Video time
10: min

La transformation numérique, vecteur de résilience et d'agilité

Par : Jérémie Jakubowicz
20 septembre 2022
Temps de visionnage10: min

Les jumeaux numériques s’appliquent à la construction d’infrastructures, à l’industrie ou dans des domaines plus spécifiques comme la santé. Jacques Beltran en dévoile les atouts.

CTA

Retrouvez dès à présent l'intégralité des interventions du Sustainable Cities Summit !


Pour Jacques Beltran, Cities & Public Services Industry Vice President chez Dassault Systèmes, les territoires ont trois raisons de se doter d’un jumeau numérique :

  • Il est fondamental pour réaliser un diagnostic du territoire.
  • Il permet de rassembler l’ensemble de l’information disponible, notamment géospatiale. Il est essentiel dans la rédaction d’un plan climat, une obligation pour les agglomérations de plus de 20 000 habitants. Le jumeau numérique permet également de produire une mesure pour les plans de mobilité et les plans de relance.
  • Il permet de simuler des événements à court et à long terme. Dans le cas de la crise sanitaire, la région Grand Est a par exemple utilisé le jumeau numérique pour comprendre comment le virus se propageait sur le territoire. De plus, grâce à un algorithme prédictif développé par l’IHU de Strasbourg, le jumeau numérique à permis d’anticiper les arrivées en réanimation.

Au Japon, Dassault Systèmes travaille, avec l’opérateur téléphonique NTT, à la réalisation d’un jumeau numérique d’un quartier de Kyoto pour y inclure une simulation d’inondation. NTT développe ensuite une application citoyenne sur mobile pour communiquer sur les meilleures voies d’évacuation, les lieux de rassemblement, etc.

Dans une vision à plus long terme, la ville de Singapour a souhaité obtenir un jumeau numérique de son sous-sol pour différentes utilisations, dont la lutte contre les îlots de chaleur. Le jumeau numérique a permis de simuler les flux d’air liés par exemple à la construction d’un nouveau bâtiment.

Enfin, le jumeau numérique permet la transformation des modes de collaboration dans une administration. Il devient la source unique de vérité pour les différents services, qui vont pouvoir visualiser la ville telle qu’elle est, et non comme leur direction la voit.

Pour Jacques Beltran, le jumeau numérique ouvre sur deux types de retour sur investissement :

  • Retour sur investissement durable : dans le secteur automobile on ne réalise quasiment plus de crash tests car ils sont virtualisés. Le jumeau numérique permet des économies de temps et de matières et des mesures scientifiques. Ce même raisonnement peut-être projeté sur la ville, en faisant dans le virtuel pour mieux comprendre le réel.
  • Retour sur investissement politique : le jumeau numérique permet notamment aux responsables politiques de communiquer avec ses citoyens sur ses projets de transformation de manière la plus objective possible.

CTA

 Retrouvez dès à présent l'intégralité des interventions du Sustainable Cities Summit !