Image
Replay-HUBFORUM-HUBInstitute-MaximeTricoire

Next Economy : la convergence de 4 transformations

Par : Maxime Tricoire
20 octobre 2020
Temps de lecture : 6 min
Chapo

Alors que notre monde devient de plus imprévisible que jamais, la demande d’un nouveau modèle de société se fait de plus en plus en pressante. Un phénomène d’autant plus accéléré par la convergence de 4 transformations clés de notre société qui laisse entrevoir un nouveau modèle : celui de la Next Economy. En introduction de ce deuxième jour du HUBFORUM 2020, Emmanuel Vivier, co-fondateur du HUB Institute revient sur ces 4 grandes transformations et sur leur impact.

Body

Nouveau call-to-action

Retrouvez dès à présent l'ensemble des interventions du HUBFORUM 2020 en vidéo !

Next Economy : la transformation sanitaire

  • C’est un fait : la COVID-19 a durablement impacté nos sociétés. Si bien que personne ne peut aujourd’hui dire quand le retour à la normale aura lieu voir même s’il aura lieu un jour. De fait, cette transformation sanitaire est amenée à s’inscrire dans la durée, tout comme l’évolution de notre rapport à l’hygiène au bien-être et à la santé.
     
  • Face à cette transformation, les entreprises doivent dès à présent s’adapter pour assurer la continuité du business tout en assurant la sécurité de leurs clients et de leurs collaborateurs. "En ce sens, l’Asie est en avance. Là-bas, les retailers ne se posent plus de questions et cherchent des solutions […] De manière générale, les retailers doivent repenser l’expérience in-store", indique Emmanuel Vivier. L’expert cite ainsi l’exemple d’Alipay qui permet aux clients de payer sans contact à partir de leurs informations biométriques. Emmanuel cite également d’autres innovations du même acabit : paiement sans contact avec Amazon One, Nestlé et son distributeur robotisé de chocolat au Brésil ou encore les tests de livraison par drone autonomes menés par Zipline et Google Wing .
     
  • Cette transformation sanitaire dépasse le simple cadre de l’entreprise et permet également la démocratisation progressive de la technologie dans le monde de la santé. La télémédecine, mais également l’usage de la data et de l’IA, pour séquencer le virus ou pour anticiper la propagation de ce dernier, ont ainsi fait un bond en avant pendant la pandémie. "Il faut globalement s’attendre à une évolution des attentes et des comportements du consommateur. Les notions de bien-être et de prise de temps pour soi vont encore gagner en importance", avertit Emmanuel Vivier.

À lire aussi : Replay HUB Digital Health Forum
 

Next Economy : la transformation du travail

  • Emmanuel Vivier revient également sur la démocratisation progressive du télétravail. "Selon moi, c’est une bonne chose quand il s’agit d’un ou deux jours par semaine. Mais il ne faut pas que ce télétravail se transforme en une extension du confinement." Pour autant, il n’est pas toujours facile pour les entreprises de faire revenir leurs salariés dans l’entreprise. "La taille n’est plus un atout ! On l’a bien vu : plus un groupe est grand, plus il est complexe d’organiser le retour sur site des collaborateurs. À l’inverse les structures plus petites savent faire preuve d’une certaine agilité et cela se passe donc mieux pour elles." 
     
  • La COVID-19 a également été un catalyseur de tendances préexistantes en termes de transformation du travail, comme la redéfinition du rôle de manager.  Pour Emmanuel Vivier, alors que le lien de confiance entre l’entreprise et ses publics est plus ténu que jamais, le manager doit cesser d’adopter une posture de chef "Il doit aujourd’hui se transformer en manager coach et faire preuve d’empathie, de bienveillance, mais également d’agilité et d’esprit entrepreneurial".
Il ne faut plus voir le changement comme un obstacle, mais comme une habitude
  • "Il ne faut plus voir le changement comme un obstacle, mais comme une habitude", explique l’expert, qui invite les entreprises à entrer dans une logique d’itération et de test and learn permanent. "L’heure n’est plus au perfectionnisme. L’heure est à la rapidité et à l’efficacité ! » Enfin, l’expert insiste sur l’importance de la formation. "Il faut réapprendre à apprendre. De nombreuses entreprises accélèrent dans le domaine en ayant recours à la formation. Elles savent que le monde bouge, et surtout qu’il bouge vie".

