Remettre le collaborateur au centre de l’organisation : aux armes entreprises !

Pendant longtemps, les entreprises ont mis l’accent sur la relation client, cherchant à leur faire vivre des expériences toujours plus vraies et immersives. Qu’en est-il de l’expérience collaborateur ? Il s’agit du premier client de la marque et parfois même de son premier ambassadeur. Pour discuter de ce changement de paradigme Danone, Nexity, et Indeed nous ont rejoints sur la scène du HUBFORUM.

  • Pour Charles Chantala, Senior Sales Director Indeed France, si les employés sont bien en “quête de sens” celle-ci ne date pas d’aujourd’hui. Mieux : elle n’est pas l’apanage des millenials puisque des études récentes montrent que les seniors sont aussi concernés.
     
  • Bertrand Austruy, Executive Vice President RH de Danone, explique que les entreprises ont un rôle à jouer dans cette quête de sens. Il évoque le cas de sa propre entreprise qui, pour contrer la méfiance grandissante envers l’agroalimentaire, n’hésite pas à s’engager et à se réinventer pour trouver un business model combinant pérennité financière et écologique.
     
  • La restauration du pacte de confiance est inévitable pour les entreprises. Pour Thierry Sonalier, ex-CEO de Jardiland, les entreprises qui ont subi un traumatisme sont d’autant plus concernées. Et pour cause, sans confiance, pas de relations humaines, “ce qui prive l’entreprise des fondations solides sur lesquelles elle peut bâtir son futur”.
     
  • Pour Frédéric Verdavaine, DG de Nexity, la confiance passe également par la remise en cause de la hiérarchie. Ici il n’est pas question de casser l’organisation, mais de la rendre plus agile de manière à responsabiliser les collaborateurs en leur faisant davantage confiance.

Rédacteurs : Maxime Tricoire & Maud Leminihi