Video time
11:17 min

Les données de mobilité, clé de voûte du MaaS

Par : Jérémie Jakubowicz
8 février 2022
Temps de visionnage11:17 min

Avec la transformation des villes, la mobilité est un enjeu important. De nouvelles alternatives ont émergé, telles que le MaaS, qui permet de rassembler tous les services de mobilité au sein de la même application. Présents sur la scène du Sustainable Mobility Forum, David O’Neil, Directeur Marketing et Innovation (Keolis) et Malik Chebragui Directeur projets et produits (Kisio Digital) expliquent la place de la donnée dans ce type d’innovation.

En préambule, David O’Neil et Malik Chebragui reviennent sur le rôle central de Keolis dans la mobilité, et en particulier dans le MaaS. Présent dans 16 pays dans le monde, l’entreprise est un acteur important car dans la construction de métros, de bus autonomes, mais aussi de services de vélos.

Pour les experts, les attentes des voyageurs en termes de MaaS vont de paire avec leur utilisation des transports en commun. Ils veulent avoir les bonnes informations en temps réel, et par exemple savoir si les arrêts de bus sont bien placés par rapport à leur trajet. 

Comme le rappelle David O’Neil, la donnée est importante, et son application doit aussi beaucoup aux retours des voyageurs dans les différents formulaires d’enquête mis en place. “Les applications de MaaS sont la continuité de leur utilisation des transports en commun”, indique l’expert.

L’autre élément important concerne l’accessibilité du MaaS : il est impératif que l’application ne s’adresse pas uniquement aux personnes familiarisées avec le digital, mais également aux autres personnes qui ont des problèmes de mobilité. 

Malik Chebragui explique qu’avec ses équipes, au sein de Kisio, des milliards de données sont traitées quotidiennement et permettent d’enrichir les informations voyageurs. L’expert indique que ce volume de données à traiter les rapproche des big data.

Kisio développe une plateforme de navigation appelée Navitia et permettant d’afficher des informations voyageurs dans n’importe quelle métropole de France, via les services de la SNCF.

Il faut proposer des solutions de mobilité pour répondre aux problématiques de zone blanche ou de mobilité inclusive.

 - Malik Chebragui, Directeur projets et produits (Kisio Digital) 

Pour conclure, David O’Neil rappelle que certains chantiers doivent être entrepris, notamment avec la pandémie qui a généré de nouvelles problématiques. Les voyageurs souhaitent notamment connaître la fréquentation des transports en commun, et cette donnée est difficilement quantifiable en temps réel. C’est pour cette raison que Keolis, avec les équipes de Kisio, testent depuis une semaine sur le réseau Phébus de Vélizy-Villacoublay un système permettant d’informer les voyageurs en temps réel sur la fréquentation à bord du véhicule. Kisio développe également des solutions pour faciliter les trajets pour les personnes non voyantes.


Retrouvez dès à présent l'ensemble des interventions du Sustainable Mobility Forum !

Nouveau call-to-action