Image
acsel

“Plus on est digitalisé, plus on a besoin d’être accompagné”, les enjeux de recrutement face au digital avec Vincent Montet

Par : Violette Lisbonis
14 juin 2022
Temps de lecture : 2 min
Chapo

Vincent Montet, vice-président de l’association de l’économie numérique (ACSEL) était sur la scène du HUBDAY Future of Work pour présenter les résultats du sixième baromètre “Croissance et digital”. Il présentait les tendances dans l’usage du numérique par les entreprises.

Body

Nouveau call-to-action

Retrouvez dès à présent l'ensemble des interventions vidéos du HUBDAY Future of Work !

Les résultats de l’enquête menée par l’ACSEL sont sortis, il y a quelques semaines. Vincent Montet, venu présenter les résultats du quatrième pilier “Compétences, emploi et formation”, soulignait à quel point la formation était un enjeu majeur dans la digitalisation des entreprises.

Le baromètre produit par le Commerce Tech Club de l’association se distingue d’abord par sa méthode dans la récolte des données. Fort de 70 interviews avec des répondants à haute responsabilité dont plus de 70% travaillent dans des entreprises de moins de 20 salariés, le baromètre dessine un panorama du commerce en France. Il est structuré autour de plusieurs axes: l’impact sur le chiffre d'affaires, l’omnicanalité, la connaissance client et les compétences, l’emploi et la formation. En explorant ce dernier axe, Vincent Montet a relevé un besoin d’accompagnement face au digital souligné par 24% des répondants.

"Plus on est digitalisé, plus on a besoin d'être accompagné." 

Vincent Montet, vice-président, l’association de l’économie numérique

Si la maîtrise des outils reste le premier enjeu, elle perd de l’importance au profit de trois investissements majeurs : faciliter l’appropriation des outils par les collaborateurs, faciliter les changements dans l’organisation interne et les méthodes de travail et savoir par où commencer dans l’usage des outils. Ainsi, on constate la présence de compétences en interne, revendiquées par 55% des personnes interrogées, mais une difficulté à définir une stratégie efficace d’application de ces compétences. Si 36% des répondants ont mis en avant le recours à la formation pour faire monter en compétences, en majorité grâce à un coach externe ou des formations en ligne, un autre enjeu majeur est celui du recrutement, notamment des jeunes.

Les jeunes, entre maîtrise des outils et soft skills

Près de la moitié des nouveaux collaborateurs sont issus des jeunes générations. Ils intègrent les entreprises, principalement grâce à en alternance. Si les préjugés pourraient laisser penser qu’il s’agit d’une décision économique - permettant de recruter une main d'œuvre moins chère - les raisons que les entreprises font remonter sont bien différentes. Les jeunes collaborateurs ont tout d’abord une certaine maîtrise des outils, ils apportent donc une aide précieuse à l’entreprise dans sa transformation digitale. A ces compétences techniques s’ajoutent aussi des soft skills autour de la capacité d’adaptation et de la créativité : comprendre les besoins, trouver des solutions à un problème.

Nouveau call-to-action

Retrouvez dès à présent l'ensemble des interventions vidéos du HUBDAY Future of Work !

Envie de nous partager vos insights ?
Profile picture for user VLisbonis
Violette
Lisbonis
Chargée de Marketing Digital