Image
Article-visions-RH-Microsoft-Zepresenters-HUBInstitute-MaximeTricoire

Formation, recrutement et management : quel avenir pour les ressources humaines ?

Par : Maxime Tricoire
23 septembre 2020
Temps de lecture : 7 min
Chapo

Alors que l’arrivée du numérique a poussé les entreprises à faire évoluer leurs pratiques RH, la COVID-19 rend cette transformation encore plus pressante. L’arrivée progressive de l’IA, couplée à la démocratisation du télétravail impacte directement les stratégies RH des entreprises. Mais à quoi ressembleront les pratiques du secteur dans les prochaines années ? Pour le savoir, nous avons recueilli les visions d’Emmanuel Vivier, co-fondateur du HUB Institute, et des représentants de Microsoft et ZEPRESENTERS.

En partenariat avec
Body

HUBFORUM 2020

Photo Emmanuel VivierEmmanuel Vivier, co-fondateur du HUB Institute : Bien malin qui sera capable de prédire les évolutions à 5 ans des pratiques RH suite au COVID-19 ! Ce qui est sûr, c’est qu’à court terme les entreprises devront revoir l’ensemble de leurs process et outils. La généralisation du télétravail pendant la période du confinement a en effet montré que l’on pouvait faire confiance aux collaborateurs. Outre les aspects techniques (ordinateur portable, VPN, outils collaboratifs…), les instances managériales doivent se repenser en profondeur. Exit la posture de chef, elles doivent aujourd’hui adopter un rôle de manager coach, capable de comprendre les intérêts de chacun tout en instaurant un cadre de travail exigeant mais bienveillant et surtout inspirant. Le but : faire coïncider les intérêts de l’entreprise (recrutement, fidélisation des talents, performances…) et les intérêts des collaborateurs (plus de liberté, nouveaux projets, évolution du potentiel…) tout en gérant un vivier de talent toujours plus disparate (conseiller, CDI, freelance…).

Car c’est un fait : aujourd’hui, plus que jamais, le rapport de force entre entreprise et salarié évolue ! Sans parler d’un renversement total, on assiste à un rééquilibrage qui se traduit pour les entreprises par une difficulté à recruter et fidéliser les talents. Là où les grands groupes n’avaient avant qu’à filtrer les candidats, ils doivent maintenant les chasser pour assurer l’avenir de l’entreprise. Ceux-ci ont plus de choix entre se mettre en freelance, créer une startup, changer de carrière... Une situation qui doit pousser les entreprises à repenser leur raison d’être et à faire coïncider leurs actions avec le vécu du collaborateur.

Certaines grandes entreprises ont déjà entamé cette transformation. Je pense par exemple à Microsoft. Alors qu’elle évoluait au sein d’un environnement résolument technologique, l’entreprise s’est très vite retrouvée ankylosée dans son processus de développement. Une situation à laquelle a su remédier Satya Nadella en partageant sa vision avec l’ensemble de l’entreprise, notamment sur les notions d’écosystème et de co-développement. Côté média, on pourrait également citer TF1 qui a décidé de former 100% de ses effectifs au digital comme nous l’avons évoqué dans Le Guide du Futur des RH et du Management. Le but : que chacun comprenne les enjeux du numérique et parle un langage commun. Cette vision volontariste du management, couplée à une culture du risque et à une volonté d’embarquer l’ensemble de l’entreprise, permet au groupe de faire évoluer son ADN.

Pour conclure : les entreprises n’ont plus le choix. Elles doivent avancer et innover sans attendre si elles veulent espérer rester leader.

Culture, formation, recrutement... repenser l'entreprise à l'heure du télétravail et de l'IA

Photo MicrosoftKenza Ibnattya, Product Marketing Manager Artificial Intelligence & Nadine Yahchouchi, Directrice M365 de Microsoft :Le numérique a modifié les pratiques RH & managérial des entreprises. Une situation accélérée par la COVID-19, qui a démocratisé l’usage du télétravail. Désormais, les entreprises doivent repenser :

  • Leur mode de management, basé sur la confiance et l’impact du travail fourni. Des outils collaboratifs comme Teams permettant aux équipes de partager des informations, travailler ensemble en simultané ou de suivre l’avancement des projets.
     
  • Leur mobilité, le bureau physique n’étant plus la norme. Le poste de travail Microsoft 365, sécurisé et accessible, accompagne les collaborateurs depuis leur domicile et sur le terrain grâce à une version allégée.
     
  • La gestion de leurs talents, qu’il s’agisse de recrutement ou d’inclusion, pour permettre aux entreprises de travailler avec tous types de talents. Les nombreuses applications tiers intégrées dans Teams permettent aujourd’hui de réduire les disparités digitales, en proposant des interfaces simplifiées pour les populations moins acculturées au numérique.
     
