Image
Article Media Lab TF1 - Interview Olivier Penin - Jérémie Jakubowicz

Avec Media Lab TF1, le groupe TF1 accompagne les startups innovantes du secteur des médias

Par : Jérémie Jakubowicz
2 septembre 2022
Temps de lecture : 5 min
Chapo

Implanté au sein de Station F depuis 2018, le groupe TF1 a accompagné 43 startups apportant des solutions innovantes au secteur des médias. Interviewé par le HUB Institute, Olivier Penin, Directeur de l’Innovation du groupe TF1 est revenu sur les caractéristiques du programme d’accélération et les principaux enjeux auxquels répondent ces startups.

En partenariat avec
Body

HUB Institute : Depuis 2018, le groupe TF1 est implanté au sein de Station F, pouvez-vous revenir sur les objectifs principaux de ce programme ?

Olivier PeninOlivier Penin : Notre programme d'accélération Media Lab TF1 couvre les grandes tendances observées sur le marché des médias. Ce marché est très disrupté par les innovations technologiques et l’objectif du Groupe est de bénéficier de la créativité de ces jeunes entreprises.

En France, nous avons cette chance d’avoir un écosystème startup très dynamique et il est important d'identifier les pépites au stade early stage, c’est-à-dire des jeunes entreprises qui sont, la plupart du temps, en train d'élaborer une solution qui n’est pas encore commercialisée. 

Les startups que nous accompagnons doivent également répondre aux enjeux définis en interne, que ce soit sur le volet des innovations publicitaires ou de solutions techniques au bénéfice de nos métiers. L'objectif de cet accompagnement est de mettre en place un programme d’accélération établi sur 6 mois, afin de leur permettre de trouver des points de convergence avec le groupe TF1, dans une démarche de co-construction. 

Par exemple, nous leur donnons accès à nos infrastructures ou à nos datas et un de nos experts métier est là pour les accompagner tout au long de ces 6 mois d’accélération. Si la collaboration est fructueuse, elle peut déboucher par la suite vers une contractualisation avec la startup.

Aujourd’hui, nous en sommes actuellement à la huitième saison qui s’achèvera en octobre prochain. Si on tient compte des huit saisons, nous avons accompagné 43 startups au total. Concernant notre taux de transformation, plus de 60% des start-up que nous avons accompagnées par le biais du programme, ont contractualisé avec le Groupe durant les 3 ans qui ont suivi la fin de l’accélération.

C'est un chiffre intéressant pour nous dans la mesure où il souligne la pertinence du programme d’accélération à pouvoir identifier des start-up innovantes qui répondent à nos besoins métiers. 

HUB Institute : Comment sont sélectionnées les startups que vous accompagnez ? Quels sont les bénéfices d’un tel accompagnement ?

OP : L’accompagnement que nous faisons peut-être résumé en 3 fondamentaux

  1. l'hébergement des start-up dans notre espace à Station F et la possibilité de bénéficier de toutes les infrastructures présentes sur place. 
     
  2. La démarche de co-construction entre la start-up et le groupe TF1 puisqu’elle est accompagnée par un sponsor métier du Groupe. 
     
  3. L’accompagnement stratégique assuré par des coachs issus du cabinet Biggie Partners qui ont été formés chez Roland Berger digital ventures. Ces derniers, accompagnent les startups sur des objectifs précis (levée de fonds, création d’un catalogue de service etc.) 

Toutes les startups que nous accompagnons sont françaises et basées en France ce qui facilite grandement l’accompagnement que nous proposons au sein de Station F. 

Notre modèle d’accélération à Station F est assez reconnu donc cela nous permet d’avoir une visibilité importante dans l’écosystème, nous sommes ravis de constater que certaines startup viennent vers nous de manière proactive. 

Nous réalisons également une veille pour dénicher les startups disruptives en ayant défini au préalable, au sein du Groupe, nos enjeux métiers et nos besoins, afin d'identifier la start-up qui pourra venir répondre à notre problématique.  

Sur la saison actuelle, nous accompagnons notamment  la start-up Workflowers qui développe un outil visant à réduire les émissions carbones dans le secteur audiovisuel. Ils travaillent en collaboration avec Newen (notre filiale sur la production) sur cette problématique. 

HUB Institute : Quelles tendances ont émergé des 8 premières saisons de l’accompagnement ?

OP : Il est difficile de parler de “tendance” tout au long des 8 saisons, comme je l’évoquais dans la question précédente, il y a une assez grande diversité des enjeux proposés et donc des solutions complètement différentes. 

Cependant, nous pouvons retrouver certaines technologies sur plusieurs saisons comme l’IA par exemple, le Web3, les sujets NFT ou encore les problématiques liées au metaverse. L’an dernier, nous avions incubé la start-up Kinetix qui a développé une plateforme qui permet de transformer des vidéos en 2D en animations 3D, en utilisant des algorithmes de deep. Kinetix a d’ailleurs levé 11 millions de dollars il y a quelques mois, c’est un beau symbole pour les startups françaises. 

Outre le Web3, il y a eu de nombreuses évolutions dans le domaine de l’audio avec l’explosion du podcast. Nous avions incubé la start-up Soundcast spécialisée dans l’adserving audio qui permet à tous les créateurs audios (podcasts, radio numérique, assistants numériques) de monétiser leurs contenus. Soundcast a pérennisé sa collaboration avec le Groupe en travaillant avec le groupement des Indés Radio dont l'inventaire publicitaire est commercialisé par TF1 Pub.

Récemment, nous avons noué un contrat avec Vokse qui adresse des problématiques liées à la cartographie des datas. Chez TF1, nous utilisons cette solution pour l’étiquetage des données issues de notre plateforme digitale MYTF1.

Enfin, Vox’M a mis en place un dispositif pour enrichir l’expérience télévisuelle en renforçant l’engagement à l’antenne des téléspectateurs. Cela a permis, par exemple, dans la rubrique du JT le “20h00 vous répond” d'afficher un QR code afin que les téléspectateurs puissent poser leur question par le biais d'une vidéo, envoyée directement à la Rédaction du 20H00.  

Nous l’avons utilisé également dans le cadre des élections présidentielles pour rediriger les téléspectateurs sur le site TF1 Info.fr vers des articles écrits, en direct, par nos équipes de fact checking

HUB Institute : Qu’attendez-vous pour la prochaine saison d’accompagnement? Connaissez-vous déjà le nom des startups qui vont vous rejoindre? 

OP : La saison 9 commencera en novembre prochain mais pour le moment nous ne connaissons pas encore le nom des start-up qui la rejoindront, nous commençons tout juste le sourcing.

L’objectif de la prochaine saison est de couvrir une grande diversité d’enjeux, nous nous fermons aucune porte car nous regardons aussi l’évolution du marché

Nous ne voulons pas non plus rater une pépite qui traiterait d’un enjeu particulier que nous n’aurions pas priorisé.

- Olivier Penin, Directeur Innovation (Groupe TF1)

Nous restons engagés auprès des entrepreneurs, nous avons créé en parallèle du programme un fonds d’investissement (One Innovation). Par ce biais, nous avons la possibilité d’investir dans des startups que nous avons déjà incubées et nous participons à des levées de fonds en complément d'investisseurs majoritaires.

Envie de nous partager vos insights ?
Envie de nous partager vos insights ?
Profile picture for user jjakubowicz
Jérémie
Jakubowicz
Content Producer

Titulaire d’une licence en audiovisuel et d’un Master en stratégie digitale, Jérémie se passionne pour les sujets digitaux. Son expérience dans la gestion de projet et son aisance rédactionnelle lui permettent de détecter et décrypter les grandes tendances de la Next Economy.