cyclistes. Quelques semaines après l'ouverture de ce programme, la ville a reçu plus de 250 demandes et mis en place 60 kilomètres de rues lentes. "Nous avons un problème de voiture à L.A. et nous avons besoin que les gens se tournent vers des modes de transport autres que cette dernière”, indique Julia Thayne De Mordaunt. Parmi les principaux objectifs du programme, la ville souhaite installer de nombreuses voies cyclables et d'autres infrastructures pour une mobilité durable.
Nous avons aussi des objectifs pour l'électrification des véhicules, nous savons qu'à Los Angeles cela va être important. Nos voitures privées s'électrisent. Nous avons atteint notre objectif il y a quelques années d'installer 11 000 chargeurs commerciaux.

- Julia Thayne De Mordaunt, Mayor Eric Garcetti’s Office Mobility Innovation Lead (Los Angeles)

  • La vision du Maire de la ville, tourne autour de cinq points pour une ville plus durable : 
    • Des rues flexibles 
    • Des rues piétonnes 
    • Une mobilité axée sur la communauté 
    • Des technologies innovantes 
    • Des prestations et des services durables
En termes de mobilité alternative, LA est très engagée dans un futur multimodal. C’est justement sur quoi porte réellement mon travail et celui de notre maire. 

- Julia Thayne De Mordaunt, Mayor Eric Garcetti’s Office Mobility Innovation Lead (Los Angeles)

  • À propos d'Urban Movement Labs, il s'agit d'un partenariat unique en son genre, qui relie le gouvernement, les entreprises et la communauté afin de concevoir et de mettre en œuvre des solutions de mobilité, en commençant par Los Angeles. Le projet consiste à faire la mise en relation des besoins de la communauté avec ce que les entreprises ont à offrir et ce que le gouvernement est en mesure de faire avancer et d'accélérer.

Retrouvez dès à présents l’ensemble des interventions du Sustainable Mobility Forum !