Image
étudiants

3 questions à Vincent Montet, directeur du MBA Digital Marketing & Business EFAP

Par : HUB Institute
3 septembre 2019
Temps de lecture : 3 min
Chapo

En cette période de rentrée, propice à la réflexion autour des enjeux de formation induits par la révolution numérique, nous avons rencontré Vincent Montet, fondateur-directeur du MBA Digital Marketing & Business de l'EFAP (MBADMB), dont le HUB Institute est partenaire. A cette occasion, nous lui avons posé trois questions sur les spécificités du cursus qu'il dirige et sa vision sur l'avenir de la formation.

Body

HUB Institute : Quelle est la philosophie du parcours de formation MBADMB de l'EFAP ? 

Vincent Montet : Dès sa création il y a quatre ans, nous n’avions le parti-pris de n’avoir que des professionnels comme enseignants. Le digital va trop vite, seuls ceux qui le font sont capables d’enseigner les aspects opérationnels du "moment". Ce qui explique notre association avec le HUB Institute notamment.

Ensuite, notre état d’esprit pour chaque promotion est de "faire vivre" la fin de l’école en lançant les étudiants dans des projets autonomes et réels de conseils et d’accompagnement d’entreprises pendant l’année. Cette activité représente 20% de l’évaluation finale !

Il ne faut cependant pas oublier un élément essentiel dans l’apprentissage du digital : on ne sait que ce que l’on fait ! Sans mettre « les mains dans le cambouis », la connaissance du digital reste théorique et difficilement crédible. Prenons par exemple le cours de gestion de projet, les étudiants doivent réaliser un site web de A à Z ou bien encore le cours d’adwords qui se terminent, non pas par un examen, mais par le passage de certification officiel Google advertising.

Enfin et c’est peut-être l’aspect qui distingue le plus notre formation, nous croyons que la transformation digitale, de par sa transversalité et les multiples secteurs qu’elle touche, peut être une chance pour n’importe quel profil. Il faut cependant accompagner cette démarche de construction de projet professionnel. Nous avons donc mis en place un coaching collectif et individus avec des professionnels du coaching et de l’outplacement pour que chaque étudiant trouve sa voie, qui est unique !

Pouvez-vous partager avec nous 4 innovations pédagogiques de votre cursus ? 

Nous avons lancé il y deux ans les premiers cours full mobile. L’étudiant n’a plus son PC ouvert, il a juste droit au mobile. En parallèle, l’enseignant utilise l’outil collaboratif Klaxoon pour animer son cours.

Le social media et l’e-reputation sont enseignés et mesurés. Chaque étudiant doit construire sa ligne éditoriale en fonction de son projet professionnel et développer sa visibilité personnelle désormais maitrisée et efficace.

En dehors des cours, le MBA DMB est partenaire de nombreux évènements (HUB Forum, Microsoft experiences, etc.), aussi bien à Paris qu’en région. Les étudiants deviennent des social media reporters pour l’évènement, ils découvrent des nouveaux contenus et augmentent considérablement leur réseau relationnel.

Enfin, nous lançons cette année en partenariat avec Microsoft et IMB un "Parcours IA" au sein du MBA. Plus de 35 heures vont permettre de comprendre et maîtriser les trois dimensions de l’Intelligence Artificielle : les technologies, l’impact métier en marketing / communication et l’éthique. Le MBADMB fait désormais partie du collectif "Impact IA".

Le MBA DMB a déjà 5 ans : avec le recul, quels soft skills développez-vous essentiellement ? Selon vous, quels sont les éléments susceptibles de révolutionner la formation dans les années à venir ?

En termes de soft skills, nous privilégions l’autonomie, le sens de l’effort, la rapidité d’exécution et l’empathie. En ce qui concerne la formation, c’est l’expérience apprenante, autrement dit le parcours d’apprentissage, qui est à repenser totalement. Proposer un parcours, une expérience pédagogique adaptée – mixant de l’échange humain, du digital learning (pédagogie enrichie), de l’événementiel et des projets collectifs « sous pression » – permet de libérer un grand nombre d’énergies créatrices de valeur et boostera la faculté d’adaptation des entreprises. La formation est une des réponses au darwinisme digital.

En savoir plus sur le MBA DMB EFAP