Video time
11:10 min

L’accompagnement d’Orange dans la transition écologique des villes

Par : Ysalis Zagozda
20 septembre 2022
Temps de visionnage11:10 min

Le numérique est devenu un élément central dans la transition écologique des villes et des territoires. Cyril Luneau, directeur des relations avec les collectivités locales chez Orange, est revenu sur les engagements du groupe en la matière et la manière dont il accompagne les collectivités dans leur développement numérique.

CTA

Retrouvez dès à présent l'intégralité des interventions du Sustainable Cities Summit !


Le dérèglement climatique est déjà présent, nous l’avons tous ressenti cet été, rappelle Vincent Ducrey. Les températures ont grimpé, causant des incendies, des orages et des inondations qui ont eu un impact effroyable, comme nous pouvons le constater au Pakistan. Un autre effet du dérèglement devrait s’observer sous peu : les experts prédisent que l’augmentation de la pression entraînera davantage de turbulences dans les avions. Ces températures sont d’autant plus inquiétantes qu’elles étaient attendues à l’horizon 2050, selon le rapport du GIEC. 

En France, un autre sujet inquiète : les pénuries de gaz qui pourraient frapper cet hiver. Les géants de l’énergie se sont rangés aux côtés du gouvernement pour alerter les Français sur les enjeux de la sobriété. Vincent Ducrey rappelle la labellisation durable attribuée au gaz et au nucléaire en juillet dernier, qui en cette période de crise reste une carte à jouer pour l’Union Européenne.

Les villes sont accompagnées et encouragées dans leur transition durable ; un fond de 1,5 milliard prévu dans le projet de loi de finances sera alloué à la réduction des gaz à effets de serre dans les collectivités, mais aussi à l’urbanisme. Les bâtiments énergivores au sein des villes sont, eux, incités à entreprendre des rénovations. En effet, selon la loi Climat Résilience, les logements atteignant un certain seuil auront l’interdiction d’augmenter leur loyer. Certains bâtiments continuent cependant à être conçus avec l’idée d’une empreinte énergétique minime, poursuit le président, et on les observe notamment dans les communautés autosuffisantes qui sont de plus en plus mises en place.

Il est plus facile de construire ces éco-quartiers dans les villes nouvelles, ou “greenfield cities”, que dans les villes anciennes, les “brownfield cities”. Ces dernières partent de l’existant, planifient l’amélioration urbaine et finissent par la gouvernance. Les villes nouvelles, à l’inverse, partent d’un design, poursuivent avec la construction, et enfin rassemblent des citoyens pour remplir ces quartiers. Singapour en est un bon exemple ; connue pour ses innovations, la ville revendique le concept de “smart cities in a box”.

Un autre champ d’action pour les villes reste la mobilité, conclut le président. Si la charge rapide se développe, il faut qu’elle soit encore plus puissante afin de réduire le temps de charge.


TCA

Retrouvez dès à présent l'intégralité des interventions du Sustainable Cities Summit !