Image
smartcity

La ville de demain à l'heure des défis – Point de vue d’une engagée pour la cité

Par : Aude Plassard
4 février 2021
Temps de lecture : 3 min
Chapo

Maintenant s’écrit ce qui sera. Les défis démographiques remettent les enjeux à leur place. A la taille d’une métropole, d’un village ou d’une campagne, l’espace accueille de nouveaux usages. Quels sont-ils ? Imaginons notre avenir par la ville en mutation. Eclairages de Céline Viollet, Directrice chez Métapolis 

Body

VIVRE ENSEMBLE

La ville de demain est celle qui allie et préserve la rencontres des générations, le service public et les démarches usagers. Céline Viollet en est convaincue.
 
L’usager se réapproprie en continu les espaces. Imaginez un cheminement arboré et sinueux, longeant un parking. Le visiteur choisira plutôt de traverser le parking en empruntant une ligne droite !”. Si ce constat n’est pas tant un pied de nez à la démarche urbaine, il est au moins le rappel impérieux que la démarche de consultation est un préalable à l’acte de re-création. La ville de demain, c’est avant tout une concertation : que voulons-nous collectivement ?

“Le rappel du lieu physique et du lieu d’accueil est important”. C’est ainsi qu’un guichet unique a été ouvert à Nice suite au travail de plusieurs acteurs réunis par Métapolis. Véritable kiosque d’informations, il est en dialogue continu avec tout habitant ou visiteur qui se pose une question sur un service public : horaires d’ouverture d’une médiathèque, préinscription en crèche, règlement de factures … L’identité d’un lieu lui confère sa qualité d’usage. Définir et soutenir cette identité est une clé de réussite pour des espaces de vie en mutation.

L’ÉQUATION

Les dotations s’amenuisent sur les territoires, alors même que le concept de “Smart city” nous tombe d’en haut avec son lot de technologies et de promesses. Finalement, comment faire plus, avec moins ?
 
“Métapolis accompagne la collectivité. On arrive et on fait un état des lieux”. Cette approche pragmatique remet les pendules à l’heure. Elle devient essentielle face à la baisse des ressources non seulement financières mais aussi naturelles.

C’est là où le choix du numérique se pose également. S’il a un coût à la mise en œuvre et à la maintenance, il a aussi un impact écologique. “Plus de 100 tablettes connectées à un réseau pour télécharger 100 pages alors que les imprimeurs gèrent presque tous leurs ressources papier venant de forêts gérées de manière responsable, cela interroge.”

Les outils digitaux ne sont plus forcément un atout incontournable de la ville de demain. Céline Viollet invite à une nouvelle réflexion du “ou pas” numérique, qui vient reléguer l’éruption de l’univers « tech » communément associé à la “Smart city” en second rang.

LE PARI

“Mais la vraie promesse de la ville de demain, c’est l’habitat”, clame Céline Viollet. L’enjeu est que chacun de nous puisse avoir un logement décent, sans distinguer d’ailleurs ce qui relève du logement social.

À la question de ce qu’il aimerait pour sa ville, un petit garçon croisé sur la route lui avait répondu : “qu’il y ait suffisamment d’espaces pour pouvoir vivre dans cet habitat. Il n’y a plus de voitures, mais des trottoirs larges.”

La vitalité urbaine passe aussi par des investissements stratégiques. “Action cœur de ville”, programme initié par la Caisse des dépôts, pose les pierres d’angles de la revalorisation des centres, en termes de logement et de proximité avec les commerces locaux. Cette initiative permet notamment au plus petites collectivités d’être accompagnées, par Métapolis notamment, comme le peuvent l’être des métropoles, à définir leurs feuilles de route et partager des moyens communs.

Prendre sa place est certainement l’une des préoccupations de l’homme du XXIème siècle. Jusqu’où peut-il aller ?

“La collectivité ignore souvent ce qu’elle a déjà engagé en termes d’actions : réduire la consommation de matières premières, respect de l’environnement, nouveaux services aux habitants…”, relève Céline Viollet. L’analyse des actions déjà engagées et celle des besoins à couvrir sont le préalable au vrai pari de la “Smart city” mot valise s’il en ait pour désigner moults aspects, mais qui dit bien une chose : la responsabilité de chacun fera un monde prometteur !

Profile picture for user APlassard
Aude
Plassard
Chef de projet Smart City