Image
AlbaneBressolle-BackMarket

Back Market : l’importance de la culture d’entreprise pour créer des liens et rassembler autour d’un projet commun

Par : HUB Institute
4 décembre 2020
Temps de lecture : 2 min
Chapo

Dans le contexte actuel, la culture d’entreprise prend une dimension encore plus grande. Pour Back Market, marketplace spécialiste des produits électroniques reconditionnés, garder le lien entre les collaborateurs passe avant tout par le partage de valeurs communes. Et donc une culture d’entreprise qui embarque l’ensemble des collaborateurs. Albane Bressolle-Chataigner, Chief People Officer, nous partage les principes clés de Back Market et les actions menées pour améliorer le bien-être au travail.

Body

Nouveau call-to-action

Retrouvez dès à présent l'intégralité des interventions du Digital Work Experience Forum en vidéo !

Saboter l’esprit du neuf : c’est la valeur cardinale sur laquelle Back Market s’est construite. “On se définit un peu comme des pirates, car on pense qu’il faut faire bouger l’establishment du neuf et on a beaucoup travaillé sur notre culture en interne pour donner le pouvoir aux salariés […] afin qu’ils soient plus autonomes dans leur travail”, explique Albane Bressolle-Chataigner.

Afin de maintenir un équilibre au sein de l’entreprise, des groupes de “forces tactiques” ont été créés pour répondre aux problèmes et prendre des décisions efficacement :

  • Le groupe Co-Dev rassemblant des managers qui s’entraident sur des problématiques de management
  • Le groupe Guild représenté par des experts qui sont dans la recherche constante d’améliorations
  • Le groupe War Room travaillant de manière agile pour trouver des solutions rapides lors de baisses de résultats

La culture d’entreprise c’est aussi des règles qui encadrent les pratiques et méthodes de travail pour améliorer l’efficacité générale. Au sein de Back Market cela passe notamment par la gestion des réunions en évitant celles de plus de 8 personnes, en commençant à l’heure, en restant concentré sur un même écran ou encore en gardant une durée maximum de 30 minutes. “Nous avons également lancé le Productive Friday : le vendredi nous n’avons pas de meetings, on préfère se concentrer […] sur tous les sujets que nous n’avons pas pu aborder dans la semaine”, nous livre Albane Bressolle-Chataigner.

Enfin, la diversité et l’inclusion est devenue une priorité pour Back Market qui a réalisé une enquête sur le sujet : “La première chose que l’on a fait c’est demander aux gens ce qu’ils en pensaient.” explique Albane Bressolle-Chataigner.

Les grandes tendances qui en sont ressorties ont permis d’établir un véritable plan d’action :

  • Création d’un protocole “anti-harassment”.
  • Renforcement du plan de congés parental.
  • Mise à disposition d’une formation en anglais pour tous les employés.
  • Formation de tous les managers autour des sujets de la diversité et de l’inclusion.
  • Création d’un club destiné aux femmes proposant des conférences et workshops sur la parité.
  • Mise en place des « Protesting Days » : 2 jours par an offerts aux salariés pour s’engager sur des sujets qui leur tiennent à cœur

Mais comment faire pour mettre en avant cette culture d’entreprise au temps du Covid-19 ? Back Market a trouvé la solution pour en informer les candidats : un clip représentatif du quotidien des collaborateurs au travail créé à partir de vidéos qu’ils ont eux-mêmes tournées.

Rédactrice : Noellie ROUSSEAU

Retrouvez dès à présent l'intégralité des interventions du Digital Work Experience Forum en vidéo !

Nouveau call-to-action