Video time
08:40 min

Le développement économique local : l’exemple des crèches municipales de Limoges

Par : Lila Ricci
20 septembre 2022
Temps de visionnage08:40 min

Les territoires transitoires de France doivent redoubler en attractivité face à l’exode des habitants des grandes villes. Guillaume Guérin, Président de Limoges Métropole et Vice-président de l’Association des Maires de France, revenait, à l’occasion du Sustainable Cities Summit sur la manière dont les nouvelles technologies permettent un meilleur respect de l’environnement dans les crèches et les EHPAD.

Sustainable Citites Summit 2022

  Retrouvez dès à présent l'intégralité des interventions du Sustainable Cities Summit !


La France connaît un phénomène d'hyper métropolisation qui s'est intensifié avec la crise de la Covid. Nombreux sont les jeunes qui veulent quitter Paris à la recherche d’un nouveau mode de vie, rappelle le Président de la métropole de Limoges. 

Limoges, en sa qualité de territoire transitoire entre les villes médianes et la capitale, se retrouve donc en compétition avec d’autres territoires. Le coût de la vie inférieur, mais aussi l'accessibilité aux logements permet à Limoges d’attirer de nouveaux citoyens. Mais la métropole se démarque également par sa prise en charge des personnes vulnérables, à savoir les seniors et les enfants.

L’accent est notamment mis sur l’approvisionnement en ressources des EHPAD, où l’intelligence artificielle est mise au service de l’accompagnement des résidents. Une attention toute particulière est également accordée aux lieux d’accueil de la petite enfance. Dans les crèches, plus de plastiques ni de solvant, mais à la place de l’inox et un traitement à la vapeur. Le personnel a aussi l’instruction d’aérer les espaces 8 fois par jour. Les environnements réservés aux enfants sont préservés, et le territoire s’efforce de doubler les capacités d’accueil afin de rendre ces services les plus accessibles possibles.

Limoges étant la capitale de la porcelaine, des plateaux repas en porcelaine conçus et produits localement ont également été distribués dans les crèches. Le matériau ne contient ainsi aucun perturbateur endocrinien, assure le Président, et il est aussi facilement exportable vers les autres collectivités.

La lourdeur administrative de ces changements est l’une des seules choses que Guillaume Guérin a à déplorer : “Il n’y a pas eu de réticence, mais une certaine lenteur à s’adapter du côté des fonctionnaires” regrette-t-il. Mais tout s’est progressivement mis en place selon le président de Limoges Métropole

Il nous faut des aires urbaines d’équilibre comme la Métropole pour répondre aux besoins de la population et proposer des services publics de proximité

- Guillaume Guérin, Président de Limoges Métropole

En conclusion, Guillaume Guérin affirme que chaque territoire a ses avantages compétitifs. Les grands équipements en bois de Limoges, par exemple, sont le résultat d’un circuit court et représentent donc une valeur ajoutée. Pour le Président, le temps est venu d’exploiter ces ressources naturelles, car selon lui la métropolisation du pays va dans une impasse.


  Retrouvez dès à présent l'intégralité des interventions du Sustainable Cities Summit !

Sustainable Citites Summit 2022