Image
Manifeste-NextEconomy-HUBInstitute

Bienvenue dans la Next Economy, ou comment la COVID-19 a amplifié 4 disruptions majeures

Par : HUB Institute
19 novembre 2020
Temps de lecture : 8 min
Chapo

La crise du Covid-19 marque définitivement l’entrée dans une nouvelle ère, celle de la Next Economy. Loin de tout changer, cette crise n’a fait qu’amplifier et accélérer le besoin de transformations inéluctables. Cette crise sanitaire et économique impose désormais aux entreprises de repenser leur modèle en accélérant leur transformation digitale, managériale, durable, et humaine, les quatre composantes de la Next Economy. Le HUB Institute fédère les décideurs de cette économie de demain  pour une société mieux connectée et durable.

Body

L’âge moyen des entreprises du CAC 40 dépasse désormais les 105 ans. La taille et le savoir faire historique de ces grands groupes semblaient les rendre inébranlables. Pourtant, ces dernières années, les crises et disruptions se sont enchaînées et multipliées : délocalisation, désintermédiation, globalisation, crise écologique, migratoire et depuis peu crise sanitaire et économique due au covid-19. Et le rythme de ces mutations, loin de se stabiliser, n’a fait que s’accélérer pour remettre en cause le modèle économique et la raison d’être d’un nombre croissant d’acteurs traditionnels, incapables de se transformer. 

Pourtant ces défis peuvent être de formidables opportunités pour les acteurs qui savent anticiper et évoluer de manière agile. Face à ces nouveaux enjeux, il est donc désormais vital pour les organisations de décrypter les nouvelles tendances, innovations et bonnes pratiques pour repenser leurs modèles et leur raison d’être. En tant que think tank des transformations, le HUB Institute accompagne plus de 200 entreprises vers la Next Economy autour de 4 transformations essentielles : 

atrice-NextEconomy-HUBInstitute-Sustainable-Health-RH-DigitalBusiness.png

Une transformation humaine autour de la santé 

A très court terme, face à la crise du Covid-19 et aux challenges du déconfinement, les entreprises doivent faire preuve de résilience et repenser leur activité et leur fonctionnement pour privilégier la sécurité et la santé de leurs salariés, de leurs clients et de leurs fournisseurs. Tout cela conjugué à des impératifs de rentabilité minimum. Mais à plus long terme, les sujets de prévention, santé, bien être et qualité de vie au travail, vont rester des marqueurs forts dans les années à venir. Le commerce et la société reposent avant tout sur la confiance. Et s’assurer de la santé et du bien-être de chacun correspond aux besoins de base de la pyramide de Maslow. À l’heure de l’intelligence artificielle, de la Big Data, de l’Internet des Objets... il s’agit désormais tout autant de prévenir que de soigner en anticipant les risques, les besoins ou les faiblesses. C’est pourquoi le HUB Institute a lancé un nouveau HUB thématique autour de la e-santé en janvier 2020 et sa conférence HUB Digital Health Forum.

Une transformation managériale et organisationnelle

Face aux nombreuses mutations de notre monde VUCA (Volatil, Incertain, Complexe, Ambigu), les organisations les plus grandes deviennent rapidement les plus fragiles car les moins à même de pouvoir réagir et s’adapter, malgré leurs immenses capacités financières. Il suffit de voir les difficultés de géants aériens, du retail, de la location automobile, de l’hôtellerie, du tourisme face à la crise du Covid-19 pour comprendre qu’aujourd’hui, une grande entreprise peut voir son activité disruptée en quelques mois. Les modes d’organisation hérités du Tayloro-fordisme, où l’on contrôle le travailleur et sa productivité au sein de tâches prédéfinies, deviennent des handicaps lourds dans un monde où doit primer l’agilité. Comme nous l’avons décrit dans notre dernier ouvrage, Le guide du Futur des RH et du Management, le modèle d’entreprise des Trente Glorieuses et sa "gestion des ressources humaines" est à bout de souffle. Organisation pyramidale, relations en silo et impersonnelles, process de décision séquentiels, perte de sens… Les collaborateurs, tous niveaux hiérarchiques confondus, y trouvent de moins en moins leur compte. 

Les modes d’organisation hérités du Tayloro-fordisme, où l’on contrôle le travailleur et sa productivité au sein de tâches prédéfinies, deviennent des handicaps lourds dans un monde où doit primer l’agilité.

Il est l’heure de repenser l’entreprise, de revoir nos notions du pouvoir et de revisiter nos ego en misant sur l’agilité, la bienveillance, le collaboratif et l’intelligence émotionnelle. Cela passe d’abord par un changement de postures du management qui doit passer du statut de chef et de sachant qui contrôle, à celui de coach qui inspire, motive, implique et délègue. A l’heure du télétravail, de l’intelligence artificielle et de l’automatisation de certaines tâches, il est capital de repenser son organisation, sa culture, ses valeurs et sa raison d’être pour continuer d’attirer les talents et de veiller à la motivation de ses collaborateurs.  Le HUB Institute anime ainsi un HUB thématique autour des RH et du Management depuis 2018.

