Image
infographie-brevet-samsung-apple-microsoft-foxcon

Après 20 ans de guerre des brevets, qui sort victorieux ?

Par : Loris Gendreau
21 janvier 2019
Temps de lecture : 1 min
Chapo

Comme chaque lundi, le HUB Institute vous propose l’infographie de la semaine. Cette semaine, focus sur la R&D et pour l'évaluer, le mieux est encore d'étudier la productivité des entreprises en matière de dépôts de brevets. Un top 10 majoritairement dominé par les Etats-Unis (notamment les GAFAM) et disputé par quelques grands acteurs asiatiques.

Body
infographies-brevet-samsung-apple-foxconn
En partenariat avec Statista.

C’est Samsung qui mène la danse avec 138 934 brevets déposés entre 1995 et 2015 soit 5 fois plus que son compétiteur historique : Apple avec "seulement" 25 033 dépôts sur la même période. Une différence qui n'a pas empêché les deux marques de se confronter régulièrement devant les tribunaux, s'accusant tour à tour de copier les brevets de l'autre.

Second sur le podium, Microsoft, avec un total de 56 809 brevets déposés sur cette période. Une productivité qui s'explique partiellement par les programmes de R&D sur l'IA, menés très tôt par le groupe (sous la houlette de son dernier CEO, Satya Nadella).

Enfin, c'est le géant Taïwanais Foxconn, premier partenaire d'Apple pour la manufacture des iPhones, qui occupe la troisième place de ce classement avec 25 356 dépôts de brevets. Quelles recherches mène ce spécialiste de la chaîne de montage ? En premier lieu la robotisation de ses usines et notamment l'évolution de ses "foxbots".