Image
digital rh

Masques en entreprise, leçons du télétravail et IA… 10 infos RH & Management de l’été à rattraper

Chapo

La COVID-19 a entraîné une généralisation du télétravail et un bouleversement profond de l’organisation des entreprises et la gestion des équipes. Quelles leçons tirer du confinement ? Comment appréhender les nouvelles mesures de sécurité au travail ? Quels sont les impacts positifs et durables dans l’entreprise ?  Pour vous aider à préparer la reprise, le HUB Institute a réuni pour vous 10 infos de l’été à rattraper. 

Body

1/ Avec le télétravail, la Silicon Valley se vide

Le coût exorbitant de la vie sur la baie de San Francisco laisse présager un exode depuis des années. Si avant le coronavirus cela signifiait s’éloigner de certains postes mieux rémunérés et plus prestigieux, depuis la pandémie, la baie se vide. En effet, la Silicon Valley, plaque tournante de l’innovation américaine est largement remodelée depuis la COVID-19. Le télétravail étant devenu la norme ces derniers mois, certaines entreprises ont choisi de quitter leurs locaux. Une sorte d’exode qui laisse penser que la région de la baie pourrait être grandement modifiée, tout comme les villes où les travailleurs du monde de la tech construisent de nouvelles maisons. 

Découvrez nos événements RH à venir : 

Mardi 29 septembre à 18h - IA et nouvelles technologies : l'agilité, le nouvel enjeu des RH

Mardi 26 novembre de 8h30 à 17h - Journée spéciale DIGITAL WORK EXPERIENCE FORUM

2/ Masques et télétravail : les nouvelles règles en entreprises

Le ministère du Travail a décidé de revoir les règles en entreprise pour faire face à la recrudescence des cas de covid-19. À partir du mois de septembre, le port du masque dans les espaces de travail partagés deviendra systématique. En plus de cette mesure, il faudra respecter au sein des lieux de travail l’ensemble des gestes barrières, à  savoir, la distanciation physique, le lavage régulier des mains, des outils et environnement de travail.

L’aération des lieux ainsi que la gestion des flux de personnes devront également être prises en compte par l'entreprise. En ce qui concerne le télétravail, il restera une pratique recommandée afin de désengorger les transports en commun.

3/ Employee advocacy : engager ses collaborateurs à distance grâce aux outils digitaux

Si le COVID-19 a entraîné une généralisation forcée du télétravail, le retour sur site des employés continue de se réorganiser en cette rentrée. Mais rares sont les organisations à avoir opté pour un retour à 100% et la plupart des entreprises doivent désormais trouver un équilibre entre présentiel et distanciel. Comment accompagner ces nouvelles pratiques RH et éviter que télétravail ne rime avec désengagement des salariés ? Pour retrouver toutes les bonnes pratiques, retrouvez le replay de notre webinar dédié à la question.

4/ Télétravail : un premier bilan

Le télétravail a été la révélation de ce confinement. Entre points positifs et négatifs, va-t-il durer dans le temps ? Si le travail à distance a pu créer un sentiment d’isolement, il a aussi entraîné un relâchement des règles traditionnelles de présentation professionnelle et attiré l’oeil sur les priorités divergentes de chacun, avec lesquelles les travailleurs doivent jongler chaque jour. Résultat : le milieu du travail s’est montré plus souple, mais également plus humain.

D’après un sondage réalisé par Statistique Canada, près d’un tiers des entreprises rapportent que leur personnel a travaillé à distance durant le confinement causé par la pandémie. Selon le même sondage, un peu plus du quart des employeurs se disaient enclins à permettre à leur personnel de continuer de travailler à distance une fois terminée la pandémie de la Covid-19, avec presque 15% affirmant qu’ils prévoyaient de rendre le télétravail obligatoire. Beaucoup d’entreprises prévoient également d’autoriser un ou deux jours de télétravail par semaine. 

5/ La fin du babyfoot en entreprise ?

