Etam stimule l'ensemble de ses canaux d'acquisition en investissant les apps Facebook

Par : Eulalie Vignais
30 janvier 2020
Temps de visionnage min

Avec 2,9 milliards d’utilisateurs dans le monde, les applications de la galaxie Facebook représentent forcément un canal à investir pour les marques. Etam, leader de la lingerie en France, les utilise pour accroître sa notoriété mais également ses performances directes. Jonathan Attali, CDO Etam et Florence Trouche, Business Director Facebook France nous racontent comment les offres social ads du réseau social boostent les ventes en magasins et online de la marque.

  • Les différentes applications Facebook offrent une diversité de supports importantes : faire du branding avec de la vidéo, relayer une campagne sur les réseaux sociaux, ou bien relayer un flux produit...
     
  • Personne ne se lève en se disant je vais acheter chez etam en passant par une story InstagramJonathan Attali - CDO Etam. Pourtant grâce aux formats spécifiques des réseaux sociaux il est aisé d'orienter le client existant ou tout s'implement de faire l'acquisition d'une nouvelle clientèle.
     
  • “Les modèles d’attribution sont compliqués et peu révélateurs de ce qu’il se passe dans la vraie vie dès lors que l’on travaille que sur des signaux qui sont le “clic” “ Florence Trouche - Business Director France Facebook
     
  • Etam a fait appel à Facebook pour répondre à deux questions : comment mesurer l’impact sur les ventes (e-commerce et magasin) des dépenses de l’entreprise sur les réseaux sociaux ? Et est-ce que le travail de notoriété sur ces réseaux a un impact sur les autres leviers d'acquisition exploités par la marque ?

  • Pour cette raison, Facebook propose à Etam une méthodologie proche de celle employée en expérimentation dans la chimie pharmaceutique et parvient clairement à faire souligner la plus-value des campagnes menées sur son écosystème en comparant des échantillons cibles exposés et non exposés.

Résultats : sur une campagne de deux mois, les groupes exposés aux réseaux sociaux ont généré : 

  • +14% sur les ventes en magasin
  • Facebook a permis de démultiplier le nombre d’acheteurs

 Sur les canaux d’acquisition, les réseaux sociaux ont permis :  

  • +40% des ventes directes
  • +7,2% SEO
  • 70% des ventes incrémentales générées suite à une impression publicitaire sans clic
  • l’exposition aux campagnes Facebook et Instagram a permis d’augmenter le chiffre d’affaires généré par le search de 19,1%