Video time
10:17 min

Têtu : la diversité, un facteur clé de performance pour les entreprises

Par : Mathieu Omanda
8 décembre 2021
Temps de visionnage10:17 min

À mesure que les revendications sociétales se font de plus en plus fortes, les entreprises ont pour défi de devenir des acteurs plus inclusif et solidaires. Dans le cadre de cette édition du Sustainable Paris Forum Albin Serviant, président et directeur de la publication chez Têtu, tente de livrer sa réponse à cette problématique et illustre les différentes actions menées par Têtu afin de soutenir l’inclusion au sein de l’entreprise.

Pour Albin Serviant, lorsqu'on observe le paysage français le constat est clair : la France connaît un large train de retard en matière d’inclusion comparé à ses voisins européens. Souffrant d’une image vieillissante, il était important pour le média de se renouveler tout en gardant cette identité qui lui est propre, celle d’un acteur qui promeut des valeurs de diversité.

"La marque Têtu doit continuer à perdurer" explique Albert Serviant. Pour cela, cette dernière s'est positionnée sur le créneau de l’inclusion des LGBTQIA+ et la diversité au sein des entreprises. Se basant sur le modèle de l'Angleterre, la marque souhaite mettre en lumière ces role models au sein des sphères de pouvoir, car ces derniers sont largement sous-représentés. La création de Têtu Connect est un des éléments de réponse afin de montrer une vue d’ensemble du monde de l’entreprise sur cette problématique. Le magazine s’efforce, dans sa ligne éditoriale, de créer un écosystème/think tank centré autour des questions d'inclusivité.

La marque souhaite mettre en avant ce business model de la diversité, mais également expliquer l'impact sur la marge d’exploitation des entreprises. Le but de cette démarche est de pouvoir faire comprendre aux organisations l’importance d'être soi au travail ; le business model de la diversité influant sur les performances des entreprises, il est primordial de pouvoir capitaliser dessus. Une étude du Boston Consulting Group montre ainsi que près de 35% des talents LGBTQIA+ français considèrent leur sexualité comme un désavantage pour leur carrière professionnelle, contre seulement 24% dans les autres pays européens.

Selon Albin Serviant, c’est une opportunité manquée car l’inclusion se révèle être un levier clé de performance. Le coming out tend à augmenter la productivité aussi bien en termes de créativité que de sociabilité pour les membres d’une entreprise. En ce sens, on constate que les entreprises ayant des scores de diversité au-dessus de la moyenne gagneraient jusqu'à 19 points de revenus en termes d’innovation. Tout cela nous montre que la diversité et la richesse de talents constituent des atouts considérables pour la performance des entreprises. En se montrant plus inclusives, les entreprises attirent les talents nécessaires à leur business.


Retrouvez dès à présent l'ensemble des interventions du Sustainable Paris Forum en vidéo !

Nouveau call-to-action