Video time
11:04 min

Mouvement Impact France : donner des grilles de lecture claires sur l’impact positif

Par : Agnès Mascla
8 décembre 2021
Temps de visionnage11:04 min

Le Mouvement Impact France est une nouvelle organisation patronale réunissant la nouvelle génération d’entrepreneurs engagés dans la transformation sociale et écologique. Caroline Neyron, Directrice Générale de cette organisation, revient sur la nécessité de clarifier le concept d’impact positif.

En préambule de son intervention, Caroline Neyron revient sur l’engagement croissant des entreprises françaises dans la transformation écologique et sociale. Ainsi, le mouvement qui portait la parole de 400 entreprises il y a quatre ans, en regroupe désormais pas moins de 7000 : “Il y a un vrai engagement qui se renforce au sein des entreprises françaises pour intégrer ces enjeux au coeur de leur business” En effet, si la prise de conscience est tout d’abord citoyenne, elle est également au coeur de nouveaux enjeux business. La Directrice Générale du Mouvement Impact France rappelle que80% des consommateurs sont prêts à changer de marque si elle ne partage pas leurs valeurs”. Elle constate donc un véritable momentum fort pour engager les entreprises autour de ces enjeux, vis-à-vis de leurs consommateurs et de leurs salariés : “75% des salariés de la génération Y regardent les engagements de l’entreprise avant de regarder le salaire pour choisir leur prochain emploi”.

Cependant, aujourd’hui tout le monde s’engage et se dit engagé, ce qui peut engendrer une défiance croissante des consommateurs. Comment différencier l’engagement concret du greenwashing ? Comment redonner du sens aux différents termes RSE, ESG et impact positif ? Caroline Neyron insiste sur la nécessité pour les entreprises de communiquer sur les actions réalisées certes, mais surtout sur le chemin qu’il leur reste à parcourir. La clef de la confiance des consommateurs réside en cette transparence : les entreprises ont donc tout intérêt à communiquer sur leur chemin de transformation. Elle présente notamment l’exemple de Veja, une entreprise faisant très peu de publicité, qui parvient tout de même à fédérer ses consommateurs grâce à la transparence dont elle fait preuve.

La difficulté aujourd’hui est de donner des grilles de lecture claires, aux consommateurs, aux salariés, à tous ceux qui ont envie de s’engager, mais aussi aux entrepreneurs pour qu’il puisse y avoir une clarification et une transparence de ces engagements.

- Caroline Neyron, Directrice Générale, (Mouvement Impact France)

Ainsi, les entreprises du Mouvement Impact France s’engagent sur 3 volets. Tout d’abord, à limiter drastiquement leur externalités négatives, tous les effets négatifs sur le climat et l’inclusion. Puis à développer leur impact positif en se questionnant sur leur rôle à jouer dans la résolution des crises locales, nationales et mondiales. Enfin, en articulant le partage de la valeur et la gouvernance autour de ces enjeux. Ces entreprises sont convaincues de l’intérêt d’un lobbying positif pour accélérer la transformation écologique. L'objectif du Mouvement étant que d’ici trois ans, 25% des entreprises françaises développent une dynamique d’impact positif. 

Reste une problématique de taille : la définition d’un cadre clair commun à toutes les entreprises. Si tout le monde a conscience que les défis sont extrêmement forts, subsiste l’enjeu de donner des grilles d’objectifs claires afin de les relever. Selon Caroline Neyron, la création d’un référentiel commun -ou tout du moins la clarification des référentiels existants- relève des pouvoirs publics. Il s’agirait ainsi de sortir d’une compétitivité fondée uniquement sur les prix pour aller sur une compétitivité sociale et écologique.


Retrouvez dès à présent l'ensemble des interventions du Sustainable Paris Forum en vidéo !

Nouveau call-to-action