Image
Replay-HUBDigitalHealthForum-Axa-GroupeVyv-MaximeTricoire

La transformation digitale des mutuelles et assurances

Par : Maxime Tricoire
17 septembre 2020
Temps de lecture : 5 min
Chapo

Le parcours de soin est aujourd’hui plus complexe que jamais. Pourtant, la crise du COVID-19, combiné aux préoccupations montantes des Français concernant leur santé poussent les mutuelles et assurances à simplifier leurs process, notamment grâce au digital. Pour en discuter, nous recevions sur la scène du HUB Digital Health Forum Valérie Bompard, Directrice de la Transformation Stratégique du Groupe VYV, Philippe Presles, Directeur R&D Santé d’AXA ainsi que Lionel Reichardt, Directeur Adjoint du MBA DMB #Santé.

Body

Retour sur les interventions de Valérie Bompard (Groupe Vyv) et Philippe Presles (Axa) à l’occasion du HUB Digital Health Forum.

Groupe Vyv : repenser le parcours de soin grâce au numérique

  • Groupe VyvFort de 45 000 collaborateurs, le groupe VYV est né en 2017 du rapprochement des principaux groupes mutualiste. Couvrant plus de 11 millions de personnes, le groupe se définit comme étant un "entrepreneur du mieux vivre", avec des activités tournées autour de 4 pôles : la mutuelle & assurance, le soin et l’accompagnement, le service et assistance ainsi que l’habitat et le logement social.
     
  • "La crise sanitaire a montré que le réel problème n’était pas le financement des soins, mais bel et bien le parcours du patient et sa complexité", explique Valerie Bompard qui plaide pour la création d’un service numérique centralisé pour le parcours de soin. "Le digital doit prendre sa place au côté de l’humain. La promesse est ambitieuse, mais représente un véritable défi de transformation."
     
  • Chez groupe VYV le soutien à l’e-santé se décline à travers 4 axes principaux :
    1. Le financement, qu’il soit direct ou indirect, pour travailler sur l'ensemble de la chaine de valeur en adoptant une approche gagnant-gagnant avec les startups et professionnels de santé.
    2. L’Open Innovation, avec la volonté de créer des plateformes ouvertes pour automatiser les rapports et acculturer les collaborateurs à l’écosystème de l’e-santé à travers des technologies comme l’IA ou l’AR.
    3. La recherche, avec notamment un ancrage territorial gravé dans l’ADN du groupe VYV qui le pousse à soutenir les efforts de R&D et à collaborer avec les professionnels de santé locaux
    4. Les partenariats, qu’ils soient publics ou privés, avec les acteurs de l’innovation en Europe qui ont amené le groupe à produire une plateforme numérique d’interopérabilité durant la crise du COVID-19.
  • "Le partage d’information, combiné au désilotage de la donnée médicale, permettra de renouveler le parcours de santé en le centrant sur le patient. Cela conduira la médecine à être plus proactive et personnalisée", explique Valerie Bompard. Pour cela, le groupe VYV participe activement au projet "Ma Santé 2022" lancé par le gouvernement, notamment à travers des groupes de travail et de campagnes de sensibilisation sur l’importance du numérique en santé.

Angel, le nouveau visage de la transformation digitale d’Axa

  • Axa"Nous avons été l’un des pionniers, dès 2015, à proposer la téléconsultation à nos bénéficiaires. Cette expérience a été très importante pour notre entreprise, car elle nous a permis de voir les nombreux usages potentiels de la télémédecine", explique Philippe Presles. Pourtant, comme nous l’explique l’expert, cette seule pratique ne suffit plus. "Les consommateurs se posent 1000 questions qui vont de la simple recommandation de praticiens à des demandes liées à leurs contrats ou à des inquiétudes par rapport à un proche."
     
  • Comme le souligne Philippe Presles, les personnes se sentent souvent seules face à un système de soin complexe. "Nous ne voulons plus laisser les gens seuls avec leurs préoccupations. C’est pourquoi nous avons décidé de lancer Angel, un assistant personnel de santé qui sera bientôt disponible pour tous nos clients". Disponible par téléphone ou par chat, le service permettra d’aiguiller le consommateur dans son parcours de soin.
     
  • "Par téléphone, le bénéficiaire sera accueilli par un conseiller qui pourra répondre à une grande partie de ses questions en s’appuyant sur une base de données que nous consolidons en continu. En cas de demandes spécifiques, le conseiller orientera le bénéficiaire vers le service le plus à même d’y répondre", explique Philippe Presles.
     
  • "Angel se positionne comme une innovation majeure, à la fois en continuité de la téléconsultation, mais aussi en rupture, par sa capacité à répondre aux questions que peuvent se poser les clients. Il est important pour nous de ne laisser personne au bord de la route. En ce sens, nous pensons que le service sera très utilisé par les bénéficiaires", conclut Philippe Presles.

Comment se former au digital dans la santé ?

MBADMB HealthPour conclure cette session, Vincent Montet et Lionel Reichardt sont montés sur la scène du HUB Digital Health Forum pour présenter le nouveau MBA Digital Marketing & Business #Health, spécialisé dans les métiers de la santé.  "C’est un MBA qui s’adresse à la fois aux professionnels déjà en poste, mais également aux jeunes diplômés désireux d’affiner leur formation dans le domaine." explique Lionel Reichardt.

Ce dernier reprendra une partie du programme du MBA Digital Marketing & Business classique, avec notamment des spécificités liées aux cadres juridiques du milieu, tout en approfondissant les notions de transformation digitale et de renouvellement des parcours patients.

Vous êtes intéressés ? Téléchargez dès maintenant la plaquette de présentation du MBA DMB Santé et participez à la réunion d’information fin septembre !

HUBFORUM 2020

Profile picture for user mtricoire
Maxime
Tricoire
Content Producer

Diplômé du MBA Digital Marketing & Business de l’EFAP, Maxime s’appuie sur sa culture du monde digital pour dénicher les dernières tendances et insights. Fort de plusieurs expériences du côté de l’annonceur, il met sa plume au service de nos partenaires pour les aider à élaborer des contenus à fortes valeurs ajoutées. Ses buts : découvrir, informer et éduquer.