Une transformation digitale du business

La crise du Covid-19 a amplifié et accéléré la disruption digitale liée au consommateur connecté, au développement exponentiel des startups et à l’arrivée des géants digitaux (Google, Apple, Facebook, Amazon mais aussi Baidu, Alibaba, Tencent, Xiaomi ou Huawei) sur le marché des entreprises traditionnelles. Si certaines de ces dernières souffraient déjà de leur retard numérique, le confinement a été un rappel cruel sur l’importance du e-commerce, du marketing digital et mobile. Ces points de contacts sont désormais prioritaires, et les compétences digitales et data font aujourd’hui partie du coeur de métier des entreprises. Une réalité que le top management, souvent peu exposé au numérique dans sa carrière, a mis trop de temps à réaliser. La formation et les recrutements de talents digitaux étaient déjà une nécessité stratégique. Depuis le Covid-19, ils sont devenus une urgence vitale. Si vous ne maîtrisez pas les enjeux de la data, du e-commerce, du CRM, etc. et n’apprenez pas à créer de la valeur avec votre écosystème, votre business sera définitivement dépassé.

La formation et les recrutements de talents digitaux étaient déjà une nécessité stratégique. Depuis le Covid-19, ils sont devenus une urgence vitale.

Comme nous l’avons analysé dans notre livre, le Guide de la transformation digitale, ce sont pas moins de 6 grands chantiers que les organisations doivent mener pour réussir leur transformation numérique : de la vision stratégique du leadership, en passant par la culture et l’organisation, la technologies, la data, le marketing digital et l’expérience client ou la mesure. Il faut compter au moins 7 à 10 ans pour effectuer cette mise à niveau dans un grand groupe international. Et encore seulement si l’on y met une vraie volonté, une stratégie efficace, les bonnes compétences et les moyens financiers suffisants. Un cheminement que nous sommes fiers d’accompagner depuis 8 ans avec le HUB Institute au sein de notre hub thématique Digital Business et grâce aux 10.000 cadres que nous formons ou guidons en Learning Expeditions chaque année.

Une transformation durable

Si la Responsabilité Sociale et Environnementale (RSE ou CSR en anglais pour Corporate Social Responsibility) n’est pas un sujet nouveau, il s’agit désormais d’aller au-delà d’une approche défensive qui cherche seulement à embellir son rapport annuel. Le modèle de production de masse, distribution, publicité et consommation de masse a atteint ses limites. Et même la Nouvelle Économie n’a pas fait mieux avec sa consommation énergétique exponentielle, le manque de respect des règles et du respect des travailleurs par la Gig Economy, ou son contournement de sa contribution aux impôts. Un modèle d'hyper croissance mondiale dérégulée où l’actionnaire et la technologie priment sur l’humain et les acteurs locaux.

Après les activistes, les médias, les consommateurs engagés, les régulateurs, ce sont désormais les investisseurs qui, à leur tour, pénalisent les entreprises qui ne font pas suffisamment d’efforts pour rendre leur activité durable. Transparence sur les prix, les ingrédients, la provenance, la dépense énergétique, mais aussi les conditions de travail, la mixité, la diversité, l’inclusion des handicaps, le recyclage efficace, la réparabilité... les défis sont innombrables et nécessitent une prise de conscience et une vision ambitieuse, une stratégie holistique et volontariste, des moyens et des actions concrètes. Il est temps de penser une économie plus raisonnée, plus responsable qui privilégie une croissance durable et respectueuse à long terme, et pas seulement le prochain trimestre financier.

Les organisations doivent donc faire leur autocritique et poser un diagnostic complet de leur mode de conception, de production, de distribution et de recyclage pour adopter une véritable économie circulaire.

Il ne s’agit plus de limiter son impact mais bel et bien de repenser sa raison d’être pour apporter un impact positif au marché, à la société et la planète. La rentabilité ne peut être l’unique critère de développement, le PIB devra être complété par le Gross National Happiness (GNH). Une démarche de développement durable qui nécessite d’intégrer 17 grands objectifs comme l’ont défini les Nations Unies. 17 objectifs qu’on peut rassembler en 3 défis : humain, de ressources et de gouvernance. Les organisations doivent donc faire leur autocritique et poser un diagnostic complet de leur mode de conception, de production, de distribution et de recyclage pour adopter une véritable économie circulaire. Elles doivent aussi collaborer avec les élus, les citoyens et les villes pour contribuer à nos vies de manière plus vertueuse. Les consommateurs comme les marchés financiers ne se contenteront plus de grandes déclarations pleines de bons sentiments. Avec son hub thématique "Sustainable", le HUB Institute rassemble les "changemakers" actifs et les entreprises volontaires pour mettre en place une société et une économie plus civiques, plus équitables et plus durables. 


Face aux nombreuses disruptions qui se multiplient et s'accélèrent, les organisations ne peuvent se contenter de subir, elles doivent anticiper. En tant que think tank des transformations, le HUB Institute évolue lui aussi pour accompagner plus de 200 grandes entreprises au sein de cette Next Economy. Son activité d’organisation d’évènements et de networking, de veille et de recherche, de formation et de mise en relation avec les solutions innovantes s’articulent désormais autour des 4 transformations clefs : Santé, RH et management, Digital Business, Sustainability. 

Rejoignez-nous pour inventer la société et les organisations de demain dès aujourd’hui ! Le HUB Institute est la plateforme stratégique des décideurs engagés. Ensemble, bâtissons ensemble la Next Economy, pour une société mieux connectée et durable.