Image
Infographie-HUBInstitute-Maxime-Tricoire-Statista-Amazon-Prime-Day

Prime Day 2019 : Amazon persiste et signe

Par : Maxime Tricoire
29 juillet 2019
Temps de lecture : 1 min
Chapo

Le 15 et 16 juillet 2019, se tenaient les Prime Day, l’événement incontournable à destination des clients premium d’Amazon. Une nouvelle édition à nouveau placée sous le signe des records pour le géant américain, malgré quelques couacs (grèves, soldes à -99% sur certains produits, enquête de l’Union Européenne…). Avec l’infographie de la semaine, le HUB Institute et Statista font le point sur la situation.

Body
Infographie-HUBInstitute-Statista-Amazon-Maxime-Tricoire

Mais qui donc pourra stopper Amazon ? Si le géant du e-commerce avait d’ores et déjà battu ses propres records lors de l'Amazon Prime Day 2018 (+75% par rapport à 2017 et +180% par rapport à 2016), l’édition 2019 ne semble pas être en reste. Bien qu’Amazon n’ait pas encore rendu public le chiffre d’affaire total engrangé, ce dernier devrait dépasser les résultats combinés du Black Friday et du Cyber Monday. Et pour cause : si l’an passé, près de 100 millions de biens avaient été commandés, le nombre de commandes atteint cette année les 175 millions. Un succès que l’on peut imaginer en lien avec le million de deals exclusifs que proposait cette année l’e-commerçant.

Si ces chiffres impressionnent, une analyse plus fine révèle en creux le ralentissement de la croissance de la firme de Jeff Bezos. Bien que la croissance du chiffre d’affaires global d'Amazon reste soutenu (+20% par rapport au S2 2018), les bénéfices de l’entreprise n’ont augmenté que de 4% par rapport à l’année dernière – et ils sont désormais largement dépendants de AWS, l'activité cloud d'Amazon, qui ne représente pourtant que 13% de ses revenus. La faible croissance des bénéfices s’explique en partie par les investissements massifs que réalise Amazon pour proposer la livraison en 24h à ses clients Prime, de l'ordre de 800 millions de dollars selon les estimations. Dans le même temps, si Amazon diversifie ses offres premium avec de nouveaux services, le nombre d’abonnés peine à augmenter. Même si, selon eMarketer, plus de la moitié des foyers américains seront abonnés Prime en 2019, la croissance du nombre d’abonnés Premium entre 2018 et 2019 ne serait que de 9%, contre 12% pour la période 2017-2018. 

 

HUBFORUM 2019