Image
town

Le Crédit Mutuel Arkéa devient entreprise à mission et accroît son niveau de responsabilité environnementale et sociale

Par : Victor Lepoutre
6 septembre 2022
Temps de lecture : 5 min
Chapo

Le Crédit Mutuel Arkéa (CMA) a adopté en Assemblée Générale le statut d’entreprise à mission. Dans la loi PACTE de 2019, cela correspond au niveau d’engagement le plus exigeant en termes de responsabilité environnementale et sociétale. Le HUB Institute a rencontré Bertrand Blanpain, Directeur général délégué du Crédit Mutuel Arkéa et Président d'Arkéa Banque Entreprises et Institutionnels.

Body

HUB Institute : Comment le groupe Crédit Mutuel Arkéa envisage-t-il un impact positif sur son environnement ?

itwIl faut établir le quoi avant de penser au comment. La raison d’être du Crédit Mutuel Arkéa s’incarne dans son plan stratégique « Transitions 2024 » et a donné lieu à l’écriture de 5 engagements : 

  • Toujours viser l’équilibre dans nos décisions commerciales entre la performance économique et un impact sociétal et environnemental positif.
  • Accompagner dans la transition environnementale nos parties prenantes, avec nos moyens humains, techniques et financiers.
  • Développer des coopérations territoriales et s’engager en faveur de la vitalité locale.
  • S’engager pour l’inclusion et cultiver nos relations de confiance durable avec tous nos sociétaires et clients, des précurseurs aux plus fragiles. 
  • Favoriser l’engagement de notre collectif au service de l'intérêt commun en faisant notamment vivre nos valeurs mutualistes.

A partir de ces 5 lignes directrices se développent des actions, dans tout le groupe. On passe alors du quoi au comment.  

HUB Institute : Comment mettre en application ces engagements dans la quarantaine de filiales du groupe ?

Nous avons d’indéniables qualités d’organisation ! Et pour coordonner l’ensemble, chaque filiale se doit d’imaginer et mettre en œuvre son propre plan stratégique, pour se couler dans la « raison d’être » du Groupe évoqué plus haut. 

HUB Institute : Et du côté de la filiale Arkéa Banque Entreprises et Institutionnels, quelles déclinaisons ?

Arkéa Banque Entreprises et Institutionnels intervient auprès des ETI, des PME/PMI, des professionnels de l’immobilier qu’ils soient privés (promoteurs, foncières) ou publics (organismes du logement social), des institutionnels et des collectivités locales. Le grand changement chez nous concerne les processus de décisions. Nous utilisons désormais, en plus des critères financiers, des critères extra-financiers pour déterminer quel projet soutenir. 

Nous avons aussi installé une gouvernance finance durable qui supervise les transitions de notre modèle d'affaires en prenant en compte les enjeux environnementaux, sociétaux et de gouvernance. Il est important d’avoir une équipe qui soit connectée au commercial (et donc au réel !). Car elle doit faire œuvre de pédagogie. Elle doit aussi motiver toute l’entreprise pour faire face à de nouvelles contraintes. Je pense en particulier aux évolutions réglementaires comme la taxonomie à laquelle nous sommes très attentifs et pour laquelle nous sommes attendus. 

HUB Institute : Quelle organisation avez-vous mis en en place pour aider vos clients dans leurs transitions ?

En plus de la gouvernance de la finance durable, nous avons créé une direction de la transition environnementale, il y a deux ans. Composée d’experts, elle intervient sur l’ensemble de nos marchés et vient en appui de nos 21 centres d’affaires dans toute la France. L’équipe répond aux besoins de nos clients sur les thématiques des énergies renouvelables, de l'efficacité de la rénovation énergétique, dans un contexte que nous savons tendu. 

HUB Institute : Quels sont les avantages d’avoir - en plus - une évaluation extra-financière de l’activité ?

Dans nos hypothèses, nous essayons d’évaluer la volonté et la capacité d’une contrepartie (client) à faire progresser son modèle. De nombreuses études révèlent une corrélation entre les engagements RSE et la performance économique. Que ce soit par le mode de management, dans les nouveaux processus de production ou grâce à l’accueil favorable du marché. Car, ne l’oublions pas, le consommateur final, qu’il soit pro ou particulier, vous ou moi, est aussi un citoyen inquiet et il attend des efforts du monde économique.

HUB Institute : Quand on dit banque, on pense essentiellement au financement et au placement. Vous venez d’évoquer votre politique de crédit. Le placement joue-t-il également un rôle ?

Nous proposons à nos clients d’épargner grâce à un compte à terme ESG. En plus de rémunérer la trésorerie disponible, une partie des intérêts alimente une enveloppe de prêts. Cet argent sert à réduire les taux d’intérêts des crédits en faveur des transitions environnementales dans tous les secteurs d’activité. Nous sommes en plein dans la logique du cercle vertueux ! Dans le cadre du conseil en investissement, nous orientons aussi nos clients vers une gamme réduite de fonds communs de placement (FCP). Ils couvrent les différentes classes d’actifs (monétaires, obligations, actions), avec une dimension ESG. La majorité des FCP proposés par la banque sont reconnus ISR 4, un label d’investissements socialement responsables.

HUB Institute : Depuis toujours, Arkéa Banque Entreprises et Institutionnels se positionne comme une banque territoriale.

La banque participe au développement local et à la vitalité des territoires notamment par ses interventions auprès des acteurs du logement, de la santé ou du médico-social. Je peux vous citer quelques exemples. Nous soutenons les organismes à but non lucratif. Nous sommes un acteur important du logement social et de la promotion immobilière ; notre objectif final étant de favoriser l’accessibilité au logement. Nous avons des participations dans des structures qui contribuent à la création des richesses dans les territoires, en maintenant les centres de décision ou les unités de production sur place. Nous participons également au développement des services pour les personnes les plus fragiles (malades, personnes âgées, en situation de handicap…), enfin nous finançons la rénovation énergétique des collèges, des lycées, voire des copropriétés, avec des collaborations publiques et privées.

HUB Institute : Le Crédit Mutuel Arkéa est désormais société à mission, est-ce courant dans le monde bancaire ?

C’est plutôt insolite et nous faisons partie des pionniers. Cette démarche trouve son origine dans la définition de notre raison d’être à laquelle nous avons associés toutes nos parties prenantes (sociétaires, administrateurs, salariés, fournisseurs, clients). Ensuite, grâce à la loi PACTE, nous avons pu l’inscrire dans les statuts du groupe. Cette démarche nous oblige dans l’accompagnement des nombreuses transitions qui nous attendent tous.

Envie de nous partager vos insights ?
Envie de nous partager vos insights ?
Profile picture for user VLpoutre
Victor
Lepoutre
Content Manager