Image
Une application mobile pour lutter contre le Covid-19

COVID-19 : La e-santé en ordre de bataille (1/3)

Par : Lionel Reichardt
14 avril 2020
Temps de lecture : 3 min
Chapo

Alors que depuis une dizaine d’années le secteur de la santé digitale est l’un des plus dynamique en matière d’investissements, il peinait cependant à prendre consistance et maturité pour réellement changer les usages tant pour les soignants que pour les patients. Mais la crise du COVID-19 rebat les cartes. Ce nouveau coronavirus est un véritable game changer pour la Digital Health, comme l'analyse Lionel Reichardt, fondateur de 7C'S HEALTH et Directeur adjoint du MBADMB Health de l'Efap, dans cette tribune.

Body

L’argent, le nerf de la guerre

La Health Tech est, avec la Fin Tech, l’un des secteurs les plus dynamique en terme d’investissements de ces dernières années. La santé digitale a levé pas moins de 70 milliards de dollars sur ces 10 dernières années à travers le monde selon Startup Health.

Mais si l’année 2019 avait marqué un ralentissement (relatif), les chiffres du premier trimestre 2020 montrent une hausse forte de ces investissements avec, juste sur les Etats-Unis, plus de 3 milliards de dollars levés, 1,5 fois ceux de la même période les années précédentes.

Et si Startup Health n’a pas encore fournit l’ensemble des montants concernés au niveau mondial, elle a donné une idée des dynamiques en place (premier trimestre 2020 versus premier trimestre 2019) avec trois secteurs particulièrement en pointe sur la lutte contre le coronavirus :

  • Suivi à distance : + 168%
  • Télémédecine : +1818%
  • Accès aux soins : + 40%

Effet d’aubaine ou tendance à moyen-long terme ? Les experts sont partagés pour dire si la crise sera un momentum de changement de paradigme dans la santé digitale ou juste un feu de broussailles qui a nécessité plus de moyens.

Mon avis est qu’on est face à une changement profond qui a développé des usages nouveaux, pour les soignants, comme les patients et qui sont là pour durer. Ces changements vont obliger les autres acteurs (pharma, assurances, institutions) a accélérer leur transformation digitale pour être à la hauteur des ces nouveaux besoins et usages. C’est évident pour la télémédecine qui a vu son utilisation exploser à travers le monde mais d’autres technologies ont aussi vu leur utilité démontrée.

Un arsenal pas encore totalement opérationnel

La e-santé regroupe des activités très diversifiées allant des systèmes d’information à la télémédecine en passant par les robots ou la santé mobile avec son cortège d’applications et d’objets connectés. Le conseil national de l’odre des médecins (CNOM) a publié en 2015 un livre blanc sur la Santé Connectée illustrant la e-santé comme suit :

Livre blanc ensuite complété en 2018 par deux publications : un autre livre blanc "Médecins et patients dans le monde des data, des algorithmes et de l’intelligence artificielle" et 33 recommandations pour favoriser une société numérique au service des soignants et des patients à travers lesquelles le CNOM reconnait la place des données, des algorithmes et de l’intelligence artificielle dans leur pratique à venir et s’interroge sur le cadre éthique et déontologique de leurs utilisations.

Depuis septembre 2018 a été lancée en France la stratégie "Ma santé 2022" qui a donné lieu à la publication en avril 2019 à la présentation de la feuille de route « Accélérer le virage du numérique » et qui est déployée depuis par la Délégation Ministérielle du Numérique en Santé (ex DSSIS) appuyée par l’Agence Nationale du Numérique en Santé (ex ASIP).

Cette stratégie visant à construire le "socle" du déploiement d’une e-santé à la française avec des éléments comme l’Espace Numérique de Santé, le Health Data Hub ou des bouquets de services pour les professionnels de santé,… est en phase de déploiement et malheureusement les outils ne sont pas encore opérationnels pour être utilisés dans le cadre de la crise actuelle mais prennent tout leur sens pour l’avenir.

Mais si ces outils ne sont pas encore tous opérationnels, il n'en reste pas moins que la la e-santé s'est déployée face au CoVid19 et de nombreuses technologies et solutions sont entrées en action. Vous les verrez dans le chapitre 2 : "COVID-19, un combat sur tous les fronts mais avant tout sans contact.".


Nouveau call-to-action

Profile picture for user LReichardt
Lionel
Reichardt
Fondateur de la société 7C'S HEALTH

Spécialiste de la Digital Health depuis de nombreuses années, Lionel Reichardt, alias Pharmageek, est le fondateur de la société 7C'S Health. Il est également directeur adjoint du MBADMB Health de l'Efap, un programme conçu pour appréhender la transformation digitale qui bouleverse le secteur de la santé, en partenariat avec le HUB Institute.