Video time
07:28 min

L'éolien urbain, une réponse à de multiples enjeux des territoires

Par : Noémie Gamelin
20 septembre 2022
Temps de visionnage07:28 min

En clôture du Sustainable Cities Summit 2022, Antoine Brichot, CEO et co-fondateur de WIND my ROOF, présentait le module instauré par l’entreprise afin de favoriser la mobilité par le biais du développement des énergies renouvelables. Il revient en parallèle sur les enjeux et les chiffres majeurs des EnR.

CTA

Retrouvez dès à présent l'intégralité des interventions du Sustainable Cities Summit !


Antoine Brichot démarre son intervention en revenant sur les enjeux  clés du secteur de l’énergie. Il explique ainsi que le nucléaire représente actuellement 65% de la production d’énergie ces dernières années, suivi des énergies renouvelables (EnR), qui représentent environ 25% de celles-ci à l’heure actuelle, et enfin les énergies fossiles. Avec un objectif fixé à 40% de la production d’énergie par des EnR, il souligne l’importance de l’enjeu à venir et remarque que l’on peut se questionner sur la faisabilité de cet objectif avec le rythme actuel d’évolution. 

D’autre part, pour donner un ordre de grandeur, les pertes d’énergie liées au transport entre le point de production et le point de consommation équivaut à la production d’1 réacteur sur 56 en France. On constate ici une perte importante qui peut être en partie réglée par une production plus propre et plus proche des points de consommation, évitant ainsi le transport.

Pour le dirigeant de Wind My Roof, l’enjeu prioritaire est de produire localement des énergies centralisées via des parc éoliens et solaires. Les énergies renouvelables faisant partie d’un secteur bénéficiant de plusieurs dispositifs d’accompagnement et de subventions importantes, il se révèle selon lui intéressant de décentraliser cette production.

En parallèle, l’investissement dans les EnR représente également un enjeu à l’échelle des territoires et des collectivités. En effet, elles leur permettent de sécuriser à la fois l’approvisionnement et les prix, ce qui n’est pas le cas actuellement avec une fluctuation du prix de l’électricité encore très récurrente. Ces énergies renouvelables constituent également un intérêt pour ces acteurs en participant à la décarbonation des territoires. En transformant la production fossile en renouvelable, les collectivités diviseraient par 4 ou 5 leurs émissions carbone. De plus, en instaurant leurs propres moyens de stockage, elles pourraient même aller jusqu’à re-diviser ces émissions par 2.

Cependant, pour Antoine Brichot, la volonté d’augmenter l’utilisation de ces EnR fait face à deux freins :

  • Réglementaire : les réglementations actuelles sont, pour la majorité, tournées vers le solaire. Les dispositifs EnR déployés sont majoritairement axés dessus comme il s’agit d’une technologie démocratisée et connue de tous. Cela peut ainsi poser problème si l’on souhaite sortir des sentiers battus.

“L’énergie est devenue un instrument très politique”

- Antoine Brichot, CEO et co-fondateur Wind My Roof

  • Sociétal : Selon l’intervenant, l’énergie est devenue un instrument très politisé, ce qui a parfois provoqué des critiques infondées du renouvelable. Le choix des EnR représente, de son point de vue, une prise de position politique dans l’esprit de beaucoup.

Enfin, il conclut son intervention en présentant le module proposé par son entreprise Wind My Roof. L’objectif est de compenser, au travers de l’éolien et du solaire, une partie des émissions de CO2 du bâtiment qui interviennent par la consommation d’électricité.L’électrification massive de la vie et des usages quotidiens font face à une production insuffisante pour répondre à ces  besoins croissants. Ainsi, le module développé par Wind My Roof a pour but de produire davantage d’énergie en ayant recours à la combinaison des EnR,  solaires et éoliennes, en installant les modules sur des infrastructures déjà existantes, notamment des toitures.

Ce mix énergétique représente un enjeu national très important puisqu’il permettra d’augmenter l’autonomie énergétique, de réduire les émissions de CO2 et d’assurer l’approvisionnement en énergie et la stabilité de ses prix dans un contexte incertain et parfois imprévisible.

CTA

Retrouvez dès à présent l'intégralité des interventions du Sustainable Cities Summit !