Alors qu'aux États-Unis, 80% des entreprises assurent qu'elles maintiendront un certain degré de télétravail une fois la crise sanitaire passée, que vont devenir les avantages en nature en entreprise ? Babyfoot, cuisine, café et paniers de fruits gratuits... Ces petits avantages qui contribuent aussi bien à l'attractivité qu'à la culture d'une entreprise pourraient demain être les vestiges d'un temps révolu. Dans ce nouveau contexte, les sociétés s'adaptent pour offrir de nouveaux services : box d'en-cas personnalisés et livrés à domicile, cours en ligne de fitness, application de méditation chez HP ou encore prise en charge des abonnements de streaming de ses employés... La différence pourrait bien se jouer sur ces petits riens ces prochains mois !

6/ IA et Chatbots révolutionnent les RH

Accélérée par la crise de la COVID-19, la révolution de l'IA et des chatbots remodèle la relation avec ses salariés. Recrutement et gestion des talents, adaptation des méthodes de formation, développement de la communication interne et de l’engagement des collaborateurs ou encore optimisation du processus de recrutement, le secteur RH est finalement l’un des premiers à bénéficier de l’utilité de l’IA. 

7/ Google lance ses formations professionnelles certifiantes

Google lance Grow with Google, un programme de formations certifiantes destinées dans un premier temps aux Américains, dans le but d'aide les gens à acquérir de nouvelles compétences numériques. En effet, près des deux tiers de tous les nouveaux emplois créés depuis 2010 nécessitent des compétences numériques de haut ou de niveau moyen. Google s'engage à financer 100 000 bourses d'études. La firme prévoir aussi de verser 10 millions de dollars dans des subventions de formation professionnelle de Google.org pour des communautés à travers l'Amérique, en collaboration avec des partenaires tels que YWCA, NPower et JFF.

8/ Trouver un emploi grâce aux salons de l’emploi virtuels

Le recrutement physique devenu trop risqué, les salons de l’emploi se sont adaptés en devenant virtuels. Pour y participer, les candidats doivent s’inscrire à l’avance pour réserver un créneau afin de discuter avec un recruteur. La suite est identique à un recrutement physique : CV actualisé et entretien avec le recruteur. Les salons de l'emploi virtuels permettent de faire gagner un temps précieux aux employeurs et aux candidats.

9/ 5 façons de repenser les évaluations des performances

Selon une enquête de Prodoscore, la moitié des personnes interrogées ne trouvent pas les évaluations de performance utiles pour mesurer la performance des employés. Ajoutez à cela la pandémie, les employés ont besoin de trouver en ce processus une véritable utilité, un moyen de comprendre ce qu’on attend d’eux et retrouver une motivation pour les mois à venir. Les dirigeants doivent donc s’assurer que tout le monde dispose d’un système de communication permettant aux équipes de rester informées.

Aujourd’hui plus que jamais, les dirigeants doivent comprendre ce que traversent leurs salariés au sein de leur travail. Il s'agit donc de privilégier les entretiens trimestriels plutôt que semestriels afin de garder un contact régulier, exprimer en détails ses remarques afin que les employés sachent exactement ce que l'on attend d'eux. Se montrer flexible et compréhensif, car tout le monde vit cette période d’une façon différente.

10/  Management : quelles leçons tirer du confinement ?

Covid, confinement, télétravail… l’année n’a pas été tendre pour les managers et les dirigeants qui ont dû soudainement modifier toute l’organisation de l’entreprise et la façon de manager les équipes. Pour autant, certaines leçons sont à retenir. En effet, une tendance à la revalorisation de la présence au bureau a émergé durant cette période, car il agit comme un séparateur entre la sphère privée et professionnelle. Certains ont mal vécu l’intrusion du travail par visioconférence sur une longue durée et dans des espaces intimes, quand d’autres ont oublié la nécessité des coupures, du temps pour soi.

Point positif de ce confinement : la mise en pratique du télétravail. Longtemps mal vu par beaucoup d’entreprises, les dirigeants savent aujourd’hui que cela fonctionne si on le rationalise dans des modes d’organisations équilibrés. Aussi, un management à distance, bien encadré n’est pas synonyme d’une baisse de productivité, au contraire ! Tous les collaborateurs ont fonctionné de manière instinctive lors du confinement, et de leurs côtés, les managers et dirigeants ont appris une règle d’or : faire confiance aux collaborateurs.