Video time
09:36 min

Métropole Nice - Côte d’Azur : les grandes étapes du plan de mobilité décarbonnée

Par : HUB Institute
1 avril 2021
Temps de visionnage09:36 min

"Les enjeux de la mobilité sont au cœur de la stratégie de la transition écologique de la métropole Nice - Côte d’Azur" , affirme Romain Cardelli, Conseiller Environnement (Pôle Transition et Accompagnement des projets) au cabinet du Maire de Nice. Présent sur la scène du Sustainable Mobility Forum, l’expert revient sur le plan de mobilité décarbonée mis en place par la métropole.

Ce que nous voulons, c’est offrir à tous les habitants la possibilité de se déplacer de manière vertueuse, décarbonnée, pratique, efficiente.

- Romain Cardelli, Conseiller Environnement (Métropole Nice Côte-D'Azur)

  • Atteindre la neutralité carbone d’ici 2050, voici l’objectif que s’est fixée la métropole. Pour suivre cette évolution, elle a également placé un cap intermédiaire à 2030 avec d’ores et déjà une réduction des émissions de gaz à effet de serre de 55%Cette ambition n’est pas nouvelle et pas uniquement due à la crise sanitaire, elle est devenue une priorité depuis 2009, un an après l’élection de Christian Estrosi à la mairie de Nice. Ce projet a été à l’origine de l’ouverture de nouvelles lignes de tramway, l’idée étant de pouvoir concilier les différents usages comme la voiture, les transports en commun, les piétons, les vélos.
     
  • Ces modes de transports doux s'avèrent également économiques, grâce à différents dispositifs :
    • Un ticket de transport à 1€
    • Création de 2 nouvelles lignes de tramway qui ont réduit de 17% la pollution atmosphérique sur la Promenade des Anglais
    • Des subventions
    • 176 km de piste cyclable
  • Ces investissements s'adressent à différents publics :
    • Pour les particuliers, avec des subventions pour l’achat d’un véhicule électrique
    • Pour les professionnels, avec des aides à l’achat jusqu’à 55%
    • Pour les copropriétés, avec l’aide à l’installation de bornes de recharge électrique
       
  • Pour accélérer cette transition écologique d’ici 2022, les acteurs de la métropole doivent également modifier leurs habitudes. Avec la mise en place de sa ZFE (Zone à Faibles Émissions), la métropole entend s’attaquer aux poids lourds polluants. Ces derniers émettent chaque année 410 tonnes de NOx, auxquels s’ajoutent les nuisances sonores, l'encombrement de la circulation et des problématiques de sécurité. Enfin, les dernières mesures différenciantes seront de plafonner la circulation à 30 km/h en centre-ville ainsi que d'augmenter de 70 à 100% la fréquentation des pistes cyclables.

Rédactrice : Sarah Ivakhoff


Retrouvez dès à présents l’ensemble des interventions du Sustainable Mobility Forum !