Image
Article-SandrineCochard-Keypoints-GAFA-Santé

Santé : 20 key points à savoir sur les projets d'Apple, Google et Amazon

Par : Sandrine Cochard
5 mars 2020
Temps de lecture : 4 min
Chapo

Demain, votre médecin s'appellera Google, Amazon ou Apple. Science-fiction ? Peut-être pas. Les trois géants américains affichent clairement leurs ambitions, si bien que le secteur de la santé, plutôt épargné jusqu'ici, pourrait bien être le prochain à être disrupté. Amazon, Apple, Google… et les autres : qui avance ses billes et comment ? On fait le point.

Body

Les géants de la tech ont multiplié les acquisitions et les annonces dans le secteur de la santé ces derniers mois. Google, Microsoft et Tencent totalisent à eux seuls plus de 70% des accords conclus avec les startups de la santé numérique, selon CB Insights.

Et ce n’est pas fini : l’industrie de la santé devrait atteindre 10 trilliards $ en 2022, selon les projections de Deloitte, voire 11,9 trilliards selon le rapport "Healthcare Global Market Opportunities And Strategies To 2022". Un gâteau colossal qui aiguise bien des appétits.

Amazon

GOOD LINK : une analyse complète de l’arrivée d’Amazon dans le secteur de la santé, par CBInsights.

Google

  • Google compte désormais plus de 500 employés au sein de Google Health.
     
  • Environ 7% des requêtes quotidiennes sur Google portent sur la santé, soit environ 70 000 par minutes, selon David Feinberg, le patron de Google Health.
     
  • Après avoir absorbé en septembre sa filiale DeepMind Health dédiée à la santé, la firme a acheté Fitbit en novembre pour 2,1 milliards de dollars, suscitant les inquiétudes de la justice américaine, qui a ouvert une enquête, et de la Commission européenne. La transaction n’est, à ce jour, pas encore validée.
     
  • Avec 57 startups de la santé numérique dans son portefeuille, Google est le premier investisseur du secteur, selon CB Insight. La firme a noué divers partenariats l’an dernier, avec des startups spécialisée en génomique, en recherche clinique, ou encore en imagerie médicale, comme Flywheel, Verily.
     
  • L'IA développée par Google pour détecter les complications dans les radiographies thoraciques a la même précision que les radiologues.
     
  • Google a été critiqué pour son "Project Nightingale", un programme de collecte de datas qui a récupéré les données de santé de millions d’Américains, sans leur consentement.

Apple

  • Apple domine le marché des wearables. En 2019, la firme a vendu près de 31 millions d’Apple Watch dans le monde (+36% par rapport à 2018)… soit plus de montres que l’ensemble de l’horlogerie suisse !
     
  • L’Apple Watch peut surveiller la fréquence cardiaque de son utilisateur et même aider à identifier la fibrillation auriculaire ou AFib, selon Tim Cook, qui imagine déjà une médecine préventive basée sur cette technologie. Un médecin accuse Apple d'avoir plagié sa technologie et a déposé plainte contre la firme en décembre 2019.
     
  • En mars 2019, Apple a lancé le service Health Records, qui permet de stocker ses données de santé. La firme a signé un partenariat avec le Département américain des Vétérans en novembre.
     
  • En décembre, Apple s’est fait remarquer en offrant des tests génétiques gratuits à tous ses salariés, réalisé par la société Color.
     
  • Apple s’est associé avec la startup Eli Lilly pour mener une étude sur la détection des signes de démence précoce à partir des données de l’iPhone et de l’Apple Watch.

Mais aussi...

  • IBM Watson Health a fait de l’intelligence artificielle son coeur de métier pour prédire ou poser un diagnostic. IBM a notamment signé un partenariat avec le français Guerbet (imagerie) et a récemment développé une IA capable de prédire l’avancement de la maladie d’Huntington avec la CHDI Foundation et une autre capable de détecter un diabète non déclaré.
     
  • Microsoft a inauguré le 13 février 2019 la première école d'intelligence artificielle dédiée à la santé, lancée avec Simplon au CHRU de Nancy. Microsoft a également lancé “AI for Health”, un fond d’investissement abondé de 40 millions de dollars pour permettre aux chercheurs et aux ONG de développer la recherche médicale et réduire les inégalités d'accès aux soins.
     
  • Enfin, la France a lancé le 2 décembre son Health Data Hub, qui doit centraliser les données de santé des Français pour en tirer parti pour la recherche. A noter également : les HealthTechs françaises ont levé 1,8 milliard d’euros en 2019 (+79% en un an !), ce qui place la France en première position européenne (si on enlève le Royaume-Uni, 2,1 milliards).

 

Nouveau call-to-action

Profile picture for user Scochard
Sandrine
Cochard
Head of Content

Journaliste depuis plus de 15 ans, Sandrine a travaillé pour BFMTV, Europe 1 et 20 Minutes, où elle a suivi de près la révolution numérique, ses enjeux et ses impacts business, consommateurs et citoyens. Aujourd’hui, elle scrute plus particulièrement les sujets de smart cities, d’industrie 4.0, de gouvernance numérique et de cybersécurité.