Temps, lieux, actions : quelles réalités à l’ère du digital ?

La transformation digitale des entreprises remet-elle en les unités d’action, de temps, de lieu, qui façonnent leurs organisations ? La digitalisation permet aujourd’hui un accès aux données, aux réseaux et aux personnes et d’envisager travailler de n’importe où, n’importe quand et avec toujours plus d’outils. Comment les entreprises s’adaptent-elles à cette nouvelle configuration ?

  • Pour Marianne Descamps, Directrice des Ressources Humaines chez Linkbynet, cette multiplicité se définit par une relation différente au temps avec l’adoption de nouvelles méthodes de travail. On pense notamment à l’organisation agile, en mode projet, dont les transactions entre collaborateurs se veulent instantanées, et permettant facilement le travail à distance.

  • Aline Roubaud-de Mengin, Directrice de l'Académie des Métiers des Services Internes, EDF accompagne les collaborateurs des fonctions supports dans la transformation digitale. L’IA étant déjà une réalité chez EDF, l’entreprise a créé des ateliers innovation pour démystifier l’intelligence artificielle. Entre adhésion naïve des uns et refus des autres, ces ateliers permettent de prendre du recul, d’imaginer des applications et de réfléchir aux valeurs éthiques qu’elle véhicule. 

  • Cette multiplicité d’actions, de lieux et de temps pose le risque d’une perte de sens pour le collaborateur. Marianne Descamps travaille avec les managers pour les aider à guider leurs équipes, apporter une cohérence globale et accompagner chacun en fonction de sa maturité et son degré d’autonomie.

  • D’un point de vue RH, les intervenants ont aussi soulevé l’impact de cette accélération digitale sur l’évaluation des collaborateurs. Elle devient mensuelle chez Linkbynet pour refléter la logique "projet". Chez EDF, on s’interroge sur l’effet de l’IA appliquée à la mesure des performances individuelles ?

  • Alain Guthauser, leader de l’expertise phygital Employee Experience, chez Julhiet Sterwen, conclut en soulignant que l’individualisation du collaborateur ne réduit pas l’importance d’établir un accompagnement de proximité par les managers. Via le baromètre Digital Workplace, il rappelle que 50% des collaborateurs se sentent mal accompagnés en matière de transformation digitale.

Rédactrice : Véronique Moreau