Video time
27:09 min

6 tendances 2020 du retail mondial

Par : Sandrine Matichard
4 février 2020
Temps de visionnage27:09 min

Principal analyst au HUB Institute, Emmanuel Vivier a évoqué les grandes tendances de la NRF, qui rassemble à New York près de 40000 professionnels du retail et de l’e-commerce, issus de 100 pays

Emmanuel Vivier revient sur 6 tendances vues à la NRF, le plus grand salon du retail au monde, et dans les boutiques new-yorkaises :

  1. L’IA transforme l’ensemble de la chaîne du commerce. Amazon en est l’exemple vivant, à l’heure où 34% des Américains sont abonnés à Amazon Prime, où Alexa revendique 100 millions d’utilisateurs, où Amazon a besoin de 2 fois moins que main d’oeuvre que Macy’s à recette égale. Mais bonne nouvelle, en intégrant le cloud, l’IA devient très accessible et peut permettre aux retailers de reprendre l’avantage sur l’ensemble de la chaîne de valeur : détection des tendances,  personnalisation, publicité, support client, check out en boutique, supply chain… de nombreuses startups se concentrent sur ces use cases bien précis avec des solutions boosters à l’IA
     
  2. La fin du digital « gadget » : en boutique, on trouve moins de miroirs connectés, d’applis vocales et autres ‘innovations’ qui bugguent en magasin, place à des innovations simples et axées business comme le smile to pay ou le paiement à la voix, comme prochainement dans les stations service Exxon
     
  3. Le retailtainment : le rôle de la boutique est d’offrir tout ce que l’expérience en ligne ne peut pas donner : sélection tournante de petites marques pointues comme à Showfield, cadre exceptionnel et hautement instagrammable comme chez Glossier, micro-expériences axées ‘forme’ comme la gym face de Nordstrom, aventures ludiques comme au magasin familial The Camp…. La créativité s’exprime en particulier dans les boutiques new-yorkaises.
     
  4. Staff empowerment : loin de remplacer le collaborateur, l’IA lui permet de rendre un meilleur service et de faire des gains de productivité, en allant jusqu’à faire des vendeurs des animateurs de la marque sur les réseaux comme un micro-influenceur avec Hero.
     
  5. La supply chain comme levier d’innovation et de productivité : pour répondre aux standards du e-commerce (rapidité, simplicité), la supply chain s’optimise, s’automatise et se décentralise, à l’exemple de Fabric, un réseau de micro-entrepôts automatisés de centre-ville à Manhattan, avec un accent particulier sur le ‘pain point’ que constitue le retour, qui revient progressivement sur le point de vente physique, comme en témoigne le partenariat Amazon Returns avec Kohl’s 
     
  6. Toujours plus de personnalisation : proposer des personnalisations produit relève désormais du service de base, mais la personnalisation passe également par une meilleure mesure des mensurations ou même des conseils d’achat en fonction de votre ADN avec DnaNudge

Retrouvez toutes ces tendances et bien d’autres dans le report Future of Retail & e-commerce 2020, à paraître le 11 février.