Image
Article-TGIF-Streaming-Jérémie Jakubowicz

Le streaming : les 3 tendances qui font 2022

Par : Jérémie Jakubowicz
29 juillet 2022
Temps de lecture : 5 min
Chapo

Si le streaming est devenu incontournable depuis de nombreuses années, le phénomène s’est considérablement accéléré avec la pandémie. Jadis plébiscité par les joueurs et les amateurs de films et séries, le streaming ne concerne plus seulement ces disciplines. Il est devenu un levier important pour les marques afin de séduire et fidéliser les consommateurs. Retour sur 3 tendances qui ont fait l’année 2022.

Body

 Inscrivez-vous au HUBFORUM 2022 , les 11 et 12 octobre prochains à la Maison de la Mutualité


Le streaming vidéo monte en flèche, focus sur la SVOD 

Depuis 2014, les plateformes de SVOD ont le vent en poupe pour le plus grand bonheur des aficionados de l’image. Films, séries, documentaires, tout est disponible par le biais d’un abonnement garantissant des heures de visionnage. Si Netflix a montré la voie, de nombreuses plateformes ont vu le jour notamment Amazon Prime Video en 2016 et Disney + en 2020. 

Du fait de la fermeture des salles de cinéma, les plateformes ont su tirer leur épingle du jeu en attirant de nombreux spectateurs grâce à une offre qui correspond à leurs goûts. Si l’effet du confinement s’est ressenti en se traduisant par une envolée des abonnements pour Netflix qui a dépassé les 200 millions d’abonnés sur la période, l’engouement des spectateurs explique également ces chiffres records qui ne faiblissent pas, bien au contraire. 

Quelques chiffres sur la SVOD : 

  • 1,2 milliard d’abonnement SVOD dans le monde 

  • En france, les plateformes de SVOD ont connu une hausse de plus de 52% sur les 7 premiers mois de l’année 2020 pour atteindre un chiffre d’affaires de 798 millions d’euros (source CNC) 

  • 71% des utilisateurs américains sont abonnés à deux plateformes ou plus. 

Dans son baromètre mensuel, Nielsen constate que la part du streaming vidéo a fortement augmenté : entre mai 2021 et mai 2022, l'utilisation du streaming a augmenté de plus de 21 %. Si cette progression est importante, elle se fait au détriment d’autres supports de diffusion comme la télévision par exemple. 

Si pendant le premier confinement, les chaînes de télévision françaises ont connu leur meilleure période depuis 2006 avec une moyenne de 4h40 d’exposition en avril 2020, ce n’est plus vraiment le cas aujourd’hui puisque la part du streaming vidéo est plus importante que la télévision traditionnelle. 

De nouveaux usages ont également vu le jour avec les plateformes de SVOD, notamment le Watch Party qui s’est démocratisé durant la pandémie. Il s’agit d’un partage de contenu pour regarder un épisode d’une série ou d’un film entre plusieurs utilisateurs disposant d’un lien. 

De la même manière que l’on partage un fichier Google Doc ou un tableau sur Google Sheets, les utilisateurs peuvent partager leur visionnage et regarder leur série ensemble. 

Cette tendance est apparue durant le premier confinement avec l’apparition du plugin “Netflix Party” sur Google Chrome. Par la suite, les plateformes ont intégré une fonctionnalité similaire dans leur plateforme : Group Watch pour Disney + et Watch party pour Amazon Prime Video. 

Depuis l’année dernière, myCanal dispose également d’une fonctionnalité similaire grâce à la fonctionnalité shareplay de l’IOS 15. 

Compte tenu de l’augmentation toujours plus importante du nombre d’abonnés mais aussi de l’émergence de nouveaux concurrents, comment les entreprises peuvent-elles assurer les demandes des clients ? 

C’est la question que s’est posée Salto lors de son lancement en octobre 2020. Fruit de la collaboration entre les groupes TF1, M6 et France Télévision, la plateforme de SVOD a choisi Zendesk pour mettre en place une stratégie omnicanale basée sur les retours des clients. Les deux entreprises sont revenues sur cette collaboration lors d’une masterclass lors de la dernière édition du HUBFORUM. 

Twitch : Une plateforme de gaming qui part en live

Depuis 10 ans, la plateforme de streaming Twitch est incontournable, pour les gamers mais pas seulement. Si jusqu’à présent Twitch était réputé pour ses diffusions de parties multijoueurs regroupées sous la dénomination esport depuis quelques années. De nombreux streamers ont émergé et de nouveaux formats ont vu le jour comme PopCorn animé par le français Domingo qui propose un talk show sur les jeux vidéos mais aussi le cinéma et le sport. 

Ces dernières années, les événements regroupant les aficionados se multiplient pour suivre des tournois de jeux vidéo ou même des événements spéciaux. C’est le cas par exemple du PopCorn Festival, qui a rassemblé 120 000 personnes sur place et plus de 180 000 personnes sur la plateforme de streaming. 

Du côté des marques, la plateforme Twitch peut également être un levier intéressant notamment pour mettre en avant de nouveaux produits. À titre d’exemple, le groupe Seb a sollicité Twitch pour mettre en place des live streamings à l’occasion des Amazon Prime Days.

La marque d’électroménager a notamment mis en avant son aspirateur de la marque Rowenta par le biais de live animés par la streameuse AVAMind et les résultats ont été au rendez-vous puisque sur l’ensemble des deux lives animés par la streameuse, 2 millions de personnes ont suivies les démonstrations de l’appareil et cela a boosté les intentions d’achats. 

Sur le même sujet : Social media & advertising : ce qu'il fallait retenir du HUBFORUM 2021

La Télévision Segmentée pour garantir une proximité avec les consommateurs

Depuis le 7 août 2020, la télévision segmentée est autorisée en France dans le cadre de la réforme de l’audiovisuel. Cette nouvelle manière de faire de la publicité est intéressante pour les annonceurs car elle permet de personnaliser les campagnes en s’adressant directement aux consommateurs. 

Grâce à la donnée, les annonceurs peuvent s’adresser localement aux clients grâce à leurs box Internet. Après avoir fait valider leur publicité auprès de l’ARPP, ils peuvent sélectionner leurs critères de ciblages. 

Certains groupes se sont intéressés à la télévision segmentée, c’est le cas par exemple de France Télévision Publicité qui a revu son offre publicitaire en 2021 en proposant des publicités plus en adéquation avec les attentes des consommateurs. 

Le groupe a diffusé 100 Spots de télévision segmentée et a développé son propre outil (ADSpace Entreprise) pour permettre aux TPE et PME de diffuser leurs spots publicitaires en utilisant cette technologie. 

Pour aller plus loin : HUBFORUM 2021 : 3 tendances clés à retenir de ce second jour !

Pour conclure, la télévision segmentée est un moyen intéressant car outre l’aspect local, ce dispositif offre des garanties financières intéressantes avec des campagnes publicitaires moins onéreuses. Toutefois, ce dispositif est encore trop récent pour totalement remplacer la publicité traditionnelle. Cela n’en reste pas moins une affaire à suivre de près.  

Envie de nous partager vos insights ?
Envie de nous partager vos insights ?
Profile picture for user jjakubowicz
Jérémie
Jakubowicz
Content Producer

Titulaire d’une licence en audiovisuel et d’un Master en stratégie digitale, Jérémie se passionne pour les sujets digitaux. Son expérience dans la gestion de projet et son aisance rédactionnelle lui permettent de détecter et décrypter les grandes tendances de la Next Economy.