Image
MGP - economie circulaire

La Métropole du Grand Paris mise sur sa stratégie d’économie circulaire pour renforcer sa résilience et son attractivité

Par : Victor Lepoutre
15 septembre 2022
Temps de lecture : 3 min
Chapo

Les collectivités territoriales prennent de plus en plus conscience des enjeux de la transformation écologique. La Métropole du Grand Paris a mis en place une stratégie d’économie circulaire. Définie en 5 orientations stratégiques, elle regroupe de nombreux acteurs locaux et institutionnels qui ont pour objectif d’établir des marchés 100% circulaires. Le HUB Institute a interviewé Xavier Lemoine, Vice-Président délégué à l’économie circulaire et à l’économie sociale et solidaire, Maire de Montfermeil.

En partenariat avec
Body

HUB Institute : Quels sont les principaux enjeux relatifs à l’économie circulaire et solidaire pour la MGP ?

Xavier lemoine - MGPXavier Lemoine : L’ambition de la Métropole du Grand Paris est de continuer à ancrer son évolution dans une consommation de ressources sobre et au service des acteurs du territoire. Les enjeux de la stratégie sont de :

  • Réduire la consommation de ressources
  • Développer de nouvelles filières économiques
  • Offrir un cadre de vie et d’entreprendre attrayant
  • Soutenir la coopération entre les acteurs
  • Renforcer la résilience du territoire

Cette approche est au service de la mission de rééquilibrage territorial de la Métropole et de sa transition économique et écologique. Elle contribuera à renforcer l’attractivité de la Métropole et des territoires tout en soutenant l’ancrage territorial, à travers le soutien des acteurs locaux.

HUB Institute : comment avez-vous défini les cinq orientations stratégiques ?

XL : Depuis sa création en 2016, la Métropole du Grand Paris œuvre à faire de l’économie circulaire un axe prioritaire du développement économique, pour permettre l’émergence d’une métropole attractive, résiliente et innovante.

Fidèle à ses habitudes partenariales et de collaboration, la Métropole a invité l’ensemble de son écosystème à prendre part à l’élaboration de la première stratégie d’économie circulaire et solidaire afin de :

  • D'identifier de nouveaux champs d’action, pour lesquels l’action à l’échelon métropolitain est pertinente
  • Permettre une prise d’engagements réciproques entre la Métropole, les communes et les territoires, pour permettre la concrétisation de tous ces engagements ;
  • D’organiser la coopération car la Métropole ne peut pas agir seule si nous souhaitons être à la hauteur de ces enjeux

Entre janvier et février, nous avons organisé des ateliers collaboratifs, thématiques, qui ont rassemblé de 30 à 80 personnes avec lesquelles nous avons réfléchi aux lignes directrices que la Métropole devrait aborder dans sa stratégie. 

Nous avons ensuite retravaillé toutes ces pistes. Nous les avons mises en cohérence, classées par priorité ; nous les avons présentées en externe, à tous nos partenaires en économie circulaire et solidaire (Ademe, Banque des Territoires, CCI Paris Ile-de-France, CMA Ile-de-France, Les Canaux, Orée, Région Ile-de-France, Syctom, Ville de Paris) ; nous les avons alignées avec les compétences métropolitaines avec l’implication de toutes les directions de la Métropole car toutes sont impliquées dans la réalisation de ces objectifs. 

Ainsi c’est collectivement que nous avons travaillé à la définition d’une stratégie métropolitaine claire, ambitieuse qui se décline en 5 orientations stratégiques :

  • Être exemplaire en matière d’économie circulaire et solidaire
  • Soutenir la transition circulaire et solidaire des communes et des territoires
  • Aménager sobrement et construire avec moins de matériaux neufs et carbonés
  • Renforcer la filière alimentaire locale et valoriser les déchets alimentaires
  • Favoriser le réemploi, le reconditionnement et la réparation pour allonger la durée de vie des biens

HUB Institute : Qui sont les acteurs concernés par les feuilles de routes ? vous apparaissent-elles atteignables ? 

XL : Ceux avec qui la Métropole va mettre en œuvre cette stratégie sont les élus et les agents des communes et territoires avant tout, bien sûr, mais aussi ses partenaires institutionnels, les têtes de réseaux de l’économie circulaire et solidaires, des acteurs de l’ESS et de l’économie circulaire, des grandes entreprises du territoire, etc. 

Les 5 orientations stratégiques de la stratégie sont déclinées opérationnellement au travers une 1ère feuille de route. Celle-ci sera pilotée, évaluée et actualisée tous les ans. Si certaines de nos ambitions ne sont pas atteignables, nous travaillerons à identifier les leviers pour lever les freins rencontrés.

HUB Institute : Quel serait le bilan idéal de cette stratégie en 2030 ?

XL : Les objectifs sont ambitieux et atteignables. Nous évaluerons chaque année nos progrès afin de confirmer notre cap. 

Une chose est certaine, les collectivités disposent d’un levier extrêmement puissant pour assurer la transition économique et environnementale de notre territoire à travers la commande publique. L’idéal d’ici à 2030 serait que la Métropole ainsi que l’ensemble des communes et EPT du territoire passent des marchés 100% circulaires. 

Envie de nous partager vos insights ?
Envie de nous partager vos insights ?
Profile picture for user VLpoutre
Victor
Lepoutre
Content Manager