Video time
11:05 min

Oui Care : les services à la personne, vecteur d'impact sociaux majeurs

Par : Marie Giuliani
8 décembre 2021
Temps de visionnage11:05 min

Le sujet de l’inclusion professionnelle en société est assez controversé. Offrir la possibilité à une personne “non qualifiée” de faire ses preuves n’est pas chose courante. C’est pourtant la mission que Oui Care a mis en place pour le choix de son personnel. Guillaume Richard, CEO chez Oui Care, est venu partager les enjeux de son entreprise sur la scène du Sustainable Paris Forum. 

Oui Care, numéro 1 français du service à la personne (ménage, repassage, garde d’enfants, accompagnement des personnes âgées ou handicapées) embauche près de 18 000 collaborateurs. L'entreprise agit sur 3 niveaux d’impact :

  • Social : par la quantité d’emplois créés mais aussi par leur qualité.
  • Sociétal : des services qui importent à la société (Enfants : accompagnement dans leur développement/apprentissage scolaire, Fond de solidarité : plus de 5% des entreprises françaises du groupe qui aident à lutter contre les violences faites aux femmes…).
  • Impact environnemental : optimisation des planning pour réaliser les plus courts trajets possibles entre les domiciles de chaque client. Résultat : économie de 800 000 km

Oui Care a donc pour vocation de lutter contre les inégalités et d’intégrer les plus défavorisés à l’économie pour leur donner une chance d’évoluer dans un milieu professionnel leur offrant la possibilité de grandir.

Les services à la personne sont un des métiers dans lequel une personne qui est peu ou pas qualifiée ou essentiellement manuelle peut trouver aujourd’hui un emploi.

- Guillaume Richard, CEO (Oui Care)

Son rôle est d’offrir un emploi à des personnes peu qualifiées (non diplômées, issues de l’immigration ou bien vivant avec un handicap). Oui Care laisse la possibilité à tous de faire ses preuves, et tire ces personnes vers le haut afin de les faire monter en compétences au sein de l’entreprise. Le travail sur la formation continue alors. "Aujourd’hui 30 à 40% sont issus de l’évolution interne" chez Oui Care. Une grande partie du personnel est passé d’intervenants à chef de secteur, à directeur, explique l’expert. Ils ont réussi à s’émanciper de leur famille et de passer de générations d’ouvriers à directeur. Accompagner les collaborateurs, faire en sorte qu’ils soient fiers et épanouis dans leur métier est la clé pour un travail réussi et des clients satisfaits, conclut l’expert.

De façon extrêmement concrète, au sein de l’entreprise, on peut faire changer et avoir un impact sur la vie des gens.

- Guillaume Richard, CEO (Oui Care)


Retrouvez dès à présent l'ensemble des interventions du Sustainable Paris Forum en vidéo !

Nouveau call-to-action