Video time
08:59 min

Via ID : histoire et perspectives d’un acteur innovant

Par : Maxime Tricoire
30 mars 2021
Temps de visionnage08:59 min

La décennie écoulée a vu l’émergence de nombreux nouveaux acteurs en termes de mobilité. David Schwarz, CEO de Via ID, revient sur la genèse de son entreprise et évoque avec l’audience du Sustainable Mobility Forum les perspectives d’avenir du secteur de la mobilité.

  • Créé par le Groupe Mobivia il y a 10 ans, le but de ViavID est de trouver de nouvelles formes de mobilités complémentaires à l’automobile. Cette mission est aujourd’hui menée grâce à de nombreux moyens, dont l’investissement fait partie, et pour lequel Via ID est très connu. David Schwarz évoque les transformations successives connues par le monde de la mobilité ces dernières années :
    • Une première phase, qui a commencé au début de la décennie précédente, a vu l’apparition de start-ups pionnières en mobilité, mais également l’adaptation de technologies existantes dans les secteurs du retail ou du tourisme, au secteur de la mobilité.
    • Une deuxième phase, dès 2016, voit une montée en puissance des nouvelles solutions de mobilité, avec notamment le développement de nombreuses technologies logicielles.
    • Une troisième phase, depuis 2 ans, qui voit une consolidation et une internationalisation des acteurs. Dans le même temps, on observe une montée en puissance des enjeux locaux en termes de mobilité.
  • Pour favoriser l’émergence de ces nouveaux outils de mobilité, Via ID intervient sur l’ensemble de la chaîne de valeurs, dès le début grâce à leur start-up studio ou via l’investissement dans un grand panel de start-ups, ou plus tard à travers la création d’un Mobility Club, un incubateur partagé au sein de Station F ou encore l’élaboration d’un prix de la mobilité en partenariat avec la Commission Européenne. "L’ensemble de ces dispositifs nous a beaucoup aidés à nous développer à l’international", explique David Schwarz.
     
  • Enfin, David Schwarz revient sur le contexte si particulier qu’est la pandémie de la COVID-19. La période de confinement, combinée à la baisse des déplacements, a perturbé de nombreux acteurs de la mobilité. "Cependant, dans le monde de l’innovation, de l’entrepreneuriat et de la technologie, on ne s’arrête pas pour si peu" ironise-t-il. Ainsi, si la crise sanitaire a été une période complexe, elle a permis aux start-ups de prendre du recul et de travailler davantage leurs technologies, ou même d’explorer de nouveaux secteurs.
La bonne nouvelle, c’est que si la mobilité a ralenti durant les périodes de confinement, on remarque que les usages repartent très rapidement à la hausse lors des périodes de déconfinement. Au final, les acteurs de la mobilité vont ressortir renforcés de cette crise.

- David Scharwz, CEO (Via ID)


Retrouvez dès à présents l’ensemble des interventions du Sustainable Mobility Forum !