Video time
10 min

Face au modèle d'Amazon, Armis veut une IA qui protège le commerce humanisé

Par : Eulalie Vignais
30 janvier 2020
Temps de visionnage10 min

À l’ère de l'IA, où notre quotidien est de plus en plus régie par les algorithmes, David Baranes, Co-CEO et Co-Founder d'Armis, entend proposer des modèles différents de ceux proposés par les GAFA et notamment Amazon. Là où ils utilisent l'IA pour remplacer le libre arbitre des consommateurs, peut-être faudrait-il la voir comme un outil supportant la transformation des points de vente vers des relations humaines amplifiées...

  • Nous sommes déjà tous contrôlés par l’IA. Lorsqu'on cherche quelque chose, on le Googlise, c'est l’IA de Google qui décide des réponses à nos questions. De la même manière, l’IA de Netflix contrôle nos influences culturelles, l’IA de Tinder contrôle notre vie amoureuse…” - David Baranes
     
  • “En 2020 nous achetons de nombreux produits sur Amazon et nous les faisons livrer au quotidien. En 2023, elle sera devenue hyper-puissante, car entraînée sur des milliards de transactions. Ce sera elle qui nous proposera les produits qui nous correspondent. En 2025, l’IA d’Amazon contrôlera tous les achats que nous effectuons sur ce service.”
     
  • “Nous aurons perdu notre choix de consommateur. Nous serons en quelques sortes, déshumanisés. Nous serons dans la matrice, à peine plus qu'une source de revenus pour Amazon.”
     
  • C’est pourquoi, selon David Baranes, les retailers doivent défendre une vision humaine du commerce reposant sur la garantie du pouvoir de décision des clients. La transformation du point de vente passant davantage par le réenchantement de l'expérience d'achat (faire du magasin un lieu de vie) que la substitution de la décision humaine par celle de l'intelligence artificielle.
     
  • Faut-il pour autant rejeter l'IA ? Paradoxalement, elle peut aider les retailers à effectuer cette transformation nécessaire.Une IA qui libère, qui nous aide à dégager du temps aux vendeurs, à robotiser une partie de la logistique, qui aide à promouvoir les transformations profondes du magasin et une vision très humaine du commerce.” Par où commencer ? David Baranes souligne le positionnement historique d'Armis, spécialiste de la digitalisation des prospectus papier.
     
  • À titre d'exemple, Armis a développé une IA complémentaire, pour aider les retailers à relever les enjeux de l'approche multilocale. Celle-ci permet à chaque magasin d'investir de manière intelligente dans ses propres campagnes.
     
  • Au milieu d’une bataille épique entre un commerce désincarné, porté par Amazon et un commerce humain porté par les magasins, construisons ensemble le commerce de demain, celui qui nous ressemble, et non celui qu’on veut nous imposer.