Image
CES-innovation-industrie

CES 2019 : les innovations de l'Industrie 4.0

Par : Benoit Zante
11 janvier 2019
Temps de lecture : 5 min
Chapo

N'en déplaise aux puristes du CES, cet événement phare de l'innovation n'est plus seulement un salon sur l'électronique grand public : de nombreux représentants de groupes industriels - principalement dans les secteurs de l'automobile, l'énergie ou les biens de grande consommation - font désormais le voyage à Vegas, à la découverte des exosquelettes, drones de surveillance, robots 5G ou autres solutions d'impression 3D qui trouveront demain une place dans leurs processus de production.

Body

Jumeau numérique

Buzzword du moment, le concept de "jumeau numérique" revenait sur de nombreux stands. Le terme vient en effet d'être placé tout en haut de la "courbe de hype" du Gartner : le cabinet estime que ceux-ci vont devenir “mainstream” dans les entreprises, d’ici 5 à 10 ans. Mais de quoi s'agit-il ? Grâce aux capteurs de l’internet des objets, il devient possible de modéliser précisément et en temps réel des systèmes (entreprise, usine, infrastructure…), pour gagner en efficacité opérationnelle, d’anticiper les crises ou de concevoir des écosystèmes plus flexibles, grâce à la visualisation des données et des interactions.

Fieldbox.ai, une startup bordelaise se positionne sur le sujet : accompagné par Total à Las Vegas, ses équipes travaillent avec de grands groupes industriels pour collecter les données de leurs sites et les exploiter grâce à des algorithmes d'intelligence artificielle. Mais il n'y a pas que les usines et les infrastructures qui peuvent avoir leur double numérique : les produits eux-mêmes peuvent être modélisés, comme les véhicules : au CES 2019, Nissan présentait sa technologie I2V (Invisible To Visible). Celle-ci collecte les informations de circulation en temps réel, ainsi que les données du véhicule, pour les réunir au sein d'un "metaverse".

Impression 3D

Le thème de l'impression 3D est certes en déclin dans le domaine grand public, mais il commence à se faire une place dans l'industrie, pour le prototypage ou la fabrication à plus grande échelle, sous le nom de "fabrication additive". Dans les travées du salon, plusieurs technologies cohabitent : stéréolithographie chez Formlabs notamment (pour le prototypage de prothèses dentaires) ou dépôt de matière fondue chez XYZprinting et... Polaroid.

Les français de Zimple, une startup incubée à Station F à Paris et distinguée lors de l'Unveiled, présentaient aussi des produits pour améliorer l’utilisation des imprimantes 3D, tels que Zimpure, un purificateur d’air spécialement conçu pour absorber les nanoparticules et les gaz émis par les machines ou Zimple3D, une place de marché de modèles 3D. Parmi les innovations marquantes dans le domaine, celle de Neutrogena, qui propose d'imprimer des masques personnalisés en 3D (lire aussi notre article ici).

Drones de surveillance

Depuis plusieurs années déjà, les drones sont parmi les stars du CES : au-delà des usages grand public ou militaire, les usages industriels se développent, notamment dans la construction, l'agriculture, l'énergie et la sécurité. Intégrant des algorithmes d'intelligence artificielle et des solutions de reconnaissance visuelle de plus en plus sophistiquées, les solutions liées aux drones permettent notamment la surveillance à moindre coût de vastes étendues, afin de détecter des intrusions ou des anomalies.

Le français Uavia permet ainsi aux industriels de connecter leurs drones et robots au cloud. Avec sa solution collaborative Uavia Robotics Platform, plusieurs utilisateurs à travers le monde peuvent contrôler en temps réel des flottes hétérogènes de drones et de robots. Aeromapper, un autre français qui exposait sur le stand d'Engie, est quant à lui un spécialiste des drones longue portée et des solutions de surveillance pour l’industrie. Son système AEVM est déjà opérationnel pour les gazoducs avec GRTgaz. Il a notamment l’autorisation de survoler un site industriel sensible à Chemery, le plus grand site de stockage de gaz naturel en Europe.

L'humain augmenté

Sans aller jusqu'au transhumanisme, la technologie est déjà à l'oeuvre pour "augmenter" les capacités des employés, qu'ils soient ouvriers, manutentionnaires ou chargés de maintenance. Exosquelettes, lunettes de réalité mixte et augmentée ou "wearable" se mettent au service de la productivité, de la sécurité ou de la formation (voir aussi notre reportage ici).

Parmi les nombreuses innovations présentées dans ce domaine dans les différents halls du CES, notons Skelex, un exosquelette entièrement mécanique, destiné à prévenir les blessures lors du port des tâches lourdes, Tikaway, une startup française qui édite une solution de lunettes à caméra intégrée pour faciliter la vidéoconférence, notamment à destination des entreprises du BTP, ou encore le gant intelligent de Proglove et son scanner intégré, permettent de simplifier le travail sur les lignes d’assemblage.

Robots et Cobots

Le CES faisait bien évidemment la part belle à la robotique... certes, la majorité des robots exposés étaient à usages domestiques (comme les Samsung Bots) ou destinés à la livraison (comme les chiens-robots de Continental), mais quelques robots industriels étaient présentés, comme le robot 5G exposé par le sud-coréen Naver sur son stand. Avec ses temps de latence réduits, la 5G devraient en effet permettre un pilotage à distance beaucoup plus précis, et donc ouvrir la voie à de nouveaux usages.

Dans l'Usine 4.0, deux types d'appareils coexistent : les robots, qui permettent l'automatisation de tâches techniques, et les cobots, qui complémentent l'humain, en l'aidant dans ses tâches. Ces derniers représentent le segment en plus forte croissante de la domotique industrielle, selon la Robotic Industries Association : en 2025, ils devraient représenter 34% des ventes. Dans l'Usine 4.0, il restera encore de la place pour l'humain !

robot 5G

Vous voulez en savoir plus sur l’Industrie 4.0 ? Le HUB Institute vous donne rendez-vous le 28 janvier pour un HUBTALK spécial RETEX CES, Industrie 4.0 et IoT : quelles innovations technologiques et tendances pourraient inspirer votre transformation ? Quels impacts et quelles opportunités sur l'évolution de vos modèles économiques ? Quels sont les acteurs incontournables qui peuvent accompagner votre transformation ? Pour vous inscrire, rendez-vous ici.

banner retex CES

Retrouvez toutes les tendances observées au CES 2019 lors de nos HUBTALK Special CES 2019 :

  • Lundi 28 Janvier - 18h HUBTALK CES 2019, Industries 4.0 & IoT +Participer
  • Lundi 4 Février - 18h HUBTALK Innovation CES & NRF for the Travel Industry +Participer
Profile picture for user benoit.zante
Benoit
Zante

Benoit Zante est Head of research au HUB Institute. Il a plus de 8 ans d'expertise du digital et du marketing, développée chez CB News, au planning stratégique de Publicis, puis au sein de Petit Web, dont il est le co-fondateur. Il accompagne désormais les membres et clients du Hub Institute dans leur compréhension des tendances numériques qui impactent leurs métiers, à travers la réalisation des HUBREPORT.

Benoit Zante est Head of research au HUB Institute. Il a plus de 8 ans d'expertise du digital et du marketing, développée chez CB News, au planning stratégique de Publicis, puis au sein de Petit Web, dont il est le co-fondateur. Il accompagne désormais les membres et clients du Hub Institute dans leur compréhension des tendances numériques qui impactent leurs métiers, à travers la réalisation des HUBREPORT.

Lire la suite