Image
Tribune-Engie Solutions-Pierre Guyard-Sustainable Cities Summit

L’économie circulaire au service de la transition énergétique des territoires

Par : Pierre Guyard
9 août 2021
Temps de lecture : 2 min
Chapo

Les habitants de nos villes et territoires ont longtemps bénéficié d’une énergie accessible, produite de façon centralisée et distribuée de façon homogène sur toute la France. Les besoins énergétiques des villes continuent de croître mais les possibilités de construire de grosses unités de production ou de stockage sont limitées. À l’occasion du Sustainable Cities Summit, Pierre Guyard, Directeur des relations institutionnelles chez Engie Solutions revient sur les solutions possibles.

En partenariat avec
Body

CTA - Sustainable Cities Summit

Rejoignez les décideurs de l'urbanisme et de la gestion des villes à l'occasion du Sustainable Cities Summit organisé le 14 septembre prochain par le HUB Institute.   

Avec la volonté de mettre fin à l’utilisation d’énergies fossiles pour chauffer les résidences et les immeubles tertiaires, il revient aujourd’hui aux élus locaux et aux acteurs de l’énergie de trouver des solutions locales, mobilisant les énergies renouvelables disponibles pour continuer d’assurer la production et la distribution de l’énergie dont les habitants, les acteurs économiques, les entreprises ont et auront toujours besoin.

Pour la chaleur et le rafraîchissement, la captation de l’énergie récupérable et distribuable par les réseaux de chaleur et de rafraîchissement sur un territoire donné devient un enjeu passionnant et ENGIE Solutions porte avec engagement cette mobilisation des ressources locales dans une logique d’économie circulaire et d’innovation.

Parmi les ressources disponibles, nombreux sont les exemples réussis partout en France. Historiquement, la récupération de la chaleur issue des fours d’incinération des ordures ménagères a été utilisée pour alimenter de grandes villes, Paris avec la CPCU qui utilise la vapeur produite par la SYCTOM étant un bel exemple, mais à Clermont-Ferrand, Rennes, Orléans, Rouen, Amiens cela fonctionne tout autant.

La géothermie est mobilisée depuis des années en région parisienne et en région Aquitaine notamment à Bordeaux ; l’utilisation de l’eau de mer comme source de chaleur et de refroidissement s’étend à Marseille aujourd’hui, à Agde également ; la récupération de chaleur fatale issue de l’industrie implantée au sein d’un territoire permet d’apporter confort à faible coût à Grande-Synthe comme à Saint-Chély d’Abcher en Lozère.

La biomasse (paille, bois de classe A et B) permet également de chauffer de très nombreuses villes, au Nord comme au Sud, de Reims à Aix-en-Provence, de Rouen à Epinal en pérennisant une filière forestière dynamique en France et en créant de nouveaux emplois non délocalisables dans toute la chaîne de valeur.

Le soleil, bien connu pour la production d’électricité par les panneaux photovoltaïques, est également utilisable pour compléter le mix-énergétique des réseaux de chaleur notamment à Balma (31) ou à Chateaubriand(44).

L’innovation permet également de solliciter la chaleur disponible dans la circulation et le traitement des eaux usées par l’intermédiaire d’échangeurs et de pompes à chaleur judicieusement positionnées comme en bénéficient un éco-quartier de Nanterre ou un quartier d’Amiens.

Pour réussir une transition énergétique partout en France, ENGIE solutions s’appuie sur les diagnostics et les recherches de ressources portés par les villes, intercommunalités et régions. C’est donc en travaillant ensemble que ces réseaux de chaleur et de rafraîchissement urbain prendront toute leur part à la nécessaire transition énergétique et écologique.

Envie de nous partager vos insights ?
Profile picture for user PGuyard
Pierre
Guyard
Directeur des relations institutionnelles