Pour aller plus loin : Formation, recrutement et management : quel avenir pour les ressources humaines ?

Next Economy : la transformation digitale du business

  • La transformation business, notamment grâce au digital, est certainement la plus connue d’entre toutes. Elle a vu naître les géants de la tech, dont les valorisations se comptent aujourd’hui en centaine voir en milliers de milliards de dollars. Une situation qui permet à ces entreprises d’avoir une capacité de financement et d’investissement hors normes "Les GAFA n’hésitent plus à s’aventurer sur de nouveaux secteurs et viennent concurrencer directement les acteurs historiques."
     
  • L’expert revient également sur l’essor du e-commerce. Si les DNVB ont pendant longtemps dopé le commerce online, la COVID-19 et la période du confinement ont également joué un rôle majeur dans son développement. "Aux USA, on estime qu’on a autant gagné en croissance sur l’e-commerce en 8 semaines que lors des 10 années précédentes réunies", explique-t-il.
Slide keynote ecommerce

  • Le digital permet également au commerce de s’émanciper partiellement des lieux de ventes. Enceinte connectée, site internet, réseaux sociaux, abonnement… il devient aujourd’hui possible de commander ses produits et services peu importe l’endroit. "Le client impose le changement. C’est lui qui décidera de s’emparer ou non de telle ou telle technologie. À l’avenir, on ira encore plus loin ! Dior propose déjà la visite virtuelle de ses magasins, certains achètent des bijoux virtuels pour leurs avatars… Nous arriverons peut-être un jour à une sorte de commerce prédictif, où l’on recevra ses produits avant même de les avoir commandés", ironise-t-il.
     
  • Cette situation oblige les marques à avancer sur la notion d’omnicanalité qui devient primordial. Emmanuel cite en exemple le chinois Alibaba "L’entreprise était déjà leader de l’e-commerce chinois avec Taobao et T-Mall. Ils ont rapidement entrepris de racheter des commerces physiques, mais ont également investi dans les services de paiement et la supply chain. C’est ce qu’on appelle en Chine le New Retail."

Lire aussi : Back to Business : quel avenir pour l’e-commerce ?

Next Economy : la transformation durable

  • Les entreprises évoluent aujourd’hui dans une période inédite de perte de confiance. Et les experts sont sans équivoque : cette confiance, l’entreprise doit aujourd’hui la mériter. C’est ce que nous rappelle Emmanuel Vivier "Green washing, purpose washing… Il ne faut plus promettre, mais faire et démontrer ! Les consommateurs vont scruter les engagements des marques à l’avenir. Cela deviendra même un critère pour les investisseurs". Selon l’expert, ces changements s’organiseront autour de plusieurs thématiques. Parmi elles :
    • La transparence (prix, ingrédients, provenance…)
    • L’utilité sociale (formation, impact social...)
    • Le développement durable (séparabilité, usage du plastique, frugalité…)
    • L’éthique et l’inclusion (égalité hommes femmes, personnes handicapées…)
       
  • "Nous sommes au début de la fin de cette société où l’on produisait, distribuait et communiquait en masse. Nous ne savons peut-être pas à quoi ressemblera le prochain modèle, mais nous sommes sûrs qu’il nous faut nous réinventer." Et Emmanuel Vivier de conclure sur l’importance de la confiance : "Il nous faut faire des efforts dans un contexte complexe et anxiogène. La confiance est le socle de base de la communication, du commerce et de l’humanité. Sans confiance, nous ne pourrons plus vivre ensemble."

Voir également : Replay Sustainable Cities Summit

Retrouvez dès à présent l'ensemble des interventions du HUBFORUM 2020 en vidéo !

Nouveau call-to-action

Profile picture for user mtricoire
Maxime
Tricoire
Content Producer

Diplômé du MBA Digital Marketing & Business de l’EFAP, Maxime s’appuie sur sa culture du monde digital pour dénicher les dernières tendances et insights. Fort de plusieurs expériences du côté de l’annonceur, il met sa plume au service de nos partenaires pour les aider à élaborer des contenus à fortes valeurs ajoutées. Ses buts : découvrir, informer et éduquer.