Video time
10:43 min

Métropole de Dijon : l’intermodalité au service de tous

Par : Claire Plassart
8 février 2022
Temps de visionnage10:43 min

Penser la mobilité de demain en adaptant les réseaux de transport à tous les habitants, c’est l’ambition de Dijon Métropole, présentée lors du Sustainable Mobility Forum par Dominique Martin Gendre, Adjointe au Maire et conseillère métropolitaine. 

Dijon Métropole, c’est 23 communes et 260 000 habitants, ce qui représente 50% des habitants de la Côte d’Or. Dijon a comme particularité d’avoir un vrai équilibre dans sa population, avec autant de séniors que d’étudiants. La ville se doit de s’adapter à tous pour garder son attrait. 

La Métropole de Dijon est chargée de l'organisation du réseau de transports, qui comprend 2 lignes de tram et 5 lignes de bus. Elle comprend également du transport à la demande, du transport pour les personnes à mobilité réduite, de la location de vélo et une mise à disposition de vélos en libre-service. La Métropole estime que 95% de la population est à moins de 300 mètres d’un arrêt de tram et 500 mètres d’un arrêt de bus. La ville n’est pas pour autant fermée à la voiture, qui a une place historique avec 4000 places de parking et 5900 places de stationnement en voirie. 

Dominique Martin Gendre partage l’ambition de la métropole, qui est de donner sa place à toutes les mobilités de la ville pour en faire une métropole écologique, au travers de 3 axes :

  • La maîtrise des flux
  • La lutte contre la pollution
  • La recherche d‘équilibre entre les différents modes de transport

Plusieurs actions ont été mises en place pour atteindre cette ambition :

  • Le “Bouquet liberté” : garer sa voiture et terminer son voyage en bus ou tram, à tarifs réduit
  • La possibilité de payer avec sa carte bancaire dans le tram ou le bus : utilisé par tous, y compris les Dijonnais
  • Une attention à la mobilité inclusive :  faciliter l’accès au réseau bus tram avec une tarification solidaire pour que les accompagnateurs de personnes en situation de handicap bénéficient de 50% de réduction
  • Le projet “Hydrogène Vert”, avec la construction d’une station hydrogène avec des bennes à ordures et 62 bus qui fonctionnent à l’hydrogène
  • La prise en compte des besoins des personnes âgées, qui ont des difficultés de mobilité et doivent se reposer régulièrement : prévoir tous les 300 mètres des infrastructures adaptées
  • La piétonisation du secteur historique, et la mise en place d’une navette électrique gratuite

De plus, Dominique Martin Gendre souligne les enjeux liés au vélo, avec l’importance de la sécurité, et d’une continuité dans les pistes cyclables qui devrait permettre de rejoindre en vélo toutes les communes de la métropole. Dans ce sens, les arceaux pour vélo sont des infrastructures très utiles, qui permettent de stationner le vélo mais aussi d’éviter le mauvais stationnement des voitures. Enfin, la Métropole de Dijon travaille avec les bailleurs pour permettre aux habitants de garer leur vélo sans avoir à le monter chez eux. 

Chaque citoyen doit se sentir à l’aise dans la ville, et trouver le bon moyen de transport qui lui convienne.

- Dominique Martin Gendre, Adjointe au Maire, conseillère métropolitaine (Métropole de Dijon)


Retrouvez dès à présent l'ensemble des interventions du Sustainable Mobility Forum !

Nouveau call-to-action