  • Le bien-être de leurs employées, en proposant des solutions de plus grande efficacité boostées par l’IA, qui préserve l’équilibre pro/perso.

L’IA est également une source d’opportunités pour les entreprises (optimisation des coûts, création de nouveaux services, amélioration des processus RH...), à condition d’adresser 3 enjeux organisationnels clés : 

  • Le recrutement : les candidats dotés de compétences en IA sont aujourd’hui des ressources rares et demandées. De ce fait, la question de l’intégration et de la rétention de ces talents devient centrale.
     
  • La formation : les entreprises vont avoir besoin de gérer la montée en compétences de profils techniques (IT, data, développeurs…) mais également de profils métiers (marketing, RH, finance, …) car certains vont être de plus en plus data driven.
     
  • L’acculturation : il est crucial d’embarquer l’ensemble de l’organisation dans cette transformation. Une attention particulière doit être portée sur les équipes dirigeantes et les managers, qui auront la charge de guider les équipes tout au long de ce voyage.

Sur ce dernier enjeu, il ne s’agit pas de transformer vos collaborateurs en experts de l’IA et de l’innovation, mais de les aider à mieux s’emparer du sujet. C'est pour adresser ce besoin que l’AI Business School Microsoft a été créée en 2019 : une formation en ligne gratuite autour des thématiques clés de l’IA (stratégie, culture, responsabilité, bases technologiques…).

Nous avons par ailleurs noué des partenariats avec des organismes spécialisés dans la formation, comme Catalix, afin d’aller au plus près de nos clients. Le but : délivrer des formations en présentiel courtes, basées sur l’AI Business School, auprès d’équipes managériales pour les initier à l’IA, leur permettre d’envisager des solutions d’amélioration de leurs processus ou les aider à mieux collaborer avec les équipes spécialisées Data/IA. Les grandes entreprises ne sont pas les seules concernées par cet enjeu : nous avons ainsi créé une formation AI Business School dédiée aux TPE/PME avec notre partenaire Simplon.co.

Technologies et autonomie : la nouvelle stratégie des entreprises

Photo ZepresentersSébastien Bernard, Co-Fondateur de Zepresenters : Les grandes tendances à venir sont intimement liées à l’usage simplifié du télétravail, à l’appropriation de la visio comme outil managérial et à l’autonomie des collaborateurs. L’obligation d’organiser séminaires et conventions à distance oblige les entreprises à plonger dès aujourd’hui au cœur de ces trois sujets

Toutes appréhendent l’écoute qu’on leur accordera. Mais présence et distance sont deux notions différentes. Vous pouvez tout à fait avoir quelqu’un en face de vous qui ne vous écoute pas. Inversement, embarquer quelqu’un à distance est totalement faisable dès que l’on donne la priorité aux idées et au leadership de ceux qui les porte. C’est une évolution radicale des compétences : du manager qui fait des exposés PowerPoint à un leader authentique qui sait susciter l’adhésion en toute circonstance.

Les challenges à venir gravitent autour d’une idée simple : une magnifique expérience client n’est atteignable que si elle se déploie le long d’une magnifique expérience collaborateur. Peu importe le niveau technologique des outils à votre disposition, une expérience est d’abord un storytelling que vous faite vivre à vos clients et à vos collaborateurs. Vous n’aurez pas d’expérience positive si vous ne proposez pas une histoire cohérente à l’ensemble des parties prenantes. 

Là, le travail sur les plateformes de marque est souvent incomplet, voir perturbant, dès que l’image perçue en interne diffère de l’image exprimée à l’externe. Marketing et RH vont devoir travailler main dans la main, pour réussir à faire converger la marque et la marque employeur.

Les entreprises qui maintiennent un temps d'avance sont celles qui ont réussi trois défis :

  • Avoir mis l'humain au cœur de leurs prérogatives, avec des salariés qui sont les 1ers ambassadeurs de l’entreprise car ils savent qu’elle saura prendre soin d’eux.  
  • Avoir rendu compatible la gouvernance stratégique de l’entreprise avec une dynamique de mode projet qui libère l’initiative et l’innovation
  • Proposer un cadre simple et clair qui offre aux collaborateurs, où qu’ils soient dans l’entreprise, la liberté de proposer et de mettre en œuvre des projets.

HUBFORUM 2020

 

Profile picture for user mtricoire
Maxime
Tricoire
Content Producer

Diplômé du MBA Digital Marketing & Business de l’EFAP, Maxime s’appuie sur sa culture du monde digital pour dénicher les dernières tendances et insights. Fort de plusieurs expériences du côté de l’annonceur, il met sa plume au service de nos partenaires pour les aider à élaborer des contenus à fortes valeurs ajoutées. Ses buts : découvrir, informer et éduquer.