Image
Article-Fintech-OpenBanking-Eburry-Tink-Bankin-Treezor-HUBInstitute-MaximeTricoire

4 startups qui révolutionnent l’Open Banking

Par : Maxime Tricoire
11 juin 2020
Temps de lecture : 3 min
Chapo

À l’heure de l’Open Banking, les banques traditionnelles se voient obliger de modifier leurs pratiques en termes d’expérience et de services apportés au client. Et cela passe notamment par la mise en place de partenariats avec les nouveaux venus du secteur. Le HUB Institute vous propose de découvrir 4 startups européennes qui font évoluer au quotidien le monde bancaire.

Body

Logo treezorTreezor est une FinTech française de Bank as a Service fondé en 2016. Rachetée en 2019 par la Société Générale, la startup évolue sur le marché B2B et permet aux entreprises d’intégrer différentes solutions bancaires dans leurs offres de services. Outre les solutions de paiement proposées aux e-commerçant (encaissement, initiation de paiement), elle participe également à l’émergence d’autres FinTechs (tels que Lydia ou Qonto) en leur fournissant divers services en marque blanche (génération d’IBAN, création de cartes de paiement…) qui nécessiterait en temps normal l’obtention d'agrément bancaire particulier. Depuis sa création, la startup a émise plus de 850 000 cartes de paiement et a enregistré en 2019 un chiffre d’affaires de l’ordre de 19 millions d’euros (+200% par rapport à 2018).

À LIRE AUSSI : Open Banking : quels enjeux pour les banques en 2020 ?


Logo EburyÀ l’heure où de plus en plus de PME cherchent à s'internationaliser, il n’est pas toujours aisé pour ces dernières d'accéder aux services de finance internationale. Ebury, FinTech anglaise fondée en 2009, propose une solution permettant à tout type d’organisation d’utiliser ce type de service. Pour cela, l’entreprise fournit différentes API qui vont permettre d’automatiser certains processus comme l’achat de devise, le trading ou le paiement en masse. Elle propose également différents services aux FinTechs leur permettant d’initier des virements en devise étrangère. La startup a déjà su séduire plus de 43 000 clients et a traité près 16,7 milliards de livres de paiements en 2018.


Logo TinkLa connaissance client est aujourd’hui un élément clef à la réalisation d’expérience satisfaisante. Pour autant, il peut s’avérer complexe de collecter la donnée externe à son entreprise, mais également de la transformer en insight exploitable. Tink, startup suédoise considérée comme pionnière de l’Open Banking en Europe, propose via son API unique d'agréger les différentes données bancaires et d’analyser cette dernière afin d’en tirer des insights clients forts. Le but : permettre aux banques de mieux comprendre leurs clients et ainsi leur proposer des produits à plus forte valeur ajoutée. De grands groupes tels que BNP Paribas Fortis, la Caixa General de Depositos ou encore Paypal utilise au quotidien la solution pour enrichir leur connaissance client.


Logo BankinLes crises économiques et sanitaires successives ont poussé les particuliers à d’avantages faire attention à leurs dépenses. Et les banques peinent parfois à offrir à leurs clients la transparence et la vue d’ensemble que ces derniers réclament. Bankin est une startup française spécialisée dans l’agrégation de flux financier à destination des particuliers. À travers son application mobile, elle permet à ses 4 millions d'utilisateurs de synchroniser leurs comptes bancaires et d’obtenir une vue d’ensemble de leurs situation. Elle propose également  à ses clients divers outils leur permettant d’avoir une compréhension plus fine de leurs dépenses. En s’appuyant sur les données financières de l’utilisateur, elle peut également repérer certains types de dépenses non optimisés et proposer des offres conçues par ses partenaires. Elle propose également ses différents services (programmes de fidélité, scoring crédit, initiation de virements…) aux autres acteurs bancaires à travers l’API de sa filiale Bridge.

Profile picture for user mtricoire
Maxime
Tricoire
Content Producer

Diplômé du MBA Digital Marketing & Business de l’EFAP, Maxime s’appuie sur sa culture du monde digital pour dénicher les dernières tendances et insights. Fort de plusieurs expériences du côté de l’annonceur, il met sa plume au service de nos partenaires pour les aider à élaborer des contenus à fortes valeurs ajoutées. Ses buts : découvrir, informer et éduquer.