Video time
11:06 min

L’énergie osmotique : une source d’énergie continue entre deux-eaux

Par : Clément Meunier
19 juillet 2022
Temps de visionnage11:06 min

Quand on parle d’énergie renouvelable, on a tendance à penser à l’éolien, à l’hydroélectrique ou encore au solaire mais il existe une autre source d’énergie renouvelable, décarbonée, et permanente : l’énergie osmotique. Nicolas Heuzé, CEO de Sweetch Energy était présent lors du Sustainable Energies Forum pour évoquer l’exploitation de cette énergie verte.

Vous souhaitez approfondir les sujets liés aux énergies ?
 Retrouvez dès à présent l'ensemble des replays du Sustainable Energies Forum !

Nouveau call-to-action


Nicolas Heuzé commence sa prise de parole en expliquant ce qu’est l’énergie osmotique : une énergie qui se libère naturellement quand l’eau douce et l’eau salée se rencontrent. Cette source d’énergie est présente partout sur la planète (principalement dans les deltas et estuaires) et peut libérer jusqu’à 30 000 terrawatt-heure chaque année. "L'énergie osmotique est massive, totalement décarbonée, locale et non-intermittente et il est donc essentiel de pouvoir l’exploiter” explique Nicolas Heuzé.

Sweetch Energy a été créée en 2015 dans le but de parvenir à exploiter cette source d’énergie et un succès grâce au développement d’INOD (Ionic Nano Osmotic Diffusion), une technologie membranaire capable de capter l’énergie osmotique et de générer un courant ionique à l’échelle nanométrique. Nicolas Heuzé explique que la mise au point de cette technologie a nécessité 5 ans de recherche et que la validation du concept n’a eu lieu qu’en 2021. L’enjeu actuel pour la start-up est d’adopter une échelle industrielle pour développer l’infrastructure autour du système membranaire afin d’amener et décharger l’eau grâce à une dérivation, ce qui n’induit aucune sortie d’eau de la source.

Pour Nicolas Heuzé dans le cadre de nouvelles technologies comme celle-ci, les partenariats sont importants et permettent d’accélérer leur développement. 

Il évoque ainsi certains partenaires de Sweetch Energy :

  • La Compagnie Nationale du Rhône pour le déploiement d’une station pilote à l’embouchure du fleuve dans l’objectif de déployer son potentiel technique qui s’élève à une puissance de 500 megawatt et pourrait bénéficier à plus d’1,5 million de personnes.
  • EDF Hydro pour développer des projets en France métropolitaine et Outre-Mer en complément de l’hydro-électrique.
  • Véolia dans le cadre de d’installation de projets osmotiques sur des installations industrielles.
Il va falloir mettre au travail d’autres énergies et il faut aller vite. Ces développement industriels prennent beaucoup de temps et à plusieurs, avec plusieurs cerveaux et plusieurs moyens, on peut aller plus vite.

- Nicolas Heuzé, CEO de Sweetch Energy. 

Nicolas Heuzé conclut sa prise de parole en évoquant l’ambition de Sweetch Energy qui est de créer une vision industrielle des énergies renouvelables en France et en Europe. L'entreprise souhaite en être le pivot en France à l’heure où de nombreuses délocalisations réduisent le nombre d’industries renouvelables en Europe, alors même que c’est un secteur créateur d’emploi.


Vous souhaitez approfondir les sujets liés aux énergies ?
 Retrouvez dès à présent l'ensemble des replays du Sustainable Energies Forum !

Nouveau call-to-action