Video time
11:11 min

Geotab : comment accompagner l’essor des véhicules propres et de la mobilité partagée ?

Par : Morgane Monteiro
8 février 2022
Temps de visionnage11:11 min

Présent sur la scène du Sustainable Mobility Forum François Denis, Country Manager de Geotab, revient sur l’usage de la data provenant des mesures télématiques, et présente son audit de conversion à l'électrique et ses solutions pour participer à la diminution des véhicules en circulation et stationnement dans les zones urbaines. 

La télématique, en mettant en place des appareils de télécommunication munis de carte SIM au sein des véhicules, permet de mesurer un nombre important d’informations relatives à la conduite. C’est sur ces 4 principaux types de données que revient dans un premier temps François Denis, Country Manager du leader mondial de la télématique Geotab, qui connecte plus de 2,5 millions de véhicules à Internet. 

Ce qu’on ne mesure pas, on ne peut pas le gérer.

- François Denis, Country Manager (Geotab)

La principale donnée retirée, et peut-être celle à laquelle nous pensons automatiquement, est relative au véhicule : des informations sur, par exemple, le moteur, et de manière plus globale sur l'état général du véhicule afin de savoir l’entretien nécessité par ce dernier. Le deuxième type de données porte davantage sur le chauffeur et son comportement au volant. Les analyses de ces données permettent de proposer des changements qui améliorent la conduite en économisant notamment de l’énergie. Enfin, des enregistrements réalisés au moyen de caméras, mais également de chronotachygraphes, et ayant attrait à la géolocalisation (optionnelle) et à la sécurité sont à noter.

La télématique permet d’économiser à différents niveaux : l’entretien, le carburant, mais cela permet également de réduire l’accidentologie.

- François Denis, Country Manager (Geotab)

Si la technologie data-driven de la télématique de Geotab éclaire sur les véhicules et leurs usagers, elle offre également des alternatives à l’encombrements des rues — en partie dû aux livraisons de e-commerce — en modifiant les parcours recommandés, et donc en réduisant considérablement le nombre de kilomètres parcourus. “Utiliser la télématique sur les véhicules de livraisons du dernier kilomètre est essentiel", explique François Denis.

Geotab va plus loin dans son effort d’apaisement des villes en promouvant une solution de mobilité répondant à la Loi d’Orientation sur les Mobilités (LOM), qui stipule que 10% des renouvellements de flottes de plus de 100 véhicules doivent être vertueux, à savoir électriques ou hybrides rechargeables. Afin d’engager une transition de l’audit à l’électrique, Geotab propose, en fonction de la data, de cibler les véhicules disponibles qui seront capables de passer à l'électrique en fonction de leur autonomie, et ce sans changement d'usage.

Enfin, Geotab s’engage dans l’effort de transformation de la mobilité qui désengorgerait les villes et met en avant une politique d'autopartage des véhicules au moyen de sa solution Geotab Keyless, qui permet d’ouvrir et d’utiliser un véhicule via un smartphone ou un badge, et non plus une clé physique. L’autopartage, en priorisant l’usage sur la propriété, devient un modèle de mobilité qui convient aux flottes publiques comme aux flottes privées. “1 véhicule en autopartage équivaut à 7 à 10 véhicules qui disparaissent. L'impact est énorme et très rapide", conclut l'expert.


Retrouvez dès à présent l'ensemble des interventions du Sustainable Mobility Forum !

Nouveau call-to-action