Video time
11:18 min

Les données télématiques au service d’une mobilité plus durable

Par : Clément Meunier
19 septembre 2022
Temps de visionnage11:18 min

Avec plus de 3 millions de véhicules connectés à sa plateforme, Geotab est le leader mondial de la télématique. François Denis, Country Manager de Geotab était présent sur la scène du Sustainable Cities Summit 2022 pour préciser les bénéfices de la télématique et son rôle au sein d’une mobilité plus durable.

CTA

 Retrouvez dès à présent l'intégralité des interventions du Sustainable Cities Summit ! 


En matière de mobilité, la télématique permet de collecter les données d’un véhicule par le biais d’un boîtier connecté à sa prise de diagnostic OBD, explique François Denis. Cet équipement permet la collecte d’informations sur le véhicule (kilométrage, consommation, codes de panne…) mais aussi sur le comportement du conducteur au volant (via un accéléromètre et un gyroscope par exemple). Grâce à des outils complémentaires, le boîtier peut également fournir des informations sur l’environnement du véhicule ou encore mesurer la température notamment dans le but de respecter la chaîne du froid lors du transport de marchandises.

Dans le cadre d’une gestion de flotte publique ou privée, la collecte de ces données permet 3 bénéfices principaux selon François Denis :

  • Des économies : la collecte des données permet le suivi de la consommation du véhicule et de son entretien afin de réaliser des économies sur le carburant et de réaliser des entretiens prédictifs.
  • Plus de sécurité : les données sur le comportement du conducteur permettent de définir sa conduite et d’appliquer des actions comme des formations d’éco-conduite afin de réduire les risques ce qui peut avoir un effet sur les polices d’assurances grâce à une sinistralité en baisse. Par ailleurs, les données peuvent également être analysées en cas d’accident pour en retracer le déroulement et en définir la responsabilité.
  • La réduction des émissions de CO2 : alors que les enjeux de réduction sont de plus en plus présents, les données télématique permettent de prendre des mesures afin de réduire les émissions de CO2
Ce qu’on ne mesure pas, on ne peut pas le gérer

 - François Denis, Country Manager, Geotab

La réduction des émissions de CO2 n’est pas la seule utilité des données télématiques quand on parle de mobilité verte. Dans le cadre de  la Loi d’Orientation des Mobilités (LOM) les flottes automobiles doivent, depuis 2022, renouveler 10% de leurs véhicules en électrique ou hybride. Les données télématiques (kilométrage quotidien, consommation) permettent de déterminer le véhicule électrique qui correspondra le mieux au véhicule thermique à remplacer, en fonction de l’usage qui en est fait (autonomie, temps de recharge).  

François Denis explique également qu’en terme de mobilité verte, l’autopartage est la meilleure solution pour réduire l’impact des véhicules. Un service d’autopartage mis en place au sein d’une collectivité permet, par exemple, de supprimer 7 véhicules particuliers sur 10. Geotab a ainsi développé la solution “Keyless” afin de faciliter l’autopartage grâce à un système de déverrouillage sans clé via une application. Elle est valable pour les flottes partagées entre particuliers mais aussi pour les flottes privées et publiques permettant ainsi de passer d’un cas de propriété à un cas d’usage.

En conclusion, François Denis rappelle que les données télématiques, et leur mesure des usages et de l’autonomie réels des véhicules, faciliteront l’arrivée de flottes zéro-émission.


CTA

 Retrouvez dès à présent l'intégralité des interventions du Sustainable Cities Summit !