Image
Hall d'accueil de la NRF 2019

Retour NRF 2019 : Nos 7 coups de coeur

Par : Sandrine Matichard
16 janvier 2019
Temps de lecture : 6 min
Chapo

La NRF 2019 vient de s'achever à New York. Bilan ? Une profusion et une créativité sans limites pour tirer parti de l'AI sur toute la chaîne de valeur. Avant d'approfondir quelques tendances dans un prochain article, voici à chaud quelques uns des stands qui ont retenu notre attention.

Body

Suggestion et personnalisation, optimisation du point de vente et de l'approvisionnement, analytics pour tous, vendeur augmenté : tels sont les principaux axes d'innovation vus sur les stands - des opérateurs traditionnels comme ceux de l'Innovation Lab. Quelques illustrations de ces tendances :

AiFi : le magasin sans couture modulaire

Le stand de la firme basée à Santa Clara concentrait l’intérêt avec son module AiFi NanoStore, petite surface entièrement sans couture. Adaptée aux PMR, la surface de vente est accessible soit via une carte de crédit, soit la carte de fidélité / l’App du retailer, soit enfin par un QR code pour ceux qui refuseraient d’être identifiés. Les capteurs situés dans le plafond repèrent le clients et y connecte la référence des produits qu'il choisit. A la sortie, ce dernier peut soit partir directement, soit consulter sa commande sur une tablette située à la sortie (qui le reconnait) et demander l’envoi de sa facture par e-mail. L'interface de back office assure la gestion des stocks. L’ensemble est plutôt convaincant en termes de fluidité de l’expérience. Si de nombreux autres systèmes étaient présentés (Trax, AMW Smart Shelves), AiFi avait l'avantage de présenter le module le plus désigné.

Aifi NanoStore

Un premier module petite surface est mis en place en interne chez Carrefour en France

Google : Ce miroir sait qui essaie quoi

Principe : Vu sur le stand Google, ce miroir connecté couple les données de reconnaissance visuelle et le référentiel produits du commerçant. Dans le cas d’une enseigne d’optique par exemple, le miroir peut reconnaître le modèle essayé et afficher sur le miroir des infos produit ou marketing le concernant.

Miroire connecté Google

Le vendeur dispose de son côté des statistiques d’utilisation du miroir en temps réel : il sait que la personne qui a essayé les RayBan est là depuis plus d’une minute et constitue donc potentiellement un client motivé. L'outil affiche également des suggestions d'autres modèles pour aider le vendeur dans ses conseils au client. Il s'agissait d'un prototype.

Freshippo (Alibaba Group) : Un restaurant avec robots de service, des caisses à reconnaissance faciale

Freshippo (nom de Hema à l’international) est une enseigne alimentaire dans laquelle on peut acheter son poisson et le consommer sur place au restaurant. Un restaurant entièrement automatisé : chaque table comporte un QR code permettant d'actionner sa commande avec l’appli Alibaba. Une fois exécutée, la commande est distribuée via des plateaux robotisés (le parcours du plateau est actionné via un balisage de QR code, il n’y a pas de caméra). Le paiement est bien sûr assuré via Alipay. 

Les robots de service Hema

Autre spot de paiement Alipay : la caisse Scan & Go : Celle-ci permet à la fois le paiement en carte bancaire ou par Smile & Go. L’écran permet également de communiquer à distance avec un vendeur via l’écran. ces nouveautés sont opérationnelles chez Hema en Chine.

Le Scan & Go avec paiement Smile & pay d'Alipay

 

Target : vers la fin de la séparation entre achat digital et achat in store 

Target est le 2e réseau discount et le 5e commerçant aux USA. Investissant fortement dans la R&D (en association avec l’enseigne Metro aux USA), l'enseigne a développé le système de transaction in-store le plus intégré . En effet, les terminaux de ses vendeurs (de marque Zebra) permettent de gérer : 

  • Des ventes classiques in-store 
  • Des ventes réalisées in-store via un écran interactif (sur l’exemple de la démo, l'écran mettait en scène les articles de décoration disponibles en réserve au magasin)
  • La commande d’articles non-disponibles dans le point de vente mais disponibles sur Internet
  • Des ventes nécessitant une pesée en caisse

... levant ainsi la cloison entre points de vente physique et web. Pour cette démo, la vente en ligne et sa livraison étaient gérées par la génération d'un QR code que le vendeur saisissait depuis ton terminal, mais Target annonce l'intégration dans un panier unique pour dans quelques semaines. Une petite révolution.

Theatro : un système de communication audio et de repérage des vendeurs

Présent depuis 3 ans à la NRF, Theatro développe la partie Analytics de son système de communication audio pour les équipes de vente. 

Le principe en est simple : chaque vendeur dispose à sa ceinture d’un module avec bouton-poussoir et d’une oreillette, laquelle permet d’interroger la réserve ou un expert sans quitter le client. Pour éviter l’effet talkie walkie, toutes les conversations sont bilatérales et le vendeur active le bouton-poussoir pour s’enregistrer comme occupé, pour ne pas être dérangé lorsqu’il est en conversation avec un client.

Corolaire de ces fonctionnalités : il possible pour les encadrants de savoir à tout moment où se trouve un vendeur donné et s’il est occupé. Ces datas permettent de repérer des insights RH comme un vendeur qui rencontrerait des difficultés dans son onboarding, ou qui abuserait des pauses. Le système est notamment implanté chez Home Depot aux USA

Onfleet : l’outil convivial d’optimisation des livraisons

Onfleet est une boîte à outils pour la gestion et l’optimisation livraison du dernier kilomètre.

L’interface particulièrement conviviale permet de visualiser à tout moment le statut des livraisons à effectuer, l’état de chargement des véhicules, et de faire matcher ces actions avec le planning des livreurs. Le responsable logistique peut prendre des décisions comme anticiper le recrutement de nouveaux livreurs en cas de pics d’activité, modifier les parcours de la journée pour ré-optimiser les parcours.

l'interface onefleet

L’algorithme est adapté à des contraintes comme les produits fragiles, encombrants ou périssables. L’appli côté livreur permet de communiquer et de fournir des informations pertinentes : le livreur participe à l’optimisation plutôt que la subir. Onfleet prend en compte les contraintes des produits alimentaires, fragiles ou encombrants. Il gère la livraison dernier kilomètre de Total Wine & More, GAP ou encore Foxtrot.

AskData de Tableau : partager la donnée par le langage naturel

L'une des tendances du Salon, c'est le développement des outils d'Analytics pour mieux comprendre son business, mais aussi en partager les enseignements avec les équipes.

Pour lever la complexité d'appréhension des datas, Tableau propose des mises en scène optimisées des résultats. L'outil AskData, présenté pour la première fois à la NRF, permet de coupler les fonctions de langage naturel à l'outil Tableau : on peut ainsi effectuer des requêtes en langage naturel (par exemple, combien vend-on de chaussures Nike haut de gamme ?), être guidé par quelques questions (s'agit-il de la marque Nike ou du modèle Nike ? Haut de gamme, est-ce bien à partir de 100 euros ?) et obtenir en temps réel les réponses déjà mises en forme, avec un choix entre différents templates.

Voir une démo très claire ici.

Retrouvez d'autres tendances dans un prochain article.

Profile picture for user smatichard
Sandrine
Matichard

Sandrine Matichard est Content & Insights Director au HUB Institute.

Transformer les médias avec un double regard éditorial et business, tel est le fil de son parcours de journaliste, puis de marketeuse au sein de médias grand public (L'Equipe TV, L'Equipe.fr, La Tribune, Libération...), et enfin d'éditrice, à la direction du média BtoB Stratégies. Elle se consacre désormais à la stratégie éditoriale, pour les marques ou pour les médias : fond, forme, temporalités, déploiement multi-canal,...