Image
hubtalk-grande-consommation

Grande consommation : vers une alliance data driven des industriels et retailers ?

Par : Thibault Deschamps
29 novembre 2018
Temps de lecture : 4 min
Chapo

De l'étude générale des tendances du marché à l'observation de cas concrets, le HUB Institute vous propose de revivre son HUBTALK, du 12 novembre dernier, dédié à la transformation digitale de la grande consommation. L'occasion de découvrir comment doit évoluer la relation entre marques industrielles et retailers, pour un échange gagnant-gagnant autour de la data.

Body

Les 5 tendances de la transformation digitale du secteur grande consommation

Emmanuel Vivier, cofondateur et analyste principal du HUB Insitute, introduit ce HUBTALK Grande Consommation par la présentation de 5 tendances qui anime le marché.

  1. Les grands distributeurs sont parmi les premiers concernés en matière de crise de confiance et doivent impérativement répondre au désir d’informations des consommateurs. Avec la transformation digitale, ces derniers ont accès à de nombreux outils leur permettant de tracer leurs produits ou décrypter les étiquettes pour plus de transparence. Pour leur image les retailers ont intérêt d’assumer cette réalité et de l’accompagner.

  2. Le distributeur de demain doit aussi soigner sa supply chain et finalement induire la transformation de la production initiale, qu’elle lui appartienne ou soit celle d’un partenaire industriel.

  3. Le magasin n’est plus le sanctuaire de la grande distribution. La livraison est une réalité qui correspond à un désir de consommation de plus en plus confortable et rapide. Qu’ils soient des acteurs traditionnels ou nouveaux venus digitaux, les retailers continuent d’innover pour relever l’enjeu du dernier kilomètre.

  4. Nous connaissons déjà l’apport de la robotique dans les chaînes industrielles, mais qu’en est-il de ses applications à la distribution ? De nouvelles pratiques émergent, du contrôle des stocks à l’optimisation du rayonnage physique, les robots entrent dans les magasins.

  5. Ces machines ne seront jamais aussi performantes que nécessaire si leurs activités ne reposent pas sur l'étude fine des données de consommation, elles-mêmes associées aux données de production. Contrôlées par l’intelligence artificielle, ces data apportent avec elles une révolution tant marketing qu’opérationnelle.

REPLAY vidéo, première partie : L'intervention d'Emmanuel Vivier en vidéo

Blédina : la preuve qu'industriels et retailers sont des alliés si le diplomate est la data

Nicolas Blandel, CEO et cofondateur de Temelio, évoque l’essor du retail media à l’ère de la data. Pour être performante, cette pratique marketing doit reposer sur une collaboration étroite des distributeurs et industriels dans la donnée. Une relation win-win puisque le retailer s’ouvre de nouvelles perspectives de monétisation et de valorisation de ses données. De son côté l’industriel, qui n’a pas le contrôle sur les données transactionnelles de ses produits, peut enfin les exploiter pour optimiser ses campagnes marketing en point de vente. Une théorie validée par la présentation l’étude du cas Blédina – Auchan Retail.

REPLAY vidéo, seconde partie : présentation du cas d'étude Blédina - Auchan Retail par Nicolas Blandel

France Boissons, Bel et Nestlé : trois modèles différents qui se heurtent à la fracturation de la norme alimentaire

Trois grandes marques partagent leur expérience de la transformation digitale de la distribution. Celle-ci s'impose tout d'abord comme une réponse à la complexification des habitudes de consommation des consommateurs, dont la première cause est la fracturation de la norme alimentaire.

Les marques (et leurs distributeurs) doivent aujourd'hui être capables de faire évoluer leurs produits, mais aussi leur communication pour répondre à la multiplicité des habitudes de consommation et au besoin d'informations qui en découle pour le consommateur.

Les nouvelles technologies, la data et les alliances entre industriels et retailers doivent être pensées pour répondre à ces enjeux. France Boissons, Nestlé et Bel ont chacun des expériences variées en la matière.

REPLAY vidéo, troisième partie : table ronde avec Vinciane Masure, Head of E-commerce & Digital pour France Boissons, Emmanuelle Paille, directrice digital, CRM & Influence pour le groupe Bel et Samuel Baroukh, CDO de Nestlé.

Le digital réconcilie les objectifs des commerçants et le bien commun

Rose Boursier-Wyler, PR Manager de Too Good To Go nous explique comment une bonne idée associée à la technologie mobile conduit à lutter efficacement contre le gaspillage alimentaire tout aidant les retailers à gérer leurs invendus et dégager de nouveaux bénéfices.

REPLAY vidéo, quatrième partie : l'intervention de Rose Boursier-Wyler, présentant le service Too Good To Go.

Le b.a.-ba d'une campagne drive to store réussie via les réseaux sociaux

Vous avez le produit, vous avez la data. Reste à acquérir la créativité nécessaire pour passer au marketing. Nouveaux formats mobiles et sociaux, stratégie à employer, l’agence Marcel et Facebook s’unissent pour décrire les clés d’une approche marketing réussie de la distribution via l’étude de cas de la marque Granola.

REPLAY vidéo, cinquième partie : Anh-Dao Lepinaux, Social Strategist Lead de l'agence Marcel et Clémentine Tilliard, Head of CPG chez Facebook, décrivent la bonne stratégie social média pour une marque.

Profile picture for user thibaultDeschamps
Thibault
Deschamps

La mission de Thibault en tant que Content Manager est de concevoir un storytelling performant associant la richesse des contenus de nos partenaires (IBM, Microsoft, Linkfluence, …) et les performances de nos formats éditoriaux (interviews, articles de fond, case study, condensés d’étude...) afin de leur garantir le meilleur rayonnement . 

Titulaire d’un master de journalisme et d’un DUT Services et Réseaux de Communication, Thibault s'appuie également sur sa culture de l’IT et du marketing,

La mission de Thibault en tant que Content Manager est de concevoir un storytelling performant associant la richesse des contenus de nos partenaires (IBM, Microsoft, Linkfluence, …) et les performances de nos formats éditoriaux (interviews, articles de fond, case study, condensés d’étude...) afin de leur garantir le meilleur rayonnement . 

Titulaire d’un master de journalisme et d’un DUT Services et Réseaux de Communication, Thibault s'appuie également sur sa culture de l’IT et du marketing, acquise au sein de rédactions spécialisées comme Stratégies.fr, Forbes.com, LaRéclame.fr ou encore ITespresso.fr et Silicon.fr.

Lire la suite