Image
AlexBauer-ThierryBedoin

Quand les banques innovent : la stabilité financière comme mot d’ordre

Par : Lila Ricci
13 octobre 2022
Temps de lecture : 2 min
Chapo

IBM et le HUB Institute publient la nouvelle édition de “Défis, pour une performance réinventée”, un ouvrage qui concentre les contributions de 70 décideurs. Et une question à l’occasion du HUBFORUM : Comment les acteurs financiers accompagnent-ils l’évolution que ces organisations rencontrent ? Réponses avec Alex Bauer, Directeur Général de IBM Consulting France et Thierry Bedoin, Directeur Général du Système d'Information de la Banque de France.

Body

Nouveau call-to-action

Retrouvez dès à présent l'intégralité du HUBFORUM 2022 en vidéo !


Nous évoluons aujourd’hui dans un environnement changeant et incertain, remarque Alex Bauer. Les différentes crises bouleversent notre économie et nos modes de travail.

L’économie se digitalise de plus en plus, commence Thierry Bedoin : c’est un volet d’opportunités qui amène avec lui de nombreux défis. La finance traditionnelle s’est transformée au cours des dernières années pour faire place à de nouveaux arrivants

  • L'open banking, ouvert aux partis tiers
  • La finance embarquée, rattachée à des services non financiers
  • La finance tokenisée, qui concerne les crypto-actifs
Car dans le metaverse, il y aura une chose bien réelle : les paiements

- Thierry Bedoin, Directeur Général du Système d'Information (Banque de France)

Avec pour mot d’ordre la stabilité financière, la Banque de France s’emploie à protéger les consommateurs et accompagner les entreprises, en collaboration avec tous ses partenaires. Le Lab, incubateur interne à la Banque, est mis à contribution pour rendre l’écosystème financier plus performant et résilient. Des expérimentations sont menées à l’aide de cas d’usage métier concrets afin d’anticiper le rôle futur d’une banque centrale.

Le NGFS (Network for Greening the Financial System), un réseau de banques centrales, met en avant des initiatives pour la transition durable du système financier. Le Lab participe notamment à la mesure des risques qu’engendre la crise climatique.

Pour atteindre une stabilité financière, il est nécessaire de s’assurer du bon fonctionnement de nos systèmes de paiement, continue Thierry Bedoin. La Banque de France suit donc de près les innovations qui peuvent y contribuer, qu’elles soient plus ou moins incertaines - y compris les crypto-actifs. 

La Banque a deux leviers principaux pour analyser ce que peut représenter une monnaie numérique de banques centrales

  • La réglementation
  • Les services de monnaie centrale

Pour tester leur utilisation et apporter un actif de règlement sûr face à la digitalisation des paiements, l’ensemble du secteur financier est impliqué.

  • 9 expérimentations ont été conduites en 2021-2022, et les résultats se sont avérés favorables
  • une deuxième session a débuté pour démontrer l’avantage de cette monnaie centrale dans les processus inter-bancaires et les règlements transfrontaliers

En collaboration avec les autres banques de l’Eurosystème, la Banque de France travaille également sur un euro digital de détail qui sera ouvert au public - un projet commun coordonné par la Banque centrale européenne


Retrouvez dès à présent l'intégralité du HUBFORUM 2022 en vidéo !

Nouveau call-to-action

Envie de nous partager vos insights ?
Envie de nous partager vos insights ?
Profile picture for user Lila Ricci
Lila
Ricci
Sustainable Content Producer