Video time
12:43 min

Les 20 challenges de la mobilité durable

Par : Maxime Tricoire
1 avril 2021
Temps de visionnage12:43 min

En introduction du Sustainable Mobility Forum, Vincent Ducrey et Lila Ricci, respectivement CEO et Chef de projet Sustainable au HUB Institute, reviennent ensemble sur les challenges posés par la mobilité durable.

  • En propos liminaire, Vincent Ducrey revient sur les 8 enjeux stratégiques de la transition durable identifiés par le HUB Institute. Parmi ces enjeux, les problématiques autour du transport et de la logistique demeurent très importantes car, comme le rappelle Lila Ricci, "la mobilité est aujourd’hui responsable de près de 33% des émissions de gaz à effets de serre". Afin de réduire ces émissions polluantes, les acteurs de la ville (élus, industriels, citoyens…) doivent mettre en place 3 actions conjointes : la réduction des déplacements, une transition vers des transports plus agiles et favorisant l’intermodalité et également la transition du parc de transport, avec des véhicules possédant de meilleurs profils énergétiques.

 

Matrice HUB Institute

 

  • Depuis quelques années, on note 2 grandes tendances macro dans le milieu de la mobilité : l’augmentation des flux de voyageurs et un investissement massif dans le transport. Une situation qui peut s’expliquer par l’appétence des citoyens pour les nouvelles expériences de mobilité, même durant la pandémie.
Durant les 2 décennies précédentes, on a assisté à l’émergence de grandes plateformes digitales qui ont disrupté les codes business. La nouvelle décennie devrait voir l’apparition de plateformes similaires, cette fois-ci dédiées à la mobilité. […] Il faut également s’attendre à voir arriver sur le secteur de la mobilité des acteurs venant d’horizons différents, tandis que les acteurs historiques du transport vont eux adresser des problématiques longtemps réservées aux secteurs business, comme l’usage de la data par exemple.

- Vincent Ducrey, CEO (HUB Institute)

  • La COVID-19 a fortement impacté les habitudes de transport des consommateurs. Parmi les tendances relevées, on note une évolution lente voir négative du recours à l’autosolisme, une reprise lente des transports en commun au profit de l’usage du vélo, des consommateurs qui s’attendent à payer moins pour les trajets en mobilité partagée et enfin, une réduction globale des déplacements personnels dus au télétravail. 
     
  • Les 2 experts évoquent les différentes tendances qui structurent aujourd’hui le monde de la mobilité :
    • L’optimisation des flux de transports, qu’il s’agisse de transport public ou de logistique. Ainsi, le métro de Moscou expérimente une tarification variable, avec des billets près de 50% moins chers en heure creuse de manière à lisser les pics de mobilité. En matière de logistique, on note l’essor des micro-stocks en centre urbain de manière à faciliter les flux de livraison.
       
    • Un essor des nouveaux acteurs de la mobilité, notamment des startups, qui vont proposer de nouveaux moyens de transport (trottinettes, vélos…). Côté villes, on note une meilleure intégration et régulation de ces nouvelles mobilités, avec des élus qui font preuve d'une plus grande maturité sur le sujet.
       
    • Une mobilité plus inclusive et accessible, avec l’apparition d'applications pour les personnes à mobilité réduite par exemple. C’est le cas de l’application Streetco qui propose un GPS piéton collaboratif permettant de signaler les problèmes d’accessibilité. De son côté, le métro londonien améliore sa communication en la matière : signalétique et balises sonores adaptées, info trafic en temps réel avec la possibilité de voir les stations adaptées aux personnes à mobilité réduite…

Retrouvez dès à présents l’ensemble des interventions du Sustainable Mobility